Une application Android pour détourner un avion ?

Date de dernière mise à jour : le 23 juin 2016 à 19 h 41 min

Une simple application Android pour détourner un avion ? Voilà qui a de quoi faire froid dans le dos, mais qui est réalisable selon Hugo Teso, consultant en sécurité chez n.runs AG qui a fait une présentation expliquant comment cela était possible durant une des nombreuses conférences de l’évènement Hack In The Box.

On se demande bien de quelle manière on pourrait voir un avion détourné par une simple application Android. C’est pourtant possible selon cet expert en sécurité qui évoque la possibilité de mettre à mal les systèmes de l’avion avec un simple smartphone tournant sous l’OS de Google. L’application en question a été conçue par Hugo Teso lui-même et permet de commander l’ordinateur de bord de l’avion en lui demandant de changer sa direction, sa vitesse ou encore son altitude, entre autres. Selon cet expert, ce système peut être utilisé pour contrôler tout ce qui touche à la navigation de l’avion.

Pirater un avion avec une application Android depuis son siège

Teso a mis trois ans pour mettre au point cette application qui vise à montrer les failles énormes du système de sécurité des avions qui n’a presque pas changé depuis des années et qui repose toujours sur le même système de contrôle des données, maintenant utilisable depuis son siège entre deux parties de Angry Birds. Autant dire que cette conférence a fait beaucoup de bruit, aussi bien par la prouesse technique réalisée que par l’inquiétude que cela a pu soulever.

Cet expert en sécurité travaille maintenant avec l’aviation pour essayer de corriger ces graves failles qui touchent les ordinateurs de bords, dont certains ont plus de 30 ans. Une des solutions serait selon Hugo Teso la désactivation du pilotage automatique, de plus en plus présent dans les avions aujourd’hui et qui rendent plus simple la prise de contrôle de l’avion, par une application Android par exemple. On a du mal à y croire, et pourtant… Bon voyage.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • jeknoz

    Mouais, aucun rapport entre les fréquences d’un smart phone et celles de l’aviation…… Mais bon….

    • Jonathan Simon

      je rajoute le fait que le mec balance sa alors que ce n’est pas encore corriger =D inconscient le garçon ^^

  • jejemc jejemc

    Salut a tous il aurait du carrément balancer cela a al qaida quelle inconscient.

  • Hum… Donc l’avion autorise une connexion wifi (ou bluetooth) à son poste de pilotage ??!! Bizarre…

  • Il a jamais dit qu’il utilisait un téléphone, mais l’os Android. Qui sait quel matériel il avait ?