Apple vs Qualcomm : l’iPhone 8 pourrait être interdit de vente aux Etats-Unis

Qualcomm voudrait empêcher Apple de vendre son iPhone 8 aux Etats-Unis. Le fabricants de circuits intégrés estime qu’Apple a franchi le rubicon en cessant de lui verser des royalties. Et pourrait obtenir du gendarme américain du commerce international que les flagship de la pomme qui sont fabriqués en Chine ne puissent plus atterrir sur le sol américain, ce qui pourrait donc revenir à interdire la vente d’iPhone 8 aux Etats-Unis. Ambiance. 

apple qualcomm interdit iphone 8

Apple croise depuis le début de l’année le fer avec Qualcomm sur le terrain des brevets. La firme de Cupertino reproche au spécialiste des semi-conducteurs de lui facturer des royalties prohibitifs. Saisie du problème, la Federal Trade Commission américaine a porté plainte. Elle reproche donc à Qualcomm des tactiques monopolistiques, qui forcent ses clients comme Apple à payer plus de royalties qu’elles ne le devraient sur certains composants.

Apple vs Qualcomm : et si l’iPhone 8 était interdit aux Etats-Unis ?

Apple a lancé dans la foulée sa propre procédure pour réclamer pas moins de 1 milliard de dollars contre le fabricant des SoC Snapdragon. Entre-temps Qualcomm a tenté de sauver les apparences. Mais Apple est revenu à la charge, et a annoncé au fabricant que plus aucun royalty ne serait versé en attendant que l’affaire soit terminée. De quoi déclencher l’ire de Qualcomm qui a du revoir ses prévisions à la baisse. Apple se justifie en brandissant les conditions « injustes » dans lesquelles ces montants sont demandés.

Du coup Qualcomm se prépare à déclencher son arme thermonucléaire rapporte une source interne citée par Bloomberg : l’entreprise va saisir l’International Trade Commission pour lui demander formellement d’interdire l’importation des iPhone sur le territoire des Etats-Unis à cause du non-paiement des royalties. iPhone qui sont fabriqués en Asie. Se priver ainsi du marché américain serait une véritable catastrophe pour Apple qui réalise 40% de son chiffre d’affaires dans le pays.

D’autant que l’iPhone génère à lui seul 60% du chiffre d’affaires de la firme et que l’iPhone 8, très attendu, devrait être très stratégique pour Apple. Un blocage des exportations par l’ITC est loin d’être inenvisageable. Ironie du sort, c’est déjà arrivé à Qualcomm en 2009 sur demande de Broadcom dans un bras de fer juridique. Apple avait déjà brièvement vu en 2013 ses iPhone 4 et iPad 3G interdits d’entrée face à Samsung.

Réagissez à cet article !
  • French Open YouTubers

    Je vous le dis avec cette ambiance électrique, les prochains iPhone vont éclater les records d’autonomie !

    • Jay Rigoleh

      6,5/10, peut mieux faire

      :)

      • French Open YouTubers

        ;)

  • 1messager

    Le président va appliquer son veto comme obama l’avait fait pour d’ancien iphone quand samsung avait remporté un procès.

    • pipoux

      Sauf que Samsung, c’était des coréens alors que Qualcomm, c’est une boite US il ne pourra pas trancher entre 2 boites US

      • 1messager

        Oui Apple rapporte beaucoup aux usa, apple a dit qu’il allait essayer de ramener la production aux usa comme trump le voulait. C’est garantie que Trump va soutenir apple même si qualcomm rapporte aussi beaucoup. Trump a même décidé de racheter un iphone alors qu’il les boycottait quelques mois plus tôt. Qualcomm ne va pas avoir le choix de négocier.

        • Insomnia

          Justement non Apple ne rapport pas temps que ça pour les américains

          • Tink

            D’accord ! Apple ne paye même pas ses impôts aux US donc pas tant que ça effectivement.

          • 1messager

            C’est pas ce que l’ancien président laissait entendre lors de son dernier veto.

  • Insomnia

    Deux géants américains, sur le coup, le président va avoir du mal à trouver une solution, une fois de plus Apple se croit au dessus de tous….

    • Plumplum

      Ah bon ? C’est Apple qui se croit au dessus ?
      Je dirais plutôt que Qualcomm se contrefiche de la notion de FRAND.
      Je dirais que Qualcomm se gave sur le dos des fabricants et de la concurrence.
      Il faut savoir que les de 80% des bénéfices de Qualcomm sont fait sur les brevets.
      J’attends toujours que cette société publie les tarifs de ses brevets afin que les autorités puissent vérifier si les tarifs sont équitables.
      Apple n’est qu’une petite victime, le monde Android est beaucoup plus impacté.

      Une fois de plus les actions juridiques d’Apple n’ont jamais eu pour effet de faire sortir un de ses concurrents du secteur.

      Alors que du côté de la conception de soc pour smartphones, ont quitté le marché :
      – Texas instruments
      – st-microelectronics
      – broadcom
      – NVIDIA
      – et même Intel

      Le constat est pourtant simple et sans appel !

