Apple va payer 38 milliards de dollars d’impôts sur son trésor à l’étranger, un record !

Apple vient d’annoncer dans un communiqué qu’il allait payer 38 milliards de dollars (31 milliards d’euros) d’impôts sur sa trésorerie à l’étranger. Une somme record selon la firme qui doit se soumettre à la nouvelle réforme fiscale de Donald Trump.

impots apple

Donald Trump l’avait promis : les entreprises américaines qui détiennent des fortunes à l’étranger devront payer des impôts exceptionnels. Cette promesse de campagne s’est concrétisée en décembre 2017 après un vote du Congrès sur la réforme fiscale. Le but de cette mesure : pousser les grands groupes américains à investir aux Etats-Unis et à ne pas stocker leur fortune dans des paradis fiscaux.

Le Président américain n’avait d’ailleurs pas hésité à railler la marque à la Pomme dans ses différents discours, la prenant comme symbole de l’anti-patriotisme. Apple, champion de l’optimisation fiscale, a donc dû passer à la caisse et verser la somme de 38 milliards de dollars au titre du prélèvement exceptionnel sur les sommes stockées par les entreprises à l’étranger.

Il faut dire que le géant californien dispose de 252 milliards de dollars à l’étranger. Les 38 milliards correspondent donc à une taxe temporaire sous forme d’amnistie de 15,5% sur les actifs liquides et 8% sur les actifs illiquides. Ces taxes sont censées pousser les entreprises à rapatrier aux Etats-Unis les sommes stockées à l’étranger (le plus souvent dans des paradis fiscaux pour échapper au taux normal américain). Apple affirme dans son communiqué :

Un paiement de cette ampleur est probablement le plus important de ce genre jamais fait.

Apple vs Trump : première victoire pour le Président américain ?

La méthode Donald Trump porte-t-elle ses fruits ? Si Apple doit s’acquitter de la taxe, la firme n’a encore rien déclaré concernant le rapatriement des sommes stockées jusqu’à maintenant à l’étranger. Néanmoins, la firme de Cupertino a dores et déjà annoncé qu’elle investirait 30 milliards de dollars aux Etats-Unis sur les 5 prochaines années.

La marque à la Pomme compte augmenter ses effectifs américains de 23% en embauchant 20 000 personnes. Apple compte créer un deuxième campus dans une nouvelle ville, inconnue pour le moment et qui sera annoncée cette année. 10 milliards de dollars seront investis dans de nouveaux centres de données aux Etats-Unis, et 4 milliards dans un fonds dédié à l’innovation des sous-traitants américains.

Au total, Apple estime que « sa contribution directe à l’économie américaine » sera de 350 milliards de dollars d’ici 2023 si l’on se base sur le « rythme actuel des dépenses avecl es fournisseurs et sous-traitants sur le territoire américain ». En 2018, ces investissements atteindront 55 milliards de dollars. Par ailleurs, comme un symbole, Apple a laissé entendre qu’un iPhone « made in USA » pourrait voir le jour. Pour le plus grand bonheur du Président américain. Que l’on aime ou non le personnage, la méthode Donald Trump semble porter ses fruits.

Réagissez à cet article !
  • Spitfire

    Au moins Trump sert à quelque chose ! C’est pas comme nos élites feujs avec Macron qui laisse Lactalis au dessus des lois ! Ils ont jamais déclaré les CA mais lol

    • Adarion 29

      C’est un camouflet imaginez vous planquer 10 ans de revenu imposable au fisc français dans l’attente d’une fiscalité plus avantageuse, j’aurais du mal a penser du bien de vous. Perso j’ai du mal à y voir une victoire et plus une défaite, a votre avis combien de temps faudra t’il au banquier et paradis fiscaux pour adapter leur fiscalité et ramener Apple dans leurs contrées et recommencer le bras de fer de la fiscalité américaine pas assez attrayante? Si Apple ramène son trésor de guerre c’est qu’il compte s’en servir après il faut essayer de savoir pourquoi? Rachat Disney? rachat Netflix? Avec 200 milliard de cash ça pourrait même s’offrir Amazon ou Microsoft avec le montage financier adapaté.

