Apple vs Qualcomm : la Pomme prend le dessus !

Deux nouvelles décisions de justice viennent encore affaiblir un peu plus Qualcomm dans la guerre juridique qui l’oppose à Apple. Selon un juge de la court de Californie, les motions déposées par Qualcomm au tribunal contre la marque californienne ne sont pas recevables. L’affaire reste donc actuellement au point mort mais il s’agit clairement d’un coup dur pour le fabricant de puces. Quand la situation va-t-elle se débloquer ?

apple qualcomm

Dans la guerre des brevets qui oppose Apple à Qualcomm, tous les coups sont permis. Alors qu’Apple bénéficie de divers soutiens, comme celui de son rival Samsung et de la manufacture taïwanaise Foxconn, le fabricant de puces cherche malgré tout à interdire les ventes d’iPhone. Selon Qualcomm, Apple utilise en effet des brevets qui lui appartiennent. Afin de faire évoluer les choses, le fondeur a fini par déposer 2 motions de justice au tribunal et celles-ci ont tout deux été rejetée…

Apple vs Qualcomm : coup dur pour le fabricant de processeurs !

Selon AppleInsider, une site de référence pour l’actualité de la Pomme, Qualcomm n’en mène pas large face à Apple. Alors qu’une motion de justice déposée par le fondeur entendait bien forcer les divers fournisseurs d’Apple à lui verser une part de royalties, le juge Gonzalo P. Curiel de la Cour du district sud de Californie est intervenu en rejetant la requête.

Cette décision risque de faire date dans l’histoire de ce procès : au coeur du conflit se trouve justement les brevets de Qualcomm. De son côté, Apple cherche à faire invalider certains d’entres eux et la décision du juge va actuellement dans ce sens. Comme vous l’aurez compris, il s’agit d’un premier pas vers une résolution de l’affaire qui avantage plutôt Apple…

Autre motion déposée par Qualcomm et rejetée par la court : contrairement aux souhaits de son opposant, Apple va maintenant pouvoir donner suite aux plaintes déposées dans d’autres juridictions à l’encontre de Qualcomm. Le fabricant de puces va donc devoir répondre de ses tarifications de brevets sur chaque marché où une plainte a été déposée. Et la liste est longue : Angleterre, Chine, Taïwan et le Japon. Avec ces plaintes, Apple retarde la fin du procès et s’assure que Qualcomm ne touche aucune royalties sur l’iPhone

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !