Apple : le brevet « pinch-to-zoom » invalidé par l’USPTO

Date de dernière mise à jour : le 15 avril 2013 à 1 h 33 min
Apple : le brevet



Il s’agit bien du fameux brevet 7,844,915, mais la plupart des utilisateurs de smartphones le connaissent sous le nom de « Pinch-to-zoom » (Pincer pour zoomer). Celui-ci a été invalidé par l’USPTO.

Lorsque Apple a lancé le premier iPhone en 2007, le geste est devenu instantanément associé au mobile. Les autres fabricants étaient un peu effrayés d’utiliser le « pinch-to-zoom« , tant et si bien que lorsque le Motorola Droid a été lancé en Novembre 2009, il n’offrait pas ce geste sur le navigateur. Pendant ce temps, la version outre-mer du téléphone, le Motorola Milestone, ne permettait pas le « pinch-to-zoom » dans le combiné, y compris le navigateur. La fonctionnalité a été finalement ajoutée au navigateur du Droid à la suite d’une mise à jour logicielle. Dès Février 2009, la spéculation est qu’Apple avait demandé à Google de garder le multitouch en dehors de ses smartphones.

Toutes les raisons indiquées à l’époque de l’absence de multitouch sur Android, comme Andy Rubin, co-fondateur et ancien CEO d’Android, et son aversion pour les gestes à deux mains ou encore Apple qui aurait expressément demandé à Google de garder cette fonctionnalité hors des appareils Android nous apparaissent loin aujourd’hui et véritablement loufoques.

Qu’est-ce qui a changé ? La férocité de la rivalité entre le constructeurs Apple et ceux d’Android est à présent tellement intense que tout est bon pour un nouveau procès.

Ce qui a gardé le multitouch et le « pinch-to-zoom » en dehors des smartphones Android est la crainte d’un procès. Et tandis que certains fabricants Android se sont associés avec Apple, comme HTC, le brevet faisait parti d’une des raisons du procès qui opposait Apple à Samsung et qui s’est terminé en Août avec un verdict 1,05 milliard de dollars en faveur d’Apple.

L’USPTO apporte donc indirectement une excellente nouvelle pour Samsung : ce mercredi l’agence a invalidé le brevet « pinch-to-zoom » d’Apple après réexamen et la découverte de brevets antérieurs au dossier. C’est le second brevet majeure d’Apple jugé invalide (le premier était l’effet de rebond lors du défilement de pages) et Samsung affirme qu’il soutient sa demande d’un nouveau procès.

 

Le juge Lucy Koh, qui a présidé le procès des brevets, a récemment refusé la demande d’Apple pour l’interdiction de certains appareils Samsung, en disant que le produit en question n’est plus en vente ou n’empiète plus sur le brevet d’Apple en raison d’une mise à jour logicielle. Elle a également refusé de se rallier à une demande formulée par Samsung d’un nouveau procès sur la base du comportement inapproprié de la part du juré Velvin Hogan. Samsung estime que Hogan a omis de dire à la cour certaines choses qui auraient pu conduire l’équipe juridique de Samsung à défendre avec plus de virulence ses intérêts.

Mais cette nouvelle décision de l’USPTO pourrait bien changer la donne et la décision pourrait donner plus de mordant à la demande de Samsung pour un nouveau montant à la baisse des dommages et intérêts et pourrait même aider le coréen à obtenir un nouveau procès.

Mais comme à notre habitude, nous continuons de vous tenir au courant. Il en va sans dire que cette « guerre » que se livre Samsung et Apple est pleine de rebondissements même si Samsung a abandonné la quasi-totalité de ses procès contre Cupertino suite à l’annonce de sa domination mondiale en tant que constructeur de smartphones, dépassant pour la première fois l’indétrônable Nokia qui maintenait sa première place du podium depuis plus de 12 ans.

via

  • Partager

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Stef80

    La subtilité est très bien expliquée au bas de l’article :
    http://www.tablette-tactile.net/actualite-generale/non-apple-na-pas-invente-ni-brevete-le-pinch-to-zoom-128944/

    « Ainsi, sur iOS, lorsque vous utilisez deux points de contacts (deux doigts généralement) pour effectuer un zoom sur un photo ou une page web, le deuxième point de contact doit intervenir peut de temps avant le premier (Faite l’essai d’un pinch-to-zoom en appuyant avec votre deuxième doigt 5 secondes après le premier ; c’est impossible). »

  • Stef80

    Brevet invalidé, car il tient sur un tout petit détail…

    Le geste effectué ajuste l’image par un zoom, une orientation ou une rotation ou autres. Le premier set de contacts (geste) est validé. Un deuxième set de contacts (deuxième geste) est reconnu. Une action est effectuée après la reconnaissance du deuxième geste, selon un délai pré-determiné. Ce deuxième geste mène à une action sur l’image.

    La subtilité tient sur la phrase « selon un délai pré-déterminé ». En gros, si la seconde action intervient trop longtemps après le premier geste (quelques secondes), rien ne se passe sur ios.