      J’ai beau ne pas aimer Apple, je les soutiens dans ce bras de fer…
      Et les autres fabricants de smartphones feraient bien de se bouger le cul et de faire de même…
      Consentir à dépendre à ce point de Qualcomm est dangereux pour eux…l’épisode Crapdragon 810 semble ne pas leur avoir appris grand chose !

      • Novaslash

        Malgré que nous n’ayons pas tous les tenants et aboutissants de l’affaire, à la vue des informations que nous avons, je suis soutiens également Apple dans cette bataille.

        Mais Apple ne risque-t-elle pas des soucis en ne payant plus les royalties alors qu’aucune décision judiciaire n’a encore été prononcée ? Même si moralement, je comprend tout à fait la démarche, je ne suis pas sur que d’un point de vue légal, ce soit la meilleure chose à faire.

        • Plumplum

          Ils doivent avoir une armée d’avocats pour les conseiller…
          On peut imaginer un système de dépôt sur un compte bloqué pour signifier que leur intention n’est pas de ne pas payer, mais de faire une réclamation…
          Qualcomm ne touche pas l’argent sans qu’il y ait refus de payer.

          Chez nous, on a la « caisse des dépôts et consignations » qui fait ça (tu peux placer ton argent là quand tu contestes un PV par exemple)… Ceci dit, ça marche peut-être différemment aux USA.

      • Provoc

        Le SDO, qui déterminer quand une technologie bascule en FRAND, connait le prix de vente de ses brevets. Il n’a jamais communiqué sur l’éventuel prix excessif des FRAND de Qualcomm.
        Pourtant généralement, il n’hésite pas à le faire.

        Oui, Qualcomm a des pratiques anticoncurrentielles, mais elles sont surtout liées, aux BFA consenties et/ou aux ventes liées.

        Tu sais bien que le prix de vente des brevets FRAND est très encadré. Et leurs propriétaires sont dans l’obligation de les vendre à prix « raisonnable ».
        Maintenant, un client peut bien déterminer que de « son point de vue », ce n’est pas assez bas.

        Le cas d’Apple est difficilement défendable, car il est coutumier.
        À plusieurs reprises, ils sont allés devant les tribunaux, considérant que, par exemple, Samsung et Ericsson demandaient, selon eux, des royalties trop élevées pour leurs brevets FRAND.
        Et ils ont été déboutés, à chaque fois.
        Bref, Crevard jusqu’au bout…

        • Plumplum

          Pourtant le jugement coréen indique carrément un refus de vente de certains brevets FRAND à Intel sans que personne ne bouge… Entre autre… C’est pas très FRAND ça ! Le jugement coréen tend à montrer que le sdo ne fait pas son boulot !

          Apple indiquerait également que le coût des brevets de Qualcomm serait indexé sur le coût de l’appareil.

          Effectivement, tu (ou le sdo) peux considérer que par exemple 5% du prix de l’appareil n’est pas excessif. Tu peux considérer que c’est pas grand chose.
          Mais sur un appareil à 500 dollars, ça fait 25 dollars…
          Mettons que ta puce haut de gamme te coûte 40 dollars à la production…
          Qualcomm peut la vendre 40 dollars après BFA et se faire 25 dollars de bénéfices uniquement sur les brevets.
          Mediatek s’il veut être concurrentiel ne fera aucun bénéfice, ce qui n’est pas viable et Qualcomm fera quand même ses 25 dollars de bénéfices.

          Même si le prix peut paraître raisonnable, il est tout de même de nature à évincer la concurrence.

          Les BFA et les ventes liées sont possibles à cause des bénéfices sur les ventes de licences. Les licences sont donc indirectement en cause.

          Ce mode de fonctionnement explique comment des gens comme Intel ont quitté un marché.
          Ou explique encore pourquoi Mediatek fait rarement du haut de gamme

  • alcarin

    Ils se sont prit pour qui Qualcomm ? D’autant plus que c’est vrai qu’ils se font que de l’argent sur les brevets, ils ne savent faire que ça. On ne parlera pas de leurs processeurs obsolètes avant même leur sortie qui se font dépassés par ceux d’Apple et de Samsung. Quelle honte.

    • Fred

      C’est que Apple ne se fait pas de fric sur les brevets hein? Ahahahahahah quelle mauvaise foi.

  • lemaitre

    Non mais je rêve, Qualcomm croit vraiment qu’il aura lé dernier mot? dans ses rêves. Personne n’empêchera la vente des iphones 8

    • Adarion 29

      Généralement des accords sont trouvés en coulisse, je pense que Qualcomm a les moyens de mettre ce genre de menace à exécution en revanche mais est-ce réellement ce qu’il veut? Je n’ai jamais eu vent que cela ce soit déjà produit entre grosses entreprise, j’ai un vague souvenir d’un conflit LG/Sony sur le Blu-ray qui donnait la possibilité à LG de détruire les stocks de PS3, mais ils n’en son jamais arrivé là, puisque c’était un deal perdant/perdant.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone X : Face ID fait peur aux banques

De nombreuses banques s’interrogent sur le fait d’intégrer la compatibilité du Face Id de l’iPhone X à leur application smartphone. La technologie de reconnaissance faciale est encore considérée comme peu sûre.

525640957d98bba3bd60a3e08edfd126"""""""""""""""""""""""""""