Apple attaque Qualcomm à nouveau pour cause de brevets non valables

Comme si les nombreuses affaires dans lesquelles Qualcomm est déjà impliqué ne suffisent pas, voilà qu’un nouveau coup de théâtre vient aujourd’hui lui porter préjudice. La marque à la pomme, Apple vient en effet de déposer une plainte à l’encontre du fournisseur informatique, qui l’accuse de lui faire payer aux prix forts des brevets jugés comme non valables.

Apple Qualcomm soutien Samsung Intel

C’est une affaire qui fait décidément couler énormément d’encre. Depuis janvier 2017, Apple s’est lancé dans une bataille sans merci face au constructeur de processeurs n°1 au monde, Qualcomm. Il est reproché à ce dernier d’être à l’origine de pratiques anticoncurrentielles à l’égard de ses clients, d’où une réclamation d’un montant de près d’1 milliard de dollars de la part de la marque à la pomme.

Apple, qui attend sagement d’être dédommagé comme il se doit, maintient donc ses plaintes à l’encontre de Qualcomm pour abus de position dominante. La situation est par conséquent loin d’être évidente pour le fabricant de SoC, qui doit aujourd’hui faire face à une nouvelle plainte déposée de la part de son bouc émissaire.

Apple accuse Qualcomm de lui faire payer des brevets non-valables aux prix forts

La firme de Cupertino n’est pas du genre à se laisser faire et elle le prouve en accusant Qualcomm de lui faire payer certains brevets aux prix forts alors que la plupart d’entre eux ne sont même pas valables. Ces pratiques bien évidemment illégales, sont nuisibles quant au bon déroulement de ses activités comme il l’a fait savoir dans un mail transmis à l’AFP mardi :

« Les pratiques illégales de Qualcomm font du mal à Apple et au secteur tout entier. Ils nous fournissent un seul composant qui sert à la connectivité mais, depuis des années, exigent un pourcentage sur le coût total de nos produits, ce qui revient à taxer les innovations d’Apple ».

Le géant informatique a ensuite ajouté : « Nous croyons profondément dans la valeur de la propriété intellectuelle mais nous n’avons pas à payer (Qualcomm) pour des avancées technologiques avec lesquelles ils n’ont rien à voir. Nous avons toujours été d’accord pour payer le juste prix pour la technologie standard utilisée dans nos produits mais puisqu’ils ont refusé de négocier des conditions raisonnables, nous en appelons aux tribunaux pour nous aider ».

Qualcomm de son côté ne manque pas de jouer les innocents et réfute totalement les accusations portées à son égard. Celui-ci déclare, par l’intermédiaire de son vice-président et responsable juridique, Don Rosenberg, que : « Les innovations de Qualcomm sont au cœur de chaque iPhone et rendent possibles les usages et possibilités les plus importantes de ces appareils ». L’intéressé a ensuite poursuivi en disant qu’ « il est tout simplement faux de dire que Qualcomm cherche à engranger des redevances pour des innovations d’Apple qui n’auraient rien à voir avec Qualcomm ».

Lequel croire finalement ? Qui dit vrai ou faux dans cette histoire ? Difficile de savoir mais une fois de plus, Qualcomm se retrouve dans de mauvais draps suite à ces nouvelles accusations faites par Apple. La guerre débutée en janvier 2017 entre ces deux grands acteurs est belle et bien loin d’être terminée …

Réagissez à cet article !
  • Tristan

    Apple… mais quelle entreprise de gratteur, tjrs là pour récupérer plus d’argent. C’est incroyable de voir que les seuls à chercher des embrouilles dans ce secteur, c’est Apple, après Samsung, Qualcomm, ils vont attaquer quoi après ?

  • Fred

    Apple qui elle ne fait surement pas payer le prix fort a ses clients MDR.

    • Plumplum

      Le client a le choix de s’acheter un smartphone à 100€ s’il en a envie…=concurrence
      Apple n’a aucune possibilité d’obtenir ses licences ailleurs…=absence de concurrence

      • Vlad

        Apple a le choix de s’acheter ses processeur chez qualcomm ou chez mediatek ou autre= concurrence
        Apple veut les meilleures processeurs mais pas payer le prix des brevets

        • Plumplum

          Ce que vous ne comprenez pas, c’est que ce n’est pas le matériel qui pose problème.

          Même quand Apple achète son modem chez Intel, Apple paye des licences d’exploitation de ce modem à Qualcomm. Et ne peux les payer à personne d’autre.
          Il n’y a pas de concurrence sur un brevet.

