Apple : pour Tim Cook, « le chiffrement est une chose formidable »

Le conflit entre Apple et le FBI a désormais largement dépassé le cadre de l’affaire de l’iPhone de San Bernardino, et Tim Cook, le PDG d’Apple ne lâchera rien concernant le chiffrement. Dans une longue interview donné à nos confrères du Time, il le qualifie même de « chose formidable ».

Les présidentielles américaines approchant, tout le monde se mêle de ce débat sur le chiffrement. Pour ceux qui n’aurait absolument pas suivi cette affaire, il s’agit d’une lutte entre Apple et le FBI concernant l’iPhone du présumé terroriste de San Bernardino, qui ne peut pas être débloqué sans le consentement de son utilisateur.

Pour le FBI, une création d’un firmware modifié permettant l’accès à ces données est nécessaire, chose que la firme de Cupertino s’est toujours refusé à faire, arguant vouloir protéger la vie privée de ses utilisateurs.

Dans une longue interview donnée au magazine Time, il confie qu’il n’était « pas tout seul à trancher cette question » et que « ce fut une décision difficile ». Il dénonce notamment « la position inconfortable » qui fait qu’Apple « défend les libertés civiles du pays face au gouvernement » alors que la logique voudrait l’inverse.

Il dénonce également la campagne de désinformation de la part du FBI selon lui. Il déclare à ce propos : « Est-ce que j’apprécie les voir contester ou mentir sur nos intentions ? Non. Je suis offensé par cela. ».

Nous sentons que la lutte ne devrait pas déboucher sur un accord à l’amiable, c’est le moins que l’on puisse dire à l’heure actuelle. Ce n’est toutefois pas la première fois que le PDG s’exprime, il avait précédemment déclaré que la demande du FBI était « mauvaise pour l’Amérique ».

Tim Cook veut donc à tout prix défendre ces droits de protection des données, et il semble vraiment déterminé. Et il n’est pas seul dans son combat puisque Facebook et d’autres entreprises comme Google le soutiennent au tribunal. Cette affaire est même récupérée par certains politiques, et dépasse désormais totalement le cadre purement technique.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • iPoule

    Tim Cook ne lâchera jamais l’affaire c’est trop important pour l’image de marque d’Apple

    • Spitfire

      LOL laisse moi rire ^^’
      Tout ca c’est de la comédie, une entreprise américaine n’a aucun pouvoir face au Gouvernement paranoïaque des USA.
      Déjà rien que FBI ou la NSA peuvent mettre la main sur l’Iphone même si ils sont chiffrés ! :)
      Dont Edward Snowden qui a lui même dit que c’est de la connerie :’)

      • Atlas

        Non Snowden n’a en aucun cas dit cela. Et me FBI n’a pas les mêmes moyens que la NSA. Ce n’est pas de la comédie et plein d’experts en crypto défendent Apple alors qu’aucun défend le FBI.

  • Courgito Alf

    Les grosses firmes ont-elles vraiment intérêt à protéger nos données de l’indiscrétion des Etats?

    Si oui, tant mieux, je ne tiens pas à voir se rajouter un espionnage policier à l’espionnage commercial déjà pratiqué…
    Car le fait d’être espionné par les flics n’empêchera jamais Facebook ou Apple d’exploiter ces données.
    Cela ne fera que multiplier les possibilités d’ennuis voire pire.