      • Spitfire

        Pas faux !

    • J’aime pas les con…spiration

      Et ils viennent faire quoi les juifs dans cette histoire? Ah oui, c’est vrai: argent, pouvoir…y a forcément des juifs derrière, c’est évident…le racisme a encore de beaux jours devant lui :/

  • job13016

    Vont devoir augmenter le prix des IPhone pour maintenir leur bénéfice….pas grave quand on aime on ne compte pas.

  • Seb

    Trump est en train de creuser sa propre tombe. Il va finir par se la prendre, sa balle…

    Même si pour le coup c’est bien, il n’est clairement pas en train de se faire des amis. Il n’en reste pas moins le pire président US de ces 30 dernières années.

    • Adarion 29

      Une sorte de dumping fiscal, après Trump fait parti des multinationale on ne pouvait pas en attendre autre chose que cela, mais il risque d’avoir du mal à équilibrer les recette l’an prochain. Un shutdown et une contre-réforme fiscale risquent bien de pointer leur nez au prochain vote du budget.

    • Daishinkan

      T’as totalement raison là

  • xx-os

    Vraiment bizarre votre point de vue… A vous lire, on a l’impression qu’Apple se prend une amende et est condamné à payer 38 milliards… Trump incite seulement les entreprises qui ont une grosse trésorerie à l’étranger (et de manière légale) à les rapatrier aux US en diminuant un impôt de moitié et qui était jugé excessif par beaucoup dont Tim Cook ! Ce dernier l’avait déclaré plus d’une fois… et c’était aussi dans les projets d’Obama… qui ne l’a jamais fait ! Tim Cook avait promis de rapatrier ses plus de 200 milliards si la fiscalité changeait, Trump l’a fait, Tim Cook le fait ! Mais rien ne l’y obligeait… Ils auraient très bien pu garder leur 250 milliard à l’étranger…

  • Grabo20

    Bonjour Romain, vous avez certainement pioché l’info sur un site anglais et j’aimerais rectifier la tonalite de l’article :

    – Apple détenait 252 Mds sur le sol irlandais.
    – S’il voulait les transférer aux USA, il devait payer 88.2 Mds d’impôts sur les bénéfices.
    – Trump, comprenant qu’ils ne seraient jamais transférés, décide de temporairement baisser l’impôt de 35% à 15.5% pour les multinationales, dans le but de les inciter à transférer tout cet argent sur leur sol.
    – Apple marche et décide de transférer les 252 Mds sur lesquels il paiera 39.06 Mds.
    – Même si on peut voir ça comme une victoire de Trump, c’est plutôt une défaite dans la mesure où c’est lui qui a cédé (même si, je suis d’accord, il n’avait pas d’autre choix).
    – Le fait d’avoir cet argent aux U.S.A. va permettre à Apple de faire de gros rachats d’entreprises américaines ce qui n’était pas possible précédemment.

    Je me permets ce message car l’article laisse penser qu’Apple s’est vu forcé de payer une taxe sur sa fortune.

    • Moi

      Ha quand la même chose en France.. Je pense surtout à tout ces acteurs ou chanteurs partis à l’étranger pour ne pas payer d’impôts en France mais viennent se pavaner en France pour faire vendre leurs films et empaucher le fric.. Les BAT…

      • Déformation professionnelle

        BAT = bon à tirer? :)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone : un nouveau bug fait planter iOS et iMessage

Les iPhone doivent faire face à un nouveau bug. Un simple et unique caractère indien reçu par message fait planter iOS et l’application iMessage. Comme chaque fois dans ce genre de cas, cette faille peut être exploitée pour faire des blagues à ses amis.