Apple : pour Tim Cook payer plus d’impôts serait « injuste »

Apple, comme d’autres géants du high-tech fait polémique à cause de sa politique d’optimisation fiscale pour payer le moins d’impôts possible. Lors d’une interview accordée au Washington Post, Tim Cook est revenu sur cette question. Et pour lui, payer plus d’impôts serait « injuste ».

Récemment, le Prix Nobel d’Économie Joseph Stiglitz a accusé Apple (comme Microsoft ou Google) de « frauder » en délocalisation ses revenus et ses impôts en Irlande. En effet, ces accusation s’appuient sur un procédé d’optimisation fiscale mis en place en accord avec Dublin. Ainsi, en Irlande, Apple ne paie que 2% d’impôts sur ses bénéfices.

Une pratique que de nombreux observateurs dénoncent avec vigueur, surtout aux Etats-Unis où la firme de Cupertino est accusée de ne pas être patriotique. Pour fêter ses cinq ans à la tête d’Apple, Tim Cook a donc joué le jeu de l’interview auprès du Washington Post.

Il est revenu lors de cet entretien sur cette polémique liée aux impôts. Ainsi, selon le PDG d’Apple, cette action est complètement « légale » et « il n’y a pas de débat à avoir là-dessus ». Plus précisément, concernant les propos tenus par Joseph Stiglitz, Tim Cook a expliqué :

Je n’ai pas entendu (Joseph Stiglitz, ndlr) dire ceci. Mais si une personne affirme de telles choses alors elle ne sait pas de quoi elle parle.Nous ne fraudons pas […] Les lois sur la fiscalité disent que nous pouvons le garder (l’argent imposable aux États-Unis, ndlr) en Irlande ou le ramener. Lorsque nous le ramènerons aux États-Unis, nous devrons payer 35% de taxes fédérales ainsi que, en moyenne,  5% de taxes locales, ce qui fait 40%. Nous estimons qu’à 40%, nous ne rapatrierons pas cet argent jusqu’à ce que le taux d’imposition soit plus juste.

Tim Cook assume donc complètement ces procédés d’optimisation fiscale. Souvenez-vous de sa déclaration concernant la « connerie politique » qu’est l’impôt. Il explique qu’à 40% d’impôts aux Etats-Unis, ces taxes sont injustes. Entre 40% et 2% il n’y a pas photo, c’est certain. De là à dire que c’est injuste…

Parce que clairement, aucun autre Etat du monde ne pourra offrir une imposition égale à celle offerte par l’Irlande à savoir 2%. Sauf le Luxembourg peut-être où Apple est déjà aussi implanté. Si la justice fiscale se situe sous la barre des 5% pour Tim Cook, il est clair que les choses ne changeront pas beaucoup.

Une question de morale

Mais après tout, comme l’explique Tim Cook, toutes ces manipulations fiscales sont parfaitement légales, alors pourquoi s’en priver ? Selon les observateurs, parce qu’avoir des pratiques « légales » n’empêche pas d’avoir un peu de morale.

Dans un pays aussi patriotique que les Etats-Unis, ne pas contribuer à l’effort commun, surtout lorsque l’on génère des milliards de dollars, est quelque peu mal vu. C’est bien compréhensible puisque le système américain permet également à Apple d’être arrivé là où il est.

Mais si cela semble évident pour beaucoup, Tim Cook n’a aucun scrupule à balayer toutes ces valeurs morales en une seule phrase. Ainsi, le PDG d’Apple a déclaré au Washington Post :

Il n’y a pas de débat à avoir là-dessus. Est-ce légal ou illégal? C’est légal. Et cela n’a rien à voir avec être ou ne pas être patriotique. Ce n’est pas parce que vous payez plus que vous êtes plus patriotique. Nous sommes le plus grand contribuable des États-Unis. Nous ne fraudons donc pas.

Dans un sens, il a raison. On ne devient pas plus patriotique en payant plus. En revanche, en préférant payer des impôts ailleurs sous prétexte que c’est plus avantageux, ce n’est pas patriotique du tout.

Parce que finalement l’impôt c’est quoi ? Une participation à l’effort commun à hauteur de sa richesse non ? Il ne nous jouerait pas un joli morceau de pipeau ce cher Tim Cook ? Selon vous, le PDG d’Apple a tort ou raison ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • tsaim

    Une larme de caliméro de ma part pour lui et Apple !

    En cette période où les ventes de matériel Apple baissent considérablement il s’inquiète surtout de l’impact que pourrait avoir un redressement fiscale sur les comptes de l’entreprise et ceci dans le monde entier.

  • iAndroid

    A propos d’Apple, tout va bien car le milliardaire Warren Buffet a profité de la baisse de l’action Apple pour acheter 9,8 millions d’actions pour 1 milliard de dollars. Pour lui aucun doute qu’avec les iPhones 7 et les projets à venir l’action d’Apple va remonter en flèche d’ici la fin d’année au moins.

    • Zalmano

      Le rapport avc l’article ? Les impôts ?

      Ici on soulève un problème bien plus important et grave qu’une petite gueguerre de fanboy…
      Donc si tu veux te branler sur la santé boursière d’Apple fait le en privée stp !

    • Kokyn

      Totalement hors sujet.
      Qu’on fournisse a cet enfant la médaille du trolling !

  • Walter Benjamin

    Apple n’est que la partie émergée de l’iceberg de l’optimisation fiscale qui est une escroquerie légale organisée par les idéologues néolibéraux: plus de 1000 milliards par an échappent à l’impôt

    dans l’UE et plus de 20 000 milliards par an dans le monde. Les avoirs dans les « paradis fiscaux » sont évalués entre 30 000 et 60 000 milliards . Le délire de l’idéologie néolibérale doit cesser, cela ne fonctionne pas et cela n’a rien à voir avec le libéralisme lisez Catherine Audard ! Que je sache, Cook est allé à l’école, emprunte des autoroutes etc et tout cela ce sont des biens communs payés par nos impôts . . Mais lors de la prochaine crise bancaire, les états ne pourront plus renflouer les banques véreuses et il faudra bien fermer les « paradis fiscaux » : un décret d’une ligne un vendredi soir en finira : interdiction aux banques de tout trafic avec les « paradis » sous peine de retrait des licences bancaires et saisie des avoirs (zone noire puis zone grise)
    Mais le retour à l’économie « réelle » comme ils disent si bien sera violent …… déjà les banques sont autorisées en UE a saisir les avoirs des déposants en cas de faillite ….. et faillite il y aura bientôt.

    • Atlas

      Il n’est pas question de paradis fiscaux ici mais de la loi en Irlande. Si l’Europe change enfin cette loi le problème sera vite réglé. Ils attendent quoi?

      • Kokyn

        « Il n’est pas question de paradis fiscaux ici mais de la loi en Irlande ».
        Qu’est ce qui fait d’un paradis fiscal un paradis fiscal ? C’est la magie peut être ? C’est sa loi qui en fait un paradis fiscal.
        Ici en l’occurrence la loi Irlandaise fait de l’Irlande un paradis fiscal, il y a donc tout à voir avec la notion de paradis fiscal.

        • Atlas

          De ce point de vue là oui mais je ne pense pas que l’Irlande soit officiellement reconnue comme étant un paradis fiscal.

          • Kokyn

            Si elle l’est. Elle est connue pour cela.

  • Billy_boolean

    Ah ? Il trouve injuste de payer les mêmes taxes que les autres sociétés et petits artisans.
    Ben oui normal.
    Il faut pas lui verser une pension d’orphelin pour la perte de Steeve Jobs aussi ?

  • ArticIe écrit en toute objectivité, sans parti pris aucun, avec le ton le plus neutre possible, comme d’hab.

    • Flo974

      MDRRR, c’est Romain Vitt qui l’a écrit. C’est tout autre chose quand il parle de Samsung. Entre Apple fanboy vous vous soutenez hein ;)

      • Dom Villin

        « Apple fanboy »….tsss tsss tsss…..t’as quel âge sérieux ?

  • Hobbin

    Ne pas payer les impôts c’est voler ses compatriotes.

  • Kaïxo

    T’as raison Tim, laisses donc les pauvres régler la facture à ta place, tu te sentira mieux en te levant le matin.

