Apple Watch : son succès sera déterminant pour celui des montres Android Wear

Date de dernière mise à jour : le 17 février 2017 à 14 h 50 min

Avec la sortie de l’Apple Watch, le sujet des montres connectées est sur toutes les lèvres, ou au moins sur celles des passionnés de high-tech. Et pour cause, la montre d’Apple est le premier produit de la firme à faire son entrée sur le marché des objets connectés.

De plus, la firme de Cupertino est connue pour donner un nouvel élan à un marché, grâce à des ingrédients qui lui sont propres. Et s’il y a autant de buzz autour de la smartwatch marquée du sceau de la Pomme, c’est parce que ses ventes seront déterminantes pour l’avenir de tout le marché et donc pour celui des montres Android Wear.

apple watch succes determinant android wear

C’est en tout cas ce que signale le cabinet d’analyses IHS. En 2014, 3,6 millions de montres connectées se sont vendues dans le monde donc 720 000 Android Wear. C’est très peu. Selon IHS l’Apple Watch devrait s’écouler à 19 millions d’exemplaires cette année et représenterait 56% de part de marché.

Une prévision qui signifie donc qu’il reste beaucoup de place pour les autres. Et notamment Android Wear, qui, selon le cabinet, pourrait détenir 20% de part de marché d’ici 2020. 20% c’est environ 7 millions d’unités vendues. On est largement au dessus des 720 000 modèles distribués en 2014.

Les concurrents d’Apple dans les montres connectées ont besoin d’un succès de l’Apple Watch (…) Si Apple fait un faux pas avec son incursion dans les montres connectées, le marché souffrira. Les montres connectées pourraient alors avoir le même destin que Google Glass. – Ian Fogg, analyste chez IHS –

Des chiffres, qui amènent le cabinet d’analyse à affirmer que les concurrents de l’Apple Watch ont tout intérêt à souhaiter un succès de cette dernière. Car la puissance marketing d’Apple permettra “d’éduquer” les consommateurs à la montre connectée.

Ainsi, les concurrents n’auront pas à dépenser des fortunes en marketing pour changer la perception des consommateurs. En plus, les tarifs de l’Apple Watch sont plutôt élevés. Une fois habitués à un monde où les montres connectées seront démocratisées, les utilisateurs chercheront un produit au meilleur rapport qualité-prix.

Et sur ce plan, les montres Android Wear ont un avantage considérable sur l’Apple Watch. Alors si les concurrents de l’Apple Watch ont envie de voir le marché des montres connectées exploser, ils ont tout intérêt à lui souhaiter un succès énorme. Selon IHS en tout cas.

Via

Réagissez à cet article !
  • design4you

    Cette étude ne prend pas en compte l’arrivée prochaine des écrans souples .Ainsi que les dépôts de brevets ( il y a quelques temps déjà) pour de futurs smartphones qui se portent autour du poignet. Rendant ainsi l’avenir des montres connectées qu’elles soient sous IOS ou Android plus qu’incertain …
    Les montres connectées ne seraient alors qu’une étape de transition vers les smartphones à écrans souples qui peuvent se porter autour du poignet …

    • guest.

      Mais écran souple ou pas, un smartphone fait environ 5″ en moyenne, sachant que je trouve ma montre d’à peine 2″ est un peu grande pour moi, alors mon note 4…

    • Goopple

      Les écrans souples, c’est bien beau : quid des autres composants (processeurs, batteries et autres).
      Un écran souple ne fera pas à lui seul le concepte que tu évoques.

      • design4you

        En effet mais l’ensemble des composants n’ont pas besoin d’être pliable . Il y a plusieurs façon d’incorporer l’ensemble des composants pour les rendre portable sur un poignet ;)
        Une montre a une partie rigide ou se trouve l’écran et les autres composants et seul le bracelet est souple et pourtant elle se porte au poignet :D

        • Goopple

          C’est vrai. Ça peut être une solution, mais je pense pas que nous verrons ce genre de produits à court terme.
          Au mieux dans 3 ans, je pense.

          • Lochheart

            Ou jamais.

            La plupart des gens… ne portent pas de montre.

          • design4you

            L’idée c’est que l’on peut soit l’utiliser en tant que smartphone normale ou soit le porter au poignet …

    • Atlas

      Avec un écran continu ce serait sympa.

      • design4you

        Exact

      • design4you

        Exact Samsung Patent

        • Atlas

          Ah oui mais ce brevet de Samsung date de fin 2014 alors que celui d’Apple date de fin 2011.

          Et le plus drôle c’est qu’évidemment le brevet de Samsung montre un truc horrible (sérieux mais qui porterait un truc comme ça) alors que celui d’Apple est bien plus discret et petit.

