Apple : Barack Obama se fâche avec l’Union Européenne pour défendre son poulain

Apple est depuis quelques temps sous le feu des critiques de l’Union Européenne pour sa politique fiscale. Un comportement qui n’est pas du goût de Barack Obama, le Président des Etats-Unis, qui se fâche pour défendre son poulain.

Récemment, les entreprises américaines de l’univers high-tech sont visés par des plaintes de l’Union Européenne. L’institution reproche en effet aux géants de la Silicon Valley de ne pas payer leurs impôts comme ils le devraient parce qu’ils utilisent des techniques d’optimisation fiscale.

Ainsi, Apple, Google, Amazon et d’autres installent leurs sièges européens dans des paradis fiscaux comme l’Irlande ou encore le Luxembourg qui est devenu un véritable El Dorado pour ces firmes.

L’Union Européenne a donc enquêté sur plusieurs entreprises américaines. Et récemment c’est Apple qui était dans l’oeil du cyclone. Après enquête, l’Europe aurait découvert que l’entreprise dirigée par Tim Cook aurait négocié un accord assez opaque dans lequel Apple ne devait payer que 2% d’impôts sur ses bénéfices.

Toujours selon cette enquête, Apple aurait donc échappé à un paiement de 8 à 17 milliards de dollars d’impôts en Europe grâce à cette manipulation fiscale. Ces nouvelles accusations, Barack Obama les a très mal accueillies. Le Président des Etats-Unis, très remonté, s’est fâché et a défendu son poulain.

Ainsi, Barack Obama a fait transmettre un « Livre blanc » de 26 pages transmis à Bruxelles par l’intermédiaire de Jack Lew, secrétaire au Trésor américain. Le ton est donné :

Le Trésor américain envisage des réponses dans le cas où la Commission européenne persévérait dans cette voie. L’Union européenne exerce une autorité supranationale qui bafoue les décisions fiscales prises dans chacun des États membres.

Pour Barack Obama, les choses sont simples. L’UE ne peut pas s’en prendre à Apple tout simplement parce qu’elle ne peut pas bafouer les lois de ses pays membres. Ces propos ne sont pas sans rappeler ceux tenus par le Président des Etats-Unis lorsqu’il s’agissait de défendre Google et Facebook il y a quelques temps. Il déclarait alors :

Pour défendre Google et Facebook, la réponse européenne est parfois dictée davantage par des intérêts commerciaux qu’autre chose. […] Leurs entreprises – les fournisseurs de services qui, vous savez, ne peuvent pas rivaliser avec les nôtres – essaient essentiellement d’empêcher nos entreprises de fonctionner efficacement . Nous avons possédé Internet. Nos entreprises l’ont créé, développé et amélioré de telle manière que l’Europe ne puisse pas lutter. Et fréquemment, ce qui est décrit comme des prises de positions nobles est en fait juste une manière de placer leurs intérêts commerciaux.

Pourtant Apple est aussi sous la menace du fisc américain

Les propos de Barack Obama sont d’autant plus étonnants que le fisc américain mène lui aussi une véritable guerre contre les pratiques de la firme de Cupertino. Régulièrement, la firme est accusée de ne pas être patriote parce qu’elle échappe à l’impôt en utilisant des méthodes controversées d’un point de vue fiscal. On parle notamment de l’Irlande. Mais Apple a déjà répondu à cette polémique :

Il n’y a pas un débat à ce sujet. Est-ce légal ou illégal de faire cela ? C’est légal. C’est la législation fiscale actuelle. Ce n’est pas une question d’être patriote ou non patriote. Vous n’êtes pas plus patriote parce que vous payez plus.

Pour justifier ses intentions, l’Union Européenne a donc répondu au Livre Blanc envoyé par Barack Obama. Le ton est relativement cordial :

L’Union Européenne n’avait pas de parti pris vis-à-vis des compagnies américaines. Toutes les entreprises, quelle que soit leur nationalité, si elles génèrent des profits dans un pays européen, devraient payer des impôts en accord avec les lois fiscales nationales.