  • SnowBord

    Si les grosses société comme Apple Google ou autres payerais leurs impôts, nous les petits qui font que eux sont grand, on payerais moins d’impôts et la vie serais plus facile pour tout le monde.

    • Atlas

      Apple paie déjà des impôts, c’est meme l’entreprise qui en paie le plus aux US.

      • Kokyn

        Faux, Exxon Mobile en paie plus.

  • Atlas

    L’article n’explique pas que Cook était en train de parler du point de vue des US, pas du fait de devoir payer les impôts en Europe.
    Apple paie déjà des milliards d’impôts par an aux US, et Cook dit être d’accord pour rapatrier son argent à l’étranger mais pas au taux actuel qui est trop élevé, de l’ordre de 40% d’impôt.

    • Kokyn

      On a tous compris qu’il parle d’un point de vue des US. C’est tellement martelé implicitement que ca en devient explicite. Quand on voit les mots « Washington Post » ou encore « patriotisme » on a compris que cela parle des USA.
      Pourtant Apple à très largement de quoi subsister, même après ce passage des 40%.

      Après certes ils ne sont pas les seulsa blâmer, loin de la.
      Mais en tant que l’entreprise par excellence qui brasse le plus de bénéfices et qui se montre comme l’entreprise la meilleure et la plus cool du monde, c’est eux qui doivent montrer l’exemple en premier lieu et ce sont donc sur eux qu’il faut taper du doigt en premier.

      Embrigader les moutons c’est bien, mais assumer les responsabilités qui en découle ca serait encore mieux.

      • xx-os

        Là on parle d’impôts sur des ventes qui ne sont pas effectuées aux Etats-Unis… Rien n’oblige Apple de rapatrier cet argent… juste pour le plaisir de payer des impôts… Quand tu vas bosser à l’étranger, tu paies les impôts dans le pays où tu résides… et non plus en France (dans le cadre d’une expatriation)… Mais si tu veux payer 2 x des impôts, grand bien te fasse… mais tu ne seras pas plus patriotes… et de toute manière, personne ne le ferait !!! Et en plus il y a même une loi pour justement éviter cette double imposition…

  • En même temps, si cette pratique est légale, pourquoi s’en priver ? La morale c’est bien beau, mais personne ne la respecte, sinon ça ferait bien longtemps que le piratage n’existerait plus. Facile d’accuser les autres, quand on a pas plus de morale que les autres… Ce n’est pas l’entreprise qu’il faut accabler, mais les lois qui seraient à refaire.

  • Kokyn

    Pas si on cumule taxes fédérale et taxes d’État.
    Exxon payait 33 milliards en 2013, je doute qu’ils soient passés en dessous de 13 milliards en 3 ans.

    • Atlas

      Oulah si on rentre dans ces détails je ne sais pas.

      • Kokyn

        Donc voila Apple n’est pas premier. Ils sont cependant dans le top 3 c’est certain et 1ers dans le domaine du High Tech.
        Mais au prorata de leurs benefices, il paient moins que Microsoft par exemple.

        • Atlas

          Ah oui mais les bénéfices n’ont rien à voir. Si MS n’arrive pas à avoir une marge aussi bonne c’est leur problème.

          • Kokyn

            Certes mais c’est en grande partie au prorata des bénéfices que les impôts se paient.
            Tu sors du sujet la.

  • Robotsto

    Surtout que Appel à pu construire sa fortune grâce à un état qui lui garanti la sécurité, construit des routes, des ports, des écoles, un éclairage public,… Sans parler d’une politique commerciale très protectionniste qui offre un terrain propice aux développements des entreprises américaine à l’international. Quand ils ont débuté dans un garage c’est les autres qui payaient pour eux.. Un juste retour ne serait sûrement pas trop leur demander. Sans parler que même avec 40℅ d’imposition, ils seraient loin de perdre de l’argent…

  • Stef

    Les pauvres n’ont pas les moyens d’optimiser fiscalement, 2 % d’impôts me satisfont aussi… Je travaille presque 1/3 de l’année pour les payer mes impôts et je ne suis pas « riche »…