Apple : Tim Cook a gagné plus de 100 millions de dollars en 2017 et est traité comme un chef d’État

Tim Cook, le PDG d’Apple, a gagné plus de 100 millions de dollars en 2017 grâce à son activité dans la firme de Cupertino. A son salaire de 3 millions de dollars, s’ajoutent plus de 9 millions de bonus et surtout 89 millions de dollars sous la forme d’actions. Les dépenses d’Apple pour assurer sa sécurité personnelle et lui payer ses voyages personnels et professionnels en avion privé.

tim cook apple salaire

Tim Cook a connu une année 2017 particulièrement rémunératrice. Le PDG d’Apple a perçu la bagatelle d’environ 102 millions de dollars grâce à son activité au sein de la firme de Cupertino. Si son son salaire sur la période n’est « que » de 3,06 millions de dollars, il se rattrape avec des bonus atteignant 9,33 millions de dollars et surtout des actions dans Apple évaluées à 89,2 millions de dollars.

Face à ces chiffres, les dépenses supplémentaires consenties par Apple pour le confort et la sécurité de Tim Cook semblent presque négligeables. En 2017, le géant américain a payé 224 216 dollars pour assurer la sécurité de son PDG. Sans compter les 93 109 dollars supplémentaires liés à l’utilisation d’un jet privé pour ses voyages aussi bien professionnels que personnels.

Tim Cook a gagné plus de 100 millions de dollars en 2017 avec Apple

Il ne s’agit pas d’un caprice de Tim Cook, qui déclarait que s’offrir un iPhone X revient à payer un café tous les matins, mais bien d’une demande du comité d’Apple, qui estime que cette mesure basée sur le rôle « hautement visible » de PDG d’Apple est nécessaire « dans des intérêts sécuritaires et d’efficacité.

Cinq cadres parmi les plus puissants d’Apple, Luca Maestri, Angela Ahrendts, Johny Srouji, Dan Riccio et Bruce Sewell ont quant à eux empoché environ 24,2 millions de dollars sur l’année, salaires, bonus et actions compris. Les bonus et parts d’Apple, qui représentent l’essentiel de leur rémunération, sont fixés en fonction de l’ancienneté et des performances d’Apple, que ce soit en termes de chiffre d’affaires ou d’évolution de sa capitalisation boursière.

Reste à savoir si 2018 sera aussi généreuse avec eux. Si on ne doute pas de la capacité d’Apple à rebondir et éviter les crises, l’entreprise doit gérer plusieurs situations compliquées. Elle envisage de baisser le prix de l’iPhone X pour faire face à ses ventes décevantes et va également avoir du travail sur le terrain judiciaire. Apple est poursuivi en justice et la cible de nombreuses plaintes d’associations et consommateurs pour obsolescence programmée.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPad Pro 2018 sortira au mois d’octobre 2018

L’iPad Pro 2018 serait lancé cet automne peut-être dès le mois d’octobre 2018 selon des informations provenant du code source d’iOS 12.1. L’application « Setup » servant à configurer un nouvel appareil a été un peu trop bavarde tandis que la reconnaissance…