          Voir les commentaires que j’ai fais à Spitfire et Insomnia…

          • Insomnia

            Ce qui est faut, Intel vends aussi une licence pour le mode modem, mais comme ils ne peuvent pas fournir assez de stock Apple n’a pas d’autre choix que de passer par Qualcomm rien de plus, mais Apple ne trouve pas normal de devoir payer plus cher, mais en même temps le modem de qualcomm est plus performant que celui de Intel il est tout à fait normal de payer plus pour quelque chose de meilleur c’est la loi du marché…

          • Plumplum

            Pas une question de quantité…
            De ce que j’ai entendu, même en utilisant un modem Intel, Apple doit s’acquiter de frais de licences aupres de qualcomm. Ces licences couteraient 5% du prix du smartphone. En gros les licences Qualcomm coutent plus chers que la puce d’Intel.
            La kftc a notamment épinglé Qualcomm parce qu’ils refusent de ce leurs licences SEP à Intel (et en refuse une partie à Mediatek).
            Ceci obligé le conducteur de smartphone à contacter qualcomm pour la licence…et de leur permettre de récupérer le marché pour la puce.

            C’est aussi comme ça que qualcomm a fait dégager NVIDIA qui fabriquait ses propres modem

            L’accord entre Apple et Qualcomm stipulerait des marges arrières reversées à Apple en cas d’accident été d’achat de modem Qualcomm… Cela constitue une discrimination vis-à-vis de la concurrence et notamment d’intel

      • Fred

        C’est le soucis quand on est incapable de fabriquer soit même.

        • Plumplum

          Tu ne comprends pas :
          Quand bien même Apple fabriquerait lui même son modem 4G, il serait quand même redevable d’une licence à Qualcomm

          nVidia intégrait ses propres modem conçu par leur filiale Icera (sur Tegra 4i notamment), le problème de licence a été le même…
          Aujourd’hui la filiale a été démantelée, merci Qualcomm!

  • Spitfire

    Et puis quoi encore ? Apple veut qu’on lui livre des CPU gratuit ? Si ils sont pas content ils ont cas a investir et fabriquer leur propre CPU. Ah bah non en faite ils ne peuvent pas vu qu’ils doivent nourrir les actionnaires :’)

    • Plumplum

      On ne parle pas de CPU, Apple fait les siens, sur les bases d’une licence Arm et ils sont très très nettement supérieurs à ceux de Qualcomm (et à l’ensemble de ceux du marché Android…même si on peut trouver quelques défauts à A10). Apple ne rechigne pas à payer sa licence à Arm et ne les attaque pas en justice.

      On ne parle même pas de matériel, on parle uniquement de brevets…
      Aujourd’hui, même dans un iPhone dont le modem provient d’Intel, Apple est obligé de faire un chèque à Qualcomm.
      En soit c’est normal de payer pour un brevet.

      C’est le montant de ce chèque qui pose problème.
      Tu es obligé de prendre se brevet qui ne peut souffrir d’aucune concurrence.
      Tu n’as aucun moyen de negocier.

      Ce montant ne serait pas fixe et se baserait sur le coût de l’appareil…plus l’appareil est chère, plus tu payes.
      Sur un appareil à 100$, ton brevet te coutera 5$
      Sur un appareil à 1000$, il t’en coutera 50$…alors que la technologie est exactement la même.
      En gros tu vas mettre une super caméra, un très gros stockage, tu vas payer plus chère ta licence sur ton modem qui n’a absolument rien à voir.

      Tu te retrouves avec des débilité complètes ou ton brevet d’exploitation devient plus cher que le matériel qui l’exploite.

      Ceci explique pour le marché Android que toutes les tentatives de puces haut de gamme ont échouées.
      Mt6595 chez Mediatek, Z3580 chez Intel…
      X30 sera probablement un bide aussi…
      Je te donne un ordre d’idée :

      Sur un soc haut de gamme qui serait vendu 50$, la partie LTE/CDMA représente peut-être 10% de ce soc soit 5$…
      Sur un appareil à 500$, on va te prendre 25$ de licences (que tu ne peux pas obtenir ailleurs) sans te fournir aucun matériel…et te proposer des ristournes si tu te fournis chez lui.

      Difficile d’être compétitif dans ces conditions! Des gens comme Apple, Samsung ou Huawei s’en foutent, ils ne mettent pas leurs propres puces en concurrences

      Mais pour les autres?
      Et pour les concepteurs de soc qui ne sont pas en même temps fabricants de smartphones?

      Qualcomm fait du bénéfice même quand c’est leur concurrent qui vend le matériel.
      Ils font beaucoup d’ailleurs beaucoup plus de bénéfices sur leurs licences que sur leur matériel. (près de 80% de leur bénéfice est fait sur les licences)

      Après CDMA/LTE, avec le rachat d’NXP, un des ténors de la technologie NFC qui devient un standard incontournable du paiement électronique, Qualcomm se prépare à nous rejouer la même partition…
      Qualcomm va continuer à se tailler le monopole des puces haut de gamme.
      Grace aux bénéfices fait en grandes partie sur les licences y compris sur le dos de la concurrence, Qualcomm rachète d’autres brevets pour continuer de plus belle.

      Ils vont rester leader. Pas parce qu’ils sont meilleurs (même leurs puces ratées se vendent). Juste parce qu’ils ont des licences.

      Moi je n’aime pas Apple, mais là très franchement, je les remercie de faire ce que les autres n’ont pas les couilles de faire

      • Spitfire

        Wow ce commentaire…
        Merci de m’avoir informé ^^

      • French Open YouTubers

        Pour Intel c’est surtout leur architecture qui est de la merde, il se fait éclater sur tout les plans, sous Linux, par un Tegra X1 Sur la partie CPU.
        Alors sur Android optimisé pour Arm j’en parle même pas.
        Il aurait mis une architecture similaire aux Intel Core, le scénario aurait pu être différent.
        Après sur le reste de suis d’accord.

  • Insomnia

    L’hoptial qui ce fou de la charité, Apple quand ils peuvent évité de payer un centime autant en profiter, il serai temps que Qualcomm passe au refus de fournir, j’ajouterai que Intel n’est pas capable de suivre en plus, là je donne pas un mois à Apple pour abdiquer

    • Plumplum

      Il s’agit de SEP (standard essential patents), Qualcomm a obligation de fournir…
      Pour autant selon le jugement de la KFTC, Qualcomm a par exemple refusé de vendre à Intel.
      Et Qualcomm a pour devoir de fournir a un prix non discrimant (FRAND, Fair Reasonnable And Non Discrimatory)
      Etant donné la disparition de soc complets incluant la 4G en provenance de Intel, nVidia, ST-Micro, Texas
      Instruments, Broadcom…il me semble pas déconnant de penser que le prix des licences soit discriminant.

      Il est entièrement légitime que quelqu’un s’oppose à Qualcomm, maintenant Apple n’est pas forcément le plus légitime…sauf que les autres ne se bougent pas le cul…
      Non seulement j’espère qu’ils n’abdiqueront pas, mais je souhaite que d’autres suivent et soutiennent le mouvement.
      Parce que c’est dans l’intérêt du consommateur Android…bien plus encore que dans celui du consommateur iOS.

      Et ce que je vois arriver concernant les technologies NFC ne présage rien de bon.

      • Insomnia

        C’est ce que fait Qualcomm sur la licence mais pas sur le prix de la puce dont Apple se plaint, mais de mémoire c’est pas à Apple de décider du prix comme ils ont toujours tenté de le faire avec les autres fournisseurs, mais pas de bol Qualcomm refuse de vendre ces puces comme Apple le désire, si Apple n’est pas content, Intel propose des puces aussi au prix qu’ils souhaitent en plus, mais vu que celle d’intel sont moins performante et surtout que la marque ne peut suivre la demande Apple n’a pas le choix de passer par un autre fournisseur mais au prix qu’ils souhaitent eux….

        • Plumplum

          Apple a le droit de se plaindre s’ils estiment que le coût de la licence est de nature à les dissuader de faire appel à la concurrence.
          Parce que le brevet doit être équitable et non discriminant.
          Apple se plaint des coûts des licences, pas des coûts des puces

          Arrêter d’avoir des oeillères et de toujours penser qu’apple est le méchant.
          C’est souvent le cas, mais pas là.

          Je n’ai pas envie de donner de sous à Apple, je n’achete rien chez eux, ça me va très bien !
          Par contre quelque soit le smartphone que je choisisse, le conducteur fait un chèque à Qualcomm même si aucun matériel Qualcomm n’est utilisé.
          Ça me fait chier d’être obligé de contribuer aux bénéfices d’une entreprise qui pourri le marché et de la voir racheter d’autres brevets qui lui permettront de continuer à le pourrir

  • Bob

    Apple l’entreprise la plus malhonnête du monde qui cri au vol on aura tout vu.

  • Provoc

    https://uploads.disquscdn.com/images/a8708ef5379ecb3b96d4faf01a3542542bb913bdb7513269472223aefd33966f.jpg

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 8 : Tim Cook veut croire à des ruptures de stocks

Selon Tim Cook, l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus sont déjà en rupture de stock dans plusieurs Apple Store. Une déclaration surprenante, quand on sait que les précommandes de ces deux smartphones ont été éclipsées par l’attente de l’iPhone X.

iPhone 8 : plus rapide qu’un MacBook selon de nouveaux benchmarks

De nouveaux benchmarks viennent de tomber et l’iPhone 8 explose la concurrence et même un MacBook équipé d’un Core i5 voici le classement. L’iPhone 8 dispose d’un SoC A11 Bionic conçu par Apple qui dispose d’une grande puissance à en croire les premiers résultats de benchmarks qui circulent sur la toile.

6a0c2f84d034d383f607a106de9a3068iiiiii