Apple va remplacer Qualcomm par Intel dans ses iPhone et iPad 2018 ?

Apple et Qualcomm sont partenaires depuis de nombreuses années. Mais leur relation s’est fortement détériorée en 2017. La firme de Cupertino souhaite donc se passer autant que possible des produits du fabriquant des processeurs Snapdragon. La pomme aurait finalement choisi de se tourner exclusivement vers Intel pour équiper ses iPhone et iPad. Un partenariat qui lui permettrait potentiellement de réaliser 100 millions de dollars d’économies.

Apple est Qualcomm sont en procès depuis plusieurs mois. Les deux géants s’accusent mutuellement d’enfreindre les brevets de l’autre. Une situation qui met à mal leur partenariat de longue date. Malheureusement pour Qualcomm, Apple prend le dessus sur tous les fronts. Et pour se débarrasser une bonne fois pour toute de son fournisseur de puces, Apple envisage un partenariat exclusif avec Intel en 2018 pour ses iPhone et iPad.

Apple choisirait Intel pour remplacer Qualcomm dans ses iPhone et iPad en 2018

Avec tous ces procès, Apple veut se débarrasser de Qualcomm pour ses iPhone et iPad. Mais aussi parce que se fournir chez un concurrent de Qualcomm lui permettrait de faire des économies. En effet, la firme de Cupertino cherche à réduire les coûts des matériaux pour ses iPhone. Qualcomm pourrait donc perdre l’un de ses principaux clients. Ce qui ne semble pas effrayer Broadcom qui propose 121 milliards de dollars pour racheter le fabriquant du Snapdragon !

Pourtant, selon le cabinet de courtage Nomura, Qualcomm va perdre environ 400 millions de dollars au cours du second semestre 2018, à cause de la baisse des ventes de pièces à Apple. De son côté, la firme de Cupertino a commencé à intégrer des puces Intel à partir de l’iPhone 7. Moins chères que celles de Qualcomm, elles répondent néanmoins aux normes d’Apple. La Pomme économiserait même plus de 100 millions de dollars dans le prochain cycle d’iPhone en passant à des puces Intel.

Mais, selon les analystes de KGI Securities, Intel est moins bien préparé à la 5G que Qualcomm. Le fondeur est d’ailleurs un acteur majeur dans le déploiement de la 5G, avec Samsung. Quant aux iPhone équipés de puces Intel, ils obtiennent généralement de moins bons résultats que ceux équipés de puces Qualcomm. La décision de la firme de Cupertino risque donc d’être lourde de conséquences, notamment pour les acheteurs des futurs produits Apple.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung trolle encore Apple et l’iPhone X dans une nouvelle pub

Samsung s’amuse une nouvelle fois à troller Apple et l’iPhone X dans une pub. Est mise en scène une cliente dans un Apple Store qui se renseigne sur le dernier flagship d’Apple, et regrette que l’auto-proclamé « smartphone du futur » bénéficie…

iPhone 9 : des visuels révèlent son design complet !

Mise à jour 17 juillet 2018 : Une nouvelle photo partagée par Benjamin Geskin donne un aperçu de la face avant des trois modèles qui devraient être prochainement présentés par Apple. On y voit très peu de surprises hormis des…

iPhone : les Indiens n’en veulent pas, le flop pour Apple

Les iPhone ne connaissent pas le succès espéré par Apple en Inde, un marché stratégiquement très important. Avec moins d’un million d’unités vendues dans le pays au premier semestre 2018, la firme de Cupertino y est en grosse difficulté et…

iPhone 2018 : date de sortie, prix et fiche technique

Les iPhone de 2018 seront au nombre de trois. Apple prévoit de sortir un modèle pour les plus petits budgets équipé d’un écran LCD, alors que deux version plus haut de gamme avec écran OLED sont dans les cartons. L’une…