Après Apple, Huawei et Lenovo seront les premiers à profiter de l’échec du Galaxy Note 7

Le Galaxy Note 7 est officiellement arrêté moins de deux mois après sa sortie. Un fiasco qui devrait permettre à Apple de vendre 8 millions d’iPhone supplémentaires cette année mais l’américain ne sera pas le seul à en profiter. D’après les analystes, du côté d’Android, c’est Huawei et Lenovo qui devraient se partager les plus grosses parts du gâteau.

huawei lenovo

En jetant l’éponge avec sa dernière phablette, Samsung fait aussi une croix sur les 19 millions de ventes attendues pour le Galaxy Note 7 et perd 17 milliards de dollars. Une occasion en or pour ses concurrents qui vont pouvoir venir grappiller quelques parts de marché, notamment Huawei et Lenovo qui cherchent par tous les moyens à s’imposer sur le marché du haut de gamme.

Actuellement, le marché des smartphones à plus de 600 dollars est dominé par Samsung et Apple mais avec le récent échec du coréen, Huawei et Lenovo ont enfin une chance d’augmenter leur part de marché. Pourquoi eux ? Tout simplement parce que contrairement à Oppo, Vivo et Xiaomi, ils disposent de relations privilégiées avec les opérateurs et les revendeurs dans les pays dits «développés ».

Lenovo est d’ailleurs assez bien placé sur le marché américain suite au rachat de Motorola même si ce dernier est actuellement en difficulté. La société a connu sa première perte en six ans en raison de coûts d’acquisition et de restructuration trop élevés alors que ses ventes ont chuté de 31% entre le troisième trimestre 2015 et le troisième trimestre 2016.

De son côté, Huawei qui détient désormais 12% du marché européen ne peut que se frotter les mains. Son Mate 9 devrait faire son arrivée le mois prochain et ne fait nul doute que ce sera un succès. En revanche, le constructeur chinois a encore du mal à s’imposer sur le marché américain.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !