Apple, Intel, Epson : après les scandales d’obsolescence programmée nous voulons des explications !

Maj. le 17 janvier 2018 à 18 h 34 min

EDITO. Entre décembre et janvier 2018 le petit monde de la tech a été marqué par trois scandales successifs d’obsolescence programmée. C’est d’abord Epson qui a été pointé du doigt pour ses imprimantes, puis Apple avec ses iPhone ralentis et enfin Intel. Trois géants épinglés, mais probablement pas les seuls à avoir ce genre de pratique. Ne serait-il pas temps de demander des explications ?

apple obsolescence explications

En l’espace de quelques dizaines d’années, la technologie a profondément changé notre monde. Internet, puis le premier iPhone ont accéléré les choses. L’arrivée de l’internet des objets, le développement de la domotique ou encore de la voiture connectée vont donner un nouvel élan. Mais dans le même temps, la durée de vie de nos produits est de plus en plus courte, et leur prix ne cesse d’augmenter. L’obsolescence programmée n’a jamais été autant au coeur de l’actualité. Chers constructeurs, il est temps de vous expliquer.

Une course frénétique

Le CES 2018 en témoigne : les géants de la tech vont toujours plus loin, toujours plus vite, souvent en dépit du bon sens. Au salon de Las Vegas, on trouve des TV 8K, Samsung a présenté un écran microLED, un prototype de smartphone flexible, des constructeurs ont dévoilé des voitures volantes etc. Une démesure difficile à comprendre tant les innovations présentées sont loin des préoccupations des consommateurs. La plupart des gens n’ont pas encore de TV 4K, un smartphone flexible coûtera certainement une petite fortune, et les voitures volantes riment avec « Retour vers le Futur ».

uber taxi volant
Oui Uber présente déjà sa voiture volante

Cette surenchère a de plus en plus de mal à être comprise par le grand public. Le rythme effreiné des nouveautés et leurs prix indécents rendent les produits inaccessibles pour la majorité des consommateurs. Symbole de cette frénésie : le smartphone. En 2017, Apple et Samsung ont lancé les Galaxy Note 8 et iPhone X, tous deux vendus à des prix supérieures à 1000 euros. Un seuil symbolique qui a du mal à passer. Car finalement, rien ne justifie une si forte hausse des produits high-tech. D’autres marques le montrent : OnePlus ou Honor lancent des smartphones qui répondent aux mêmes besoins qu’un iPhone X pour un prix deux fois moins élevé. Sans fioritures, mais avec l’essentiel, ces marques montrent qu’elles ont compris les besoins des consommateurs.

Des produits vite obsolètes

Dans le même temps, la fin d’année 2017 a été marquée par trois scandales d’obsolescence programmée et de tromperie. L’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée) attribue à Epson « un ensemble de techniques qui contribuent à écourter la durée de vie des produits » en écourtant notamment la durée de vie des tampons d’impression. Cette même association a attaqué Apple suite au scandale mondial des iPhone ralentis. La firme de Cupertino a reconnu qu’elle bridait les performances des anciens modèles de son smartphone pour favoriser l’autonomie (dit-elle). De la même manière, la correction d’une faille matérielle dans les processeurs Intel conduit au ralentissement des ordinateurs fabriqués avant 2016.

apple iphone x obsolete
L’iPhone X, vendu 1159 euros, sera donc obsolète dès 2019 ?

Si l’on résume la situation, un consommateur ayant acheté un iPhone, un PC avec processeur Intel et une imprimante Epson fin 2015, se retrouve avec du matériel obsolète début 2018, soit deux ans plus tard. Bien évidemment, en deux ans, les prix ont grimpé sans pourtant voir de grandes innovations naître. Prenons pour exemple les ordinateurs. Fin 2013, je m’équipais d’un Macbook Pro. Facture : 1500 euros. 2018 : si je dois acheter le nouveau Macbook Pro avec une configuration équivalente, il m’en coûtera 3000 euros ! En 5 ans, le prix a doublé ! Pourtant, rien ne justifie en termes d’innovation une telle flambée.

Le même constat peut être fait sur le marché des smartphones. Aujourd’hui un iPhone X coûte au minimum 1159 euros. Pourtant, lors de la prochaine mise à jour en septembre 2018 ses performances seront revues à la baisse. Un produit à 1159 euros ! Ralenti après un an ! Et on ne parle pas de l’impact écologique et humain.

Tous des moutons ?

Malgré cette frénésie devenue complètement incontrôlable, les géants du secteur continuent d’afficher des records de ventes. Le consommateur est-il un mouton ? Difficile à dire. Il est évident que suivre le rythme des marques en se laissant berner par des discours marketing rodés peut donner cette impression. Mais ne sommes-nous pas pris au piège ? Les récents scandales d’obsolescence programmée le démontrent en partie. Comment faire autrement que de renouveler son équipement si celui que nous avons est devenu obsolète ?

Finalement, les constructeurs ont trouvé la formule magique. Nous disons bien « les constructeurs » car ceux épinglés fin 2017 ne sont certainement pas les seuls. Soyons patients. D’un côté ils nous proposent des produits qui ne répondent plus à nos besoins après deux ans d’utilisation. De l’autre ils augmentent ostensiblement les prix de leurs nouveaux modèles. Sommes-nous pris dans un étau ? Pas vraiment non plus.

oneplus 5T alternative
Le OnePlus 5T (ici dans sa version limitée Sandstone White) est l’une des meilleures alternatives aux smartphones à plus de 1000 euros.

Car plusieurs possibilités s’offrent à nous. La première est de prendre conscience que même avec des performances qui ne sont pas optimales après deux ans, cela ne veut pas dire que le produit est inutilisable (sauf en ce qui concerne les imprimantes). Mais les PC équipés de processeurs Intel ou les iPhone vieux de deux ans répondent encore à la majorité des besoins des utilisateurs. Ce qui choque, c’est que nous les avons payés très chers.

Ce qui nous amène à une autre possibilité : opter pour des alternatives moins onéreuses. Le principe est de se dire : « de toute façon dans deux ans mon smartphone sera obsolète, alors pourquoi investir plus de 1000 euros si un modèle deux ou trois fois moins cher répond à mes besoins ? ». La montée en puissance de certaines marques fait ouvrir les yeux à de nombreux consommateurs. « Toutes ces années nous avons donc été dupés ».

L’heure de rendre des comptes

Jusqu’à maintenant, les géants de la tech ont pu mener leur barque en toute impunité. Mais les scandales successifs les obligent à se montrer plus transparents. D’ailleurs, les associations de consommateurs s’en sont mêlés et ont déposé de multiples plaintes. En France, la justice est passée à l’action. Deux enquêtes sont ouvertes : la première au sujet des pratiques d’Epson, la seconde sur celles d’Apple. Les deux firmes sont poursuivies pour « obsolescence programmée » et « tromperie ». Mais la fourchette de sanctions est tellement large qu’il est difficile de dire si les marques doivent prendre ces accusations au sérieux.

justice obsolescence

Apple par exemple risque deux ans de prison et 300 000 euros d’amendes pour obsolescence programmée. Peu inquiétant. Toutefois, le texte législatif précise que si « les avantages tirés du manquement » dépassent ces 300 000 euros le coupable peut se voir exiger un versement pouvant atteindre 5% de son chiffre d’affaires. Les sommes peuvent donc être beaucoup plus importantes. Apple risque-t-il vraiment quelque chose ?

Mais est-ce bien là l’essentiel ? Finalement les consommateurs se fichent bien de savoir qu’Apple a payé 300 000 ou 3 millions d’euros. Ce que nous souhaitons c’est avoir des explications. C’est que ces géants reconnaissent leur démarche. Comme l’a fait l’entreprise Volkswagen lorsqu’elle s’est retrouvée dos au mur avec le Dieselgate. Qu’ils reconnaissent qu’ils ont mis en place un système qui nous prend en étau, et non pas qu’ils revolutionnent le monde.

Réagissez à cet article !
  • Rascal Le Terrible

    « sans impunité »?
    Plutôt en toute impunité non ?

    • Romain Vitt

      En effet ^^ Merci d’avoir relevé. C’est corrigé :)

  • MIDORIJIN

    « Apple, Intel, Epson : après les scandales d’obsolescence programmée nous voulons des explications ! »

    Je ne veux pas dire, mais en quoi le problème d’intel est-il une obsolescence programmé?
    Ok, le problème est la depuis bien longtemps, mais jusqu’à ce que la faille soit découverte, il n’a jamais était question de bridage de performance et encore, le bridage (si on peu vraiment le nommé ainsi car il y a peu être diminution de perf, mais non volontaire, c’est juste obligatoire pour corriger la faille, en tout cas pour le moment) réalisé n’est la que pour corriger la faille (bon ok, ça aurait était mieux s’il n’y avait pas eu de diminution de performance).
    l’obsolescence programmé c’est le fait d’introduire intentionnellement des faille ou créer des pièces de moins bonne qualité afin de réduire les perf ou la durée de vie, ce qui n’est absolument pas le cas de intel (même s’il n’est pas normal qu’une telle faille n’est jamais était découverte depuis le temps et que les cpu les plus vieux subissent une baisse de perf).

    • Je venais poser la même question.
      Et les baisses de perf, c’est surtout les sociétés qui possèdent des serveurs et des datacenters qui les subissent.
      En usage normal, les pertes de performances sont imperceptibles ou presque, selon l’usage.

      • Noxyd

        En effet, au sens strict du terme, il s’agit là plutôt de vice caché (défaut présent à l’achat), qui devrait donner lieu à réparation (remboursement ou remplacement)… ;-)

    • crachoveride

      Exactement

  • Martin Dallaire

    Le prochain… Samsung, Google, LG etc etc!

  • Martin Dallaire

    Les pseudo journalistes ici ne savent pas la définition de Obsolescence programmée… Ni ceux qui veulent porter plainte contre Apple…

    • crachoveride

      Disons que c’est très dure à prouver, la ce que j’ai vue c’est des plaintes surtout pour le manque de com de la part d’Apple qui pourtant est fort la dessus habituellement.

  • Grabo20

    « Fin 2013, je m’équipais d’un Macbook Pro. Facture : 1500 euros. 2018 : si je dois acheter le nouveau Macbook Pro avec une configuration équivalente, il m’en coûtera 3000 euros ! »

    1. Le prix de la RAM a presque triplé.
    2. Le processeur du 1500€ 2018 est plus puissant et plus économe que celui du 1500€ 2015.
    3. Le clavier a été amélioré.
    4. L’écran a été amélioré.
    5. Le son a été amélioré.
    6. L’alliage a été amélioré.
    7. La vitesse des SSD a augmenté.

    Tout ça pour les mêmes 1500€.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus : 40.000 numéros de carte bancaire volés sur son site officiel !

OnePlus est victime d’une faille sur son site qui a permis à des pirates de voler des numéros de carte bancaire, jusqu’à 40.000 clients sont concernés. Le constructeur a mené une enquête minutieuse sur son infrastructure, ce qui lui a permis de constater un problème de sécurité.