Après les smartphones et les smartwatchs, voici les smartguns !

Maj. le 27 février 2017 à 21 h 03 min

De nombreux spécialistes s’accordaient à dire que l’année 2014 serait celle des objets connectés. Si ceux-ci s’imposent petit à petit auprès du grand public, ils sont en revanche très nombreux à arriver sur le marché. Montres (la Moto 360 se dévoile d’un peu plus près en vidéo), lunettes, t-shirts, brosse à dents, raquette de tennis et même chaussettes, pléthore d’objets connectés ont fait leur apparition ces derniers mois. Voici qu’un smartgun, ou « pistolet intelligent », fait son apparition.

Les smartguns

Un pistolet connecté activé par une smartwatch, c’est désormais une réalité ! Vos impressions ?

Les amateurs de James Bond auront sans doute déjà fait le rapprochement. A l’instar de ce qui se passe dans Skyfall où le pistolet connecté ne s’arme qu’après reconnaissance de l’empreinte digitale, cette arme à feu, baptisée Armatix iP1, ne fonctionnera que si elle est connecté à une montre. Cette dernière permet de contrôler et de verrouiller l’arme.

Si celle-ci ne se situe pas à proximité de la montre connectée disposant du code Pin associé, elle « refusera » de tirer. Lorsque la synchronisation est validée, des LED situés sur l’arme passent au vert, signifiant que le tir est possible. A contrario, si la smartwatch n’est pas connectée, les LED passeront au rouge et l’arme sera verrouillée. L’utilisateur aura beau appuyer sur la détente, le tir sera impossible. Voici ce que déclare Belinda Padilla d’Armotix :

Si vous avez le choix entre deux voitures, l’une sans air bag et l’autre avec. Allez-vous acheter la voiture qui n’en a pas ?

Après plusieurs millions de dollars et une dizaine d’années de recherche, les smartguns arrivent donc sur le marché. L’objectif serait de limiter les décès liés aux tirs accidentels (environ 32 000 chaque année aux Etats-Unis). Cependant, les opposants estiment que cela permettra à certains indécis fortunés de franchir le cap. « Fortunés » car le prix de cette arme à feu est de 1 800 dollars (smartwatch incluse) contre 600 dollars en moyenne pour une arme similaire « lambda ».

Lorsque l’on connait l’affection des Américains pour les armes à feu, les pistolets connectés pourraient bien constituer une révolution pour l’industrie. Armotix n’est pas la seule compagnie à s’y intéresser puisqu’une firme proposera bientôt un système de déverrouillage d’arme à feu par empreintes digitales alors qu’une autre utilisera la reconnaissance vocale. Nous aimerions avoir votre ressenti par rapport à ce nouveau « phénomène ». Une arme à feu connectée est-elle une « bonne chose » ?

Via

Réagissez à cet article !
  • TitaniumDisk YT

    Ce pistolet me fait penser au Walther PPK de James Bond :D

    • Sideness

      Et moi aux Dominators dans Psycho Pass ;)

      • Kevin.J

        inconnu au bataillon pour ma part les « Dominators » ; )

      • Darkstar2r1

        +1, tu m’as devancé xD

      • NeoKitsu

        C’est clair ! J’approuve xD

    • Kevin.J

      c’est celui auquel je faisais référence dans l’article ; )

  • jwjeiwbf

    ca nous sert a rien a nous francais …..

  • fredchtimi

    Et pour les femmes volages il y aura aussi la culotte de sécurité connecté ?

    quand Mr n’est pas là impossible de l’ouvrir . . .

    Vas falloir se retenir d’aller aux toilettes mesdames. . .

    Ptdr

    • Stef80

      Ton voeu est exhaussé :)

  • le guadeloupéen

     »Le fusil qui ne s’arme qu’après reconnaissance de l ’empreinte génétique de son utilisateur »..c’est d’abord Judge Dredd

  • Atodarack

    Et si on capte pas le wifi on peut pas tirer c’est sa XD, c’est marrant mais complètement inutile autant acheter une arme normale quoi franchement y’a des gens qui inventent de ses truc parfois.

  • Miidou B

    Aucune utilité en france sauf pour les flic lol

  • iTHC

    Ce truc est débile, les armes disposent aujourd’hui d’un GPS et d’un lecteur d’empreinte…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Home : les applications et appareils compatibles

Google Home représente un premier pas vers la maison connectée de demain. L’assistant vocal peut contrôler télévisions, enceintes, éclairage, caméras et même prises connectées. De plus en plus d’appareils et d’applications sont compatibles, en voici un récapitulatif.

Google Home peut enfin gérer plusieurs tâches à la fois

Google Home évolue. L’assistant vocal est maintenant dans la capacité de comprendre deux instructions énoncées en même temps et d’exécuter les tâches demandées. A quand une conversation fluide avec une intelligence artificielle ?