          Donc encore une fois et même pour les brevets Samsung réagit en retard par rapport à Apple et moins bien :D

          • design4you

            MDR On se demande bien ou ils vont les trouver les écrans flexibles ;) .
            On en a déjà vu en quantité en démonstration des écrans souples Samsung et cela depuis quelques années déjà .
            Enfin il ne s’agit en aucain cas du design final …

          • Atlas

            “nul besoin d’en souligner la finesse”
            non en effet, il suffit de voir la brique qu’est la Gear S.

          • design4you

            “Le changement d’écran en cas de casse etc d’une Apple Watch de la gamme Sport, la moins chère, coûterait ainsi 261 euros”

          • Atlas

            Tu changes de sujet? Trop mimi !!

          • Provoc

            Vous disputez pas…

            Nokia concept 888 en 2007 (Photo 1-3)
            Nokia Morph en 2008 (Photo 4-5)

            Et si l’on parle de concret et non de brevet imaginé.
            Premier écran souple couleur produit:
            LG/Philips mi-2007
            Sony, Samsung 2008

          • Atlas

            Intéressant en effet. Le truc sympa du brevet d’Apple je trouve est le fait que la longueur du bracelet peut être adaptée et un capteur détecte à quel endroit le bracelet s’enroule sur lui même pour dessiner une interface qui est toujours continue, que le bracelet soit plus ou moins serré.

          • sachouba

            Oui, encore une technologie d’Apple le patent troll qui ne sera jamais développée. :D

            Quoique, Apple rachètera peut-être une énième entreprise pour s’attribuer le mérite de ses innovations… contrairement à Samsung.

          • C’est sûr, Samsung n’a racheté aucune entrprise, surtout pas ces dernières années. Oh, wait…

          • sachouba

            Disons que ce que Samsung présente comme des innovations majeures est nettement plus souvent créé (et fabriqué) par Samsung lui-même que par des entreprises rachetées ou des tiers: UFS 2, RAM LPDDR4, processeur 14 nm, écran AMOLED QHD courbé calibré, capteur photo ISOCELL à détection de phase…
            et Samsung Pay, en partie acheté à un tiers (technologie MST).

            De l’autre côté, les seules innovations mises en avant par Apple sont Siri (racheté), TouchID (racheté), un capteur photo à détection de phase (acheté à un tiers), des écrans calibrés (achetés à des tiers).
            Apple et l’innovation, ce n’est pas ça.

          • Looppay, SmartThings, Magna Steyr… Eh oui, Sammy rachète aussi !

            L’innovation, ce n’est pas seulement “créer” des choses, c’est aussi en faire quelque chose d’utilisable par le grand public et le lui mettre à disposition. Il n’y a aucune honte à racheter des boîtes pour en exploiter pleinement le potentiel. Samsung le fait aussi, tout comme Google.

            Maintenant, le rachat d’une boîte ne consiste pas simplement à leur piquer leurs idées, c’est aussi leur permettre de les développer grâce à des capitaux plus importants. De toutes les innovations Apple que tu as citées, aucune n’a été rachetée en l’état et intégrée telle quelle sur les produits Apple. Un rachat d’entreprise, c’est plutôt une base de travail. Mais en aucun cas ce n’est une tare. Ni un manque d’innovation.

          • Plumplum

            Il y a une grosse différence : la compétence des 2 sociétés en matière d’écrans…
            J’aime quasiment aussi peu Samsung qu’Apple.

            … Mais apple est capable de faire un dessin
            … Alors que Samsung est capable de développer technologiquement l’écran.

            Déposer un brevet sans expliquer scientifiquement la technologie nécessaire à sa conception et à son élaboration ou même un prototype fonctionnel (si les capacités de production industrielle ne sont pas détenues) devrait être interdit.

            A ce moment moi j’invente l’encre de tatouage à cristaux liquide, j’imagine un écran de montre incrusté à même la peau qui permettra d’éviter tous risques de vol et d’utilisation frauduleuse… L’alimentation? Pas de soucis : cela fonctionnera grâce à l’énergie électrique qui circule dans le corps humain.

            S’il suffit de griffonner n’importe quoi et d’attendre que des sociétés compétentes dans le domaine développent le produit à sa place, ça devient n’importe quoi !

            C’est toute la différence entre la science fiction, et la réalité

          • Atlas

            Malheureusement les brevets aux US c’est comme ça. Oui c’est un peu n’importe quoi.