Lire également : Apple pourrait payer 8 milliards d’impôts non réglés

Finalement, l’Union Européenne tient le même discours que les Etats-Unis vis-à-vis de l’optimisation fiscale d’Apple. Mais d’après Barack Obama, les USA ont le droit mais pas l’Europe. Peut-être est-ce parce qu’il est ami avec les géants de la Silicon Valley :

Ma relation avec la Silicon Valley et avec la communauté tech est historiquement bonne. La plupart de ces gens sont des amis, soutiens et nous sommes en contact permanent.

Ah bah oui mais si on parle des copains aussi, on comprend mieux.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Underson

    Le plus dégueulasse dans cette histoire c’est pas que Obama défendent ces sociétés d’avoir mis une quenelle a tout les pays de l’UE(sauf celui qui reçoit l’argent), mais plutôt que l’UE n’a pas adopté une stratégie commune et unilatéral dans la fiscalité.

    Soit on crée une vrais union européenne avec les mêmes règles pour tous, soit on fait rien du tout, car vu la situation actuelle, on comprend pourquoi les eurosceptiques sont de plus en plus présent …

    • lehulk

      il n y a rien detonnant qu il n y est pas de concensus au niveau europeen vu que le crime profite a l Irlande ,le Luxembourg et les pays bas

    • Jérémie

      Et malheureusement, il n’y a pas que dans le domaine fiscal que l’UE n’adopte pas de stratégie commune.
      En gros, il n’y a que la monnaie commune….

      • Atlas

        Et le libre échange.
        Et les frontières ouvertes.
        Et les événements culturels.
        Et Erasmus.

        Clairement l’UE doit faire plus, mais plein de choses existent.

        • Jérémie

          J’aimerais beaucoup savoir ce que t’apporte réellement l’Europe au quotidien…
          Les frontières ouvertes ? Ah juste pour les personnes alors… Comment se fait-ce que tu paies du roaming sur ton forfait lorsque tu te promène en Europe ? Comment se fait-il que les services de renseignements et forces de l’ordre sont incapables de faire transiter des informations ?

          • Nono13

            Comment être de mauvaise foi ? Il me semble que ça a été repoussé à l’été prochain la fin du roaming payant. Et les tarifs ont déjà été baissés par l’UE justement car si ça ne tenait qu’aux opérateurs, ça serait bien plus cher et pas prêt d’être gratuit.

            En fait l’UE fait pleins de choses mais ne communique pas assez dessus.

          • Jérémie

            J’habite à 3km de Schengen, je passe la frontière 2 fois par jour car je travaille à l’étranger et franchement, l’UE ne fait pas grand chose…
            Ça fait combien de temps que l’UE existe ? Et on aura peut-être enfin plus de frais de roaming en 2017. Quelle performance !
            Je prends les frais de roaming comme exemple car nous sommes sur un site dévoué à ça.
            Ce matin, j’ ai vendu ma voiture à un Luxembourgeois. Pourquoi les papiers sont plus pénibles à faire que pour la vente à un Français ? Ce ne sont que de simples exemples..
            L’Europe est une plaisanterie pour ceux qui l’utilisent. Évidemment, quand on sort de sa frontière une fois par an pour aller en vacances, c’est un autre point de vue…

          • Nono13

            C’est pas de ma faute à moi si tu prends le mauvais exemple du roaming pour illustrer l’inutilité de l’UE.
            Ce n’est pas parce qu’il y a l’UE que toutes les lois et règles des pays qui l’ont intégrée vont sauter en faveur de règles communes du jour au lendemain. Même en 50 ans ça ne se fera pas, et peut-être même jamais. C’est un processus très complexe avec presque autant de positions qu’il n’y a de pays adhérents.
            Regarde rien qu’en France le nombre de trucs qui auraient du être améliorés depuis des décennies et qui ne le sont toujours pas. Par exemple la réforme des retraites, du financement de la sécurité sociale (les deux étant intimement liés). Ça fait plus de 30 ans que l’on sait que ça va se casser la gueule. Et effectivement ça se casse bien la gueule.

            Pour ton exemple des papiers qui ne sont pas harmonisés, vu que tu as quand même pu procéder à la vente, je pense que ce n’est pas non plus une priorité.

          • Jérémie

            En tant que simple citoyen travaillant dans un autre pays que celui dans lequel j’habite, je peux juste te dire avec un tas d’illustrations possibles que mise à part la monnaie unique, je n’ai ressenti aucun changement avec l’UE !
            Elle n’apporte strictement rien à mon quotidien…

          • crachoveride

            Perso je suis chez free et pour le roaming aucun problème. J’ai bien appel, sms, mms illimité pendant 35 jours et 3 go de data d’offert dans chaque pays de l’Europe (actuellement en Autriche et juste avant en Allemagne et absolument aucun problème, et je précise que j’ai consommé plus de 9go en France avant la fin du mois juste avant de partir, avec screen à l’appui pour les ceptics). Après si tu reste plus longtemp ou te situe entre 2 frontières (frontalier) il y a toujours Bouygues et son forfait B&You pour 45€ qui permet 30go dans tt l’Europe en plus des appels/sms/mms illimité de façon annuel. C’est certes plus chère mais mieux et surtout moins chère que n’importe quel concurrent étranger pour ça donc bon.. si il y a des solutions.

            Autant pour le reste ça a déjà été dit plus haut et je n’ai pas les connaissances nécessaires pour en parler ou les doc actuellement, autant pour le roaming je ne suis pas d’accord.

          • Jérémie

            Je suis chez Free aussi. De ce fait, je ne peux pas utiliser de datas tous les jours de la semaine puisque je ne bénéficie que de 35 jours.
            Ce que j’explique c’est que si les frontières sont ouvertes, pourquoi on nous entube avec des frais de roaming ?

          • crachoveride

            Ben justement ce à quoi je te répond que si, il y a déjà des solution mise en place comme Bouygues par exemple ou free. Même si ce n’était pas encore parfait ça ne se fera pas du jour au lendemain comme ça à déjà été dit au dessus, ça prendra du temps et nous sommes le pays de l’UE le plus avancé dans ce domaine donc ne dit pas qu’il n’y a rien de fait. Ça arrive, doucement mais sûrement. Je pense que tu ne te rend pas compte du travail phénoménal que cela demande.

            Perso je vois aussi que grâce à l’UE j’ai droit à un bon parcours de vélo en Autriche, ce n’est qu’un exemple parmis des milliers d’autres. Certes petit mais il m’est actuellement bien utile (tout comme la téléphonie).

          • crachoveride

            Heu pour ton forfait je te répondrai simplement Bouygues et son forfait B&You à 45€/mois (moins chère que la concurrence, même à l’étranger pour ce service :-) )

          • Atlas

            Les frais de roaming vont disparaître en 2018.
            Justement pour que les services marchent mieux il faut renforcer l’Union, pas la diminuer.
            Au quotidien je pense à tous les amis européens que jai et à Arte lol

    • Kokyn

      Normal. Comment unifier des pays qui ont pas la même langue, pas la même culture, pas la même histoire, pas les mêmes niveaux de vies, pas la même richesses, pas les même lois, pas les mêmes principes, pas les même modes de vie, pas les mêmes partenariats commerciaux, pas les mêmes activités économiques ?

      Ça serait déjà mission quasi impossible d’unifier 2 pays sous une politique commune comme par exemple la France et l’Angleterre. Alors unifier une 30aine de pays (je sais même pas combien il y en a dans l’UE tellement cela me semble risible), même un fou n’y penserais pas.

      C’est obvious que ce n’est pas possible. Aussi obvious que 1+1 = 2.

      • Atlas

        « je sais même pas combien il y en a dans l’UE tellement cela me semble risible »

        Tu n’est donc pas du tout calé pour parler de l’UE et devrait plus t’informer.

        • Nono13

          Bien dit.

        • Kokyn

          Ce n’est pas parce que tu ne connais pas le nombre d’États membres que tu ne connais pas l’Europe ;)

          • Atlas

            Ah si. C’est la base.

          • Kokyn

            Non. Le nombre d’États membres n’explique rien. Je sais qu’on est près des 30 pays.
            Mais savoir cela ne permet en rien de connaître le fonctionnement de l’UE.
            Donc oui on peut très bien ne pas connaître le nombre exact d’États membres mais connaître d’autres spécificités qui sont elles concrètes :)

          • Atlas

            Je n’y crois pas une seconde. Quand on étudie un sujet on doit connaître les bases. Et le fait qu’on soit 28 n’est pas un détail. Désolé d’être aussi chiant sur ce point.

          • Kokyn

            Crois ce que tu veux.
            Le fait de savoir qu’on est exactement 28 n’apprends rien de concret.
            Je fais pas dans la futilité donc je me fou de ce chiffre exact.
            Pragmatisme, pragmatisme…

          • Atlas

            C’est comme dire que tu es expert en littérature mais ne sais pas citer un livre de Hugo.

          • Kokyn

            Ou ai-je dit que j’étais un expert ? …

    • Atlas

      L’Union européenne doit faire plus, par contre je ne crois pas une seconde que les eurosceptiques existent à cause de cela. La plupart sont motivés par la xénophobie.

  • teasy

    Toujours ce Barack Obama, les entreprises sont installées dans nos pays donc elles sont soumises à nos lois.
    Aux EU tu fais ce que tu veux comme lever l’interdiction de vendre des iphones sur le territoire americain (proces gagné par Samsung), alors vient pas faire chier

  • alchi

    Les USA haussent le ton…l’UE va donc baisser son froc, comme d’habitude !!

    • emmanuel milcent

      ça c’est pas dit, Apple a quand même une sacré ardoise qui ferait du bien à beaucoup d’états européens !!!

    • Kokyn

      Les gens me font rire à parler d’UE.
      Avant d’être une « union », l’europe reste avant tout un amas dizaines de dizaines de pays. Les politiques sont trop divergentes pour parler d’un « union ».

      Il est normal que « l’Europe » n’a rien à dire. Déjà parce que c’est cette même Europe qui contient l’Irlande et l’Irlande le pays ici cité comme paradis fiscal. Y’a un gros soucis.

      l’Europe est pas crédible. Qui plus est elle n’a pas créé grand chose comparativement aux USA dans le domaine du high tech.
      Alors oui ils feraient bien de baisser leur froc car sans les Usa, nous européens n’aurions pas de smartphone mais encore des 3310.

      • Atlas

        L’UE innove énormément et les gens qui croient que les US sont un pays technologiquement développé n’y ont clairement jamais été.
        À part la Silicon Valley, la technologie aux US est restée coincée dans les années 70 : voitures, frigos, climatisations, transports en commun, prises électriques, normes de construction… c’est le moyen âge ici.

        • Kokyn

          Je parlais de l’informatique en l’occurrence.

      • Nono13

        Dans le domaine aéronautique l’Europe est très bonne. Elle est au-dessus des USA dans l’automobile et le ferroviaire.

        Dans le domaine du high-tech méfies toi car des produits américains à succès et très connus sont en partie fait avec des technologies de boîtes européennes et asiatiques. Tesla par exemple a fait son roadster sur un châssis Lotus (comme pour la future voiture de Detroit Electric). Les batteries sont fournis par panasonic sur la model S et il me semble que son châssis a été développé avec l’aide de Mercedes (qui a longtemps été actionnaire de Tesla).

        Philips, Siemens, Thalès, Dassault et bien d’autres ne sont pas américains que je sache.

        Et la high-tech c’est très large (médical, domotique, bâtiment, ponts, tunnels, constructions navales, nucléaire, énergies…). Beaucoup de boîtes européennes brillent dans ces domaines, même au niveau mondial.

        • Kokyn

          Oui tout à fait, mais ici en l’occurrence je parlais de l’informatique.

      • ShinjiCreek

        Sans l’Europe, les USA n’existeraient pas…

        • Kokyn

          Oui et sans l’Afrique le monde n’existerait pas car les premiers hommes viennent d’Afrique.
          On peut remonter loin comme ça.

    • Insomnia

      Je pense pas, si ils ne font rien contre Apple, ils devraient faire la même chose pour Microsoft, Google etc…qui ont déjà été rattrappé d’ailleurs…se serai une dérive un peu trop grande pour l’UE.

  • Mr Patator

    Faut bien récupérer les milliards que les USA spolient aux banques européennes…

  • Provoc

    L’attitude d’Obama est indigne d’un président.
    Sont rôle d’homme d’État devrait être de responsabilisé les entreprises USA à payé les impôts dus et non à les victimisés.
    Mais vu que les sociétés de la Silicon Valley sont également les plus gros donateurs de son parti, il se fait leur avocat, comme tout bon politique véreux.

    C’est vrai que les premiers responsables sont l’UE qui n’arrive pas à se mettre d’accord fiscalement.
    Difficile pour eux de justifier l’intérêt de l’UE. S’ils ne sont même pas capables de se mettre d’accord sur des sujets importants. Avoir une institution aussi important pour régler ensemble de problème que l’on n’aura pas eu en restant seul, paye ta crédibilité…

    Après si tous les gros (Apple, Google, Microsoft, etc.) trichent, il faut également reconnaitre qu’Apple à une relation avec le fric particulièrement abject!
    Non contant d’avoir un impôt d’Irlande à 2%, je rappelle que l’impôt moyen en Europe est de 28%, un dernier rapport indique qu’Apple avait réussi à négocier son impôt à 0.05%.
    Sans doute qu’être l’entreprise qui dégage le plus de bénéfices au monde, et de loin, n’était pas suffisant pour eux.
    Bref, le capitalisme dans toute sa bassesse!

    • Lochheart

      Stop, les gros ne trichent pas.
      C’est bien la le problème. On nous bassinent à avec les méchantes grosses sociétés Américaines qui ne payent pas d’impots. Mais qui à accepté les 0.05% ? c’est de l’hypocrisie, l’irlande a toutes les boites techno qui y sont, c’est pas un hasard… qui aurait envi d’avoir son siege la bas si il n’y avait pas un énorme avantage ?

      Le soucis du truc c’est que si tu fixes des règles, tu les appliques. L’europe a fixé des règles foireuses et vient pleurer parce que maintenant ils veulent leur part du gateau.

      C’est pas le capitalisme qu’il faut attaquer, c’est l’échec de l’harmonisation Européene sur la fiscalité. L’Europe a crée ce systeme, ils sont les seuls responsables.

      • Provoc

        J’ai bien dit dans mon commentaire que les premiers responsables sont les états d’Europe.

        Mais tu vas un peu vite dans le dédouanement des « gros ».
        Qui va négocier avec les différents états pour obtenir des remises toujours plus importantes sous menace de délocalisation? C’est bien les sociétés même?
        Qui au lieu de profiter déjà d’un impôt de société déjà très très bas de 2%, va encore grappiller tels des crevards, pour en payer encore moins? Les sociétés encore.
        Faire de l’optimisation fiscale légale *** n’exclut pas d’avoir également un certain sens moral et responsable (et pas l’annoncer uniquement lors de meeting commerciaux).
        Mais c’est vrai, que venant de société qui n’hésite déjà pas à détériorer la santé de leurs sous traités pour toujours acheter moins cher ou gagner plus, j’idéalise sans doute beaucoup trop…
        Tu me fais penser au trafiquant de drogues qui pour se déresponsabiliser te sorte:
        « Oui, mais si ce n’est pas moi qui leur vends, ce sera d’autres ».
        Oubliant au passage leur propre responsabilité dans la détresse de l’autre.
        La très grande majorité des sociétés ne sont pas non plus particulièrement heureuses de payer 30% d’impôt. Pourtant, elles font face à leurs responsabilités et devoir.
        Mais faut’-il encore avoir une morale…

        *** Légal, c’est vite dit.
        Il n’y a pas si longtemps que cela que l’Europe à découvert que l’Islande imposait à 2%. Leurs taux annoncés étaient bien plus hauts (sauf erreur 8%). Les 0.05% viennent seulement d’être découverts. De plus, l’existence de ses paradis fiscaux permet également de créer facilement de fausse refacturation opaque ou de complexe montage financier. La seule vraie chose de « Légale » c’est la partie visible des comptes de résultat.

      • Nono13

        Les pays de l’UE restent souverains dans de nombreux domaines. Les règles de chaque pays étant très différentes avant l’Union, il n’est pas aisé de les harmoniser au niveau européen sans avoir des levées de boucliers un peu partout.

        J’espère que dans quelques décennies ce sera mieux.

  • studywes

    Attend quand on vois ce que représente le marché Européen, il y a moyen de les calmer quelque peu non?
    Enfin c’est pas avec moi qu’il font leur beurre Apple :)

  • Le légendaire protectionnisme américain…

  • Atlas

    Vivement que l’UE force toutes ces boites américaines à payer. Vont-ils le faire?

  • Insomnia

    Apple tente pas tous les moyens de pas payer ces impôts et le président des States dit que c’est normal, ce qu’il faut pas entendre….

  • Huitre

    On oublie que la plupart des boites high tech de la silicon valley sont constitués d’européens qui sont partis monter leurs boites la bas !

  • crachoveride

    justement les frais dont tu parles sont déjà moins chère que n’importe quel concurrent étranger donc que veut tu de plus? que ça soit gratuit? ^^

    les autres opérateurs Français seront obligé de ne plus limiter le fair use ou du moins de ne pas demander de frais supplémentaires. Tu es d’une extrême mauvaise fois si tu n’est pas capable de le reconnaître. les frais s’arrêtant définitivement en 2018 (oui ça prend du temps de se mettre d’accord sur environ 28 pays et non ça ne se fait pas en 1 jours, avant de prétendre le contraire apprend un minimum à maîtriser le sujet et voit comment l’administratif fonctionne (très long déjà en France donc l’accord avec les autres pays de l’UE je t’explique même pas. jusque là je dit pas que les opérateurs ne se gavaient pas mais justement c’est en train de changer.

    pour le tour en vélo financé par l’UE ce n’était qu’un exemple parmis plusieurs milliers d’autres dont certains déjà mis un peu plus haut dans la discussion donc non je ne me contente pas de si peu comme tu le dit. seulement toi tu me sort des problèmes déjà en cours de résolution (oui ça prend du temps car on n’a pas tous la même culture, politique, taxe etc…) ou déjà résolu.

    Tu parle de gens qui râlent contre le gouvernement français soit disant bon ^^ (bon déjà la je rigole..) Mais tu râlent sur des solutions déjà mise en place sous l’unique prétexte que ça met « trop » de temps. mais trouve des solutions plus rapide dans ce cas plutôt que de râler je t’en prie. nous sommes tout ouï :-)

  • crachoveride

    Ou pas.. ça c’était vrai avant que Free arrive sur le marché justement.
    les choses sont en train de changer, ça prend du temps mais ça change, tien d’ailleurs c’est justement ça qui permet à Free de devenir opérateur facilement en Italie :) Grâce à cette consolidation de pays concernant les société de télécommunications (et ce n’est pas que moi qui le dit), et il y en a des milliers des exemple comme ça, et pour le coup c’est l’utilisateur qui va aussi en profiter car le réseau est déjà prêt.

    Et non encore une fois je ne me contente pas de peu et certainement pas que de mon tour de vélo, comme indiqué ci-dessus.
    Et oui la situation en France est mauvaise pas pas autant qu’on nous le fait croire, et je suis loin d’être le seul à le penser et à le dire, mais si tu écoute certains média c’est sur que c’est bizarrement pas le même son de cloche …

    L’UE fait énormément de choses (je te trouve d’extrême mauvaise fois de réduire ça juste à mon exemple de tour en vélo alors que plus haut dans la conv il y a pleins d’autres exemple cités).Ce que je trouve incroyable c’est ton ignorance sur le sujet ou ta mauvaise fois. Tu parle de ceux qui râlent contre le gouvernement Français, mais eux râlent pour une chose qui n’existe pas ou est très mal fait alors que des solutions existent et toi tu râlent sur des trucs qui existent déjà ou son en cours de réalisation (et oui encore une fois ça prend du temps) donc bon…

    • Jérémie

      Le roaming est un exemple très parlant.
      l’UE a décidé que les frais de roaming étaient anormaux il y a seulement environ 2 ans.
      Une première date avait été donnée et normalement, fin 2015, ils devaient disparaître. Les opérateurs ont fait pression et finalement, on y aura le droit en 2017 et encore, ce sera pour une consommation dite « normale » et évaluée par les opérateurs !
      Je suis désolé mais s’il n’y a plus de frontières alors c’est pareil pour tout !
      Je ne paie pas plus cher quand je vais en Alsace ou dans le midi alors pourquoi les règles sont différentes si je vais dans un autre pays vu qu’il n’y a plus de frontières ?
      Je suis curieux de voir les conditions que vont nous pondre les opérateurs quand ils vont devoir définir ce qu’ils appellent une consommation « normale » de datas !
      On peut aussi parler d’impots : pourquoi je paie des impots dans le pays dans lequel je travaille ET en France ???
      On peut aussi parler de la TVA, etc….

      • crachoveride

        Parceque l’économie n’est pas la même suivant les pays, il y a des pays ou la TVA sera par exemple moins importantes.

        La France est le pays ou les forfaits téléphoniques sont le moins chère, et nos opérateurs sont déjà obligé de négociers avec les autres pays de l’UE pour justement qu’on n’ai pas à payer plus pour avoir droits à nos avantages (gros fair use, appels, sms et mms illimité etc…), ayant les meilleurs avantages à ce niveau la tu peux bien comprendre qu’il ne soit pas facile de négocier les prix avec les autres pays de l’UE non?

        Après je comprend ton coup de gueule et ça viendra mais il va falloir un peu de temps pour que ça se mette en place et que tout les pays de l’UE trouve un accord ou n’ai pas le choix (en 2018 de mémoire).

        Idem pour la tva et l’impot, chaque pays voulant malgré tout garder son propre systeme car le notre ne fonctionnera pas pour les autres ou du moins pas durablement pour un tas de raisons évidentes ou non, et inversement (rien que pour la superficie à couvrir en 3G et 4G, les financement ne sont clairement pas les mêmes d’un pays à un autres : logique, par exemple je reviens de l’Autriche, je suis chez Free et la bas je me suis retrouvé sur les antennes de T-Mobile et je captait absolument partout, même dans le métro, parceque les installations sont plus récentes que celles de Paris et que les couts sont nettement moins élevé car moins d’hab/km carré qu’en France. Mais ce n’est qu’un exemple parmis des milliers).

        J’espère avoir réussi à répondre à tes questions.