Apple attaque Qualcomm à nouveau pour cause de brevets non valables

Comme si les nombreuses affaires dans lesquelles Qualcomm est déjà impliqué ne suffisent pas, voilà qu’un nouveau coup de théâtre vient aujourd’hui lui porter préjudice. La marque à la pomme, Apple vient en effet de déposer une plainte à l’encontre du fournisseur informatique, qui l’accuse de lui faire payer aux prix forts des brevets jugés comme non valables.

Apple Qualcomm soutien Samsung Intel

C’est une affaire qui fait décidément couler énormément d’encre. Depuis janvier 2017, Apple s’est lancé dans une bataille sans merci face au constructeur de processeurs n°1 au monde, Qualcomm. Il est reproché à ce dernier d’être à l’origine de pratiques anticoncurrentielles à l’égard de ses clients, d’où une réclamation d’un montant de près d’1 milliard de dollars de la part de la marque à la pomme.

Apple, qui attend sagement d’être dédommagé comme il se doit, maintient donc ses plaintes à l’encontre de Qualcomm pour abus de position dominante. La situation est par conséquent loin d’être évidente pour le fabricant de SoC, qui doit aujourd’hui faire face à une nouvelle plainte déposée de la part de son bouc émissaire.

Apple accuse Qualcomm de lui faire payer des brevets non-valables aux prix forts

La firme de Cupertino n’est pas du genre à se laisser faire et elle le prouve en accusant Qualcomm de lui faire payer certains brevets aux prix forts alors que la plupart d’entre eux ne sont même pas valables. Ces pratiques bien évidemment illégales, sont nuisibles quant au bon déroulement de ses activités comme il l’a fait savoir dans un mail transmis à l’AFP mardi :

« Les pratiques illégales de Qualcomm font du mal à Apple et au secteur tout entier. Ils nous fournissent un seul composant qui sert à la connectivité mais, depuis des années, exigent un pourcentage sur le coût total de nos produits, ce qui revient à taxer les innovations d’Apple ».

Le géant informatique a ensuite ajouté : « Nous croyons profondément dans la valeur de la propriété intellectuelle mais nous n’avons pas à payer (Qualcomm) pour des avancées technologiques avec lesquelles ils n’ont rien à voir. Nous avons toujours été d’accord pour payer le juste prix pour la technologie standard utilisée dans nos produits mais puisqu’ils ont refusé de négocier des conditions raisonnables, nous en appelons aux tribunaux pour nous aider ».

Qualcomm de son côté ne manque pas de jouer les innocents et réfute totalement les accusations portées à son égard. Celui-ci déclare, par l’intermédiaire de son vice-président et responsable juridique, Don Rosenberg, que : « Les innovations de Qualcomm sont au cœur de chaque iPhone et rendent possibles les usages et possibilités les plus importantes de ces appareils ». L’intéressé a ensuite poursuivi en disant qu’ « il est tout simplement faux de dire que Qualcomm cherche à engranger des redevances pour des innovations d’Apple qui n’auraient rien à voir avec Qualcomm ».

Lequel croire finalement ? Qui dit vrai ou faux dans cette histoire ? Difficile de savoir mais une fois de plus, Qualcomm se retrouve dans de mauvais draps suite à ces nouvelles accusations faites par Apple. La guerre débutée en janvier 2017 entre ces deux grands acteurs est belle et bien loin d’être terminée …

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’iPhone XS résiste à la bière et à l’eau salée, en vidéo

L’iPhone XS est IP68, ce qui lui confère une certaine étanchéité. Bien entendu il est résistant à l’eau même salée, mais également à d’autres liquides… comme la bière par exemple. L’équipe de la chaîne YouTube SquareTrade a mené certaines expériences…