    • Rci Stridulation

      Non, les humains ne porteront pas leur téléphone autour du poignet. ce n’est pas pratique comme un écran rond (la connerie d’android wear qu’il abandonneront bientôt). un écran pratique est carré ou rectangulaire. il y a trop de perte d’espace avec les cercles.

  • lolito

    Je pense que cet étude n’a pas complètement tort…. Apple permet de démocratiser plein de chose ^^ même si ils ne sont pas les pionniers.

    • Goopple

      Comme ils ont pu le prouver par le passer : ipod, iphone, ipad

      • Kraken

        Non ca fait juste découvrir au grand public un peu pigeon certaine choses, parce que des lecteur mieux que l’ipod ca existait déjà avant l’ipod comme les cowon, pareil pour les smartphones rappelons la pauvreté d’utilisation du premier iphone quoi, pas de 3G, pas de mms, a une époque ou deja tout les téléphones l’était….

        C’est juste une marquee d’arriviste depuis longtemps, l’ipad a la limite c’est leurs seul vrai innovation on va dire depuis longtemps.

        • Goopple

          Je suis pas d’accord, l’exemple de l’ipod est le meilleur : ils sont arrivés avec un produit matériel couplé à une vrai proposition d’achat de musique en ligne.
          Avant itunes c’était quand même le bordel, chaque maison de disque allait de son catalogue dans des formats compatibles avec très peu de baladeurs.
          Le produit dont tu parles te permettait de mettre uniquement de la musique obtenue illégalement.

          • Kraken

            Les cowon lisent le Flac arrête de dire n’importe quoi…

            L’ipod etait une merde vendu trés cher avec un chipset sont chinois a 2€ honteux…

          • Provoc

            L’ipod a surtout permis de vendre cher un produit médiocre.
            9.99$ l’Albun avec DRM et un son de merde, au lieu de 8-12$ un CD. La bonne blague…
            Sinon en quoi c’était le bordel?
            Bien avant l’arrivée de l’iPod en 2001, la musique dématérialisée était déjà très rependue, dû à Napster qui entre 1999 à 2001 permit l’échange gratuit de plusieurs centaines de millions de chansons à travers le monde avec son service P2P, avant de tombée sur le courroux des majors. Ce fut ensuite eDonkey2000 puis Emule qui repris la relève.
            Pour info, les lecteurs MP3 sortis en 1997/98 savait copier les fichiers MP3 par simple « glisser-copié » contrairement à l’iPod…
            Le succès du MP3 est tel que Sony, Apple et Microsoft ont tenté de le « tuer » au profit de standards propriétaires. Peine perdue…
            ça, c’est pour l’aspect illégalement.

            Concernant l’aspect légal,
            5 ans avant l’arrivée du premier iPod, je fessai déjà mes premiers MP3.
            Et comme tout vrai audiophile, j’achetai mes CD, afin d’écouter de la musique dans les meilleures conditions sur mon système hifi. Et créer mes MP3 pour une utilisation nomade. L’autre avantage de cette méthode était de choisir son mode de compression et de ne pas se contenter de celui des AAC fournis par Apple ou autre MP3 128K très moyen.

            Alors c’est sûr, l’arrivée d’ iTunes a permis une souplesse pour certains. Mais au détriment d’un bon rapport Q/P et d’une qualité sonore en net recule. Prix cher à payer de mon point de vue. Ce n’est pas ce qu’on appelle une évolution dans le bon sens…

          • “L’ipod a surtout permis de vendre cher un produit médiocre. 9.99$ l’Albun avec DRM et un son de merde, au lieu de 8-12$ un CD. La bonne blague…”

            Rien ne t’empêchait de ripper tes propres CD en lossless.

            Sinon, ce qu’il voulait dire, c’est qu’avant l’ipod, le MP3 (au sens générique du terme) était destiné à un public d’initiés. Avec sa solution, Apple a su séduire le grand public, d’où le terme “démocratisation”.

          • Stef80

            “…te permettait de mettre uniquement de la musique obtenue illégalement.”
            Ripper un CD que tu as acheté légalement n’est pas illégal, si l’utilisation que tu en as reste dans un cadre privé (TON CD, TON baladeur numérique).

  • Technology

    Vous donnez trop d’importance à Apple.

  • Rci Stridulation

    Vous n’imaginez même pas le nombre d’analyses médicales que ces montres feront dans 5 , 10 ans. Alors dire que c’est des gadgets inutiles ce n’est pas croire en la science. ces choses deviendront comme des ceinture de sécurité dans certains contrat d’assurance maladie. Elle pourraient même être exigée à certains sportifs pendant des compétitions. Après les autres suivront lamentablement les américains comme d’habitude l

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
7732de55c53d1d85aec7ced2548d8369UUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU