Apple Music : malgré une croissance annuelle de 40%, Apple ne gagne pas d’argent !

Apple Music pourrait profiter d’une croissance annuelle record de 40% dans les 3 prochaines années, estime un analyste. Malgré cet essor exceptionnel, Apple ne réalisera que très peu de bénéfices sur son service de streaming musical. En cause : les frais de redevances élevés qu’Apple doit verser aux artistes et aux labels musicaux. 

apple music

Il y a quelques semaines, Apple Music a atteint les 40 millions d’abonnés, contre seulement 30 millions en septembre 2017. Malgré cette croissance record inattendue, le service de streaming musical d’Apple reste bien moins populaire que Spotify, qui a récemment atteint les 70 millions d’abonnés. Si l’écart entre les deux services reste conséquent, Apple Music n’a pas dit son dernier mot.

Malgré une croissance record, Apple Music n’est pas très rentable !

Selon Ben Schachter, analyste chez Macquarie Capital, Apple Music va enregistrer une croissance de 40% par an au cours des 3 prochaines années. En conséquence, les revenus d’Apple Music vont finir par prendre le pas sur les autres services d’Apple, comme l’iTunes Store, iCloud, Apple Pay et l’App Store. Mieux : le service de streaming musical bénéficie d’une croissance encore plus rapide. D’ici 2020, Apple Music représentera d’ailleurs 15% des revenus générés par les services d’Apple. Le succès soudain d’Apple Music est-il dû à la sortie du HomePod ?

Toujours selon l’analyste, les services d’Apple ont généré jusqu’à 8,3 milliards de dollars au cours du premier trimestre de 2018, en hausse de 18%. Malgré cet essor inattendu, Apple ne devrait pas trop se remplir les poches : Apple Music reste l’un des services les moins lucratifs de la marque à la pomme. Comme l’explique The Wall Street Journal, les frais d’Apple sont particulièrement élevés dans le domaine. L’entreprise doit rémunérer chaque artiste lorsqu’une chanson est écoutée. « La musique en streaming n’est pas une affaire juteuse à cause des redevances que les diffuseurs doivent payer aux labels et aux artistes » explique The Wall Street Journal. 

En conséquence, Apple doit se contenter d’une marge brute de 15% sur son service de streaming musical. A titre de comparaison, l’Apple Store a généré une marge brute de 90%. D’ici 2020, la marge de la firme pourrait encore descendre jusqu’aux alentours des 3,4%. C’est beaucoup moins que Spotify, qui profite d’une marge brute de 24%. Pour Ben Schachter, Apple devrait plutôt « se concentrer sur la croissance de l’App Store ». Apple Music propose actuellement plusieurs abonnements :  9,99€/ mois, 4,99€/mois pour les étudiants, ou 14,99€/mois pour l’offre familiale. Que pensez-vous d’Apple Music ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !