iPhone : Apple attaqué en justice pour obsolescence programmée

L’obsolescence programmée des iPhones a été avouée par Apple, qui doit maintenant faire face à plusieurs attaques en justice initiées aux États-Unis. En confessant ralentir volontairement ses vieux modèles de smartphones pour préserver leur batterie, Apple a provoqué un véritable tollé et va devoir en assumer les conséquences, en termes d’image mais aussi devant les tribunaux.

iphone batterie

Quelques heures seulement après avoir avoué pratiquer l’obsolescence programmée avec ses iPhones, Apple est attaqué en justice. Une class action (recours collectif) a été lancée à Los Angeles par un certain Stefan Bogdanovich. Selon lui, les utilisateurs souffrent de la politique d’Apple, qui a expliqué réduire les performances des anciens modèles d’iPhones pour préserver leur batterie.

L’obsolescence programmée des iPhones fait traîner Apple en justice

D’après Bogdanovich, ce sont les possesseurs d’iPhone 7 et 7S qui sont les principales victimes. Il estime qu’Apple n’a pas le droit de ralentir les iPhones sans accord des utilisateurs et y voit un moyen de forcer les clients à acheter un nouvel iPhone. Il exige qu’Apple cesse de brider ses produits et demande des remboursements pour les tords causés. Finalement, l’obsolescence programmée des iPhones choque bien une partie des Apple-addict.

A Chicago, cinq individus ont également lancé une procédure judiciaire fédérale contre Apple pour des « pratiques trompeuses, immorales et contraires à l’éthique qui violent les lois de protection du consommateur ». Ils possèdent tous un iPhone, allant du 5 au 7, et dénoncent des mises à jour iOS « conçues pour ralentir volontairement la vitesse » des iPhones 5, 6 et 7. Juste avant la communication d’Apple, c’est le créateur de Geekbench qui le prouvait.

« Les entreprises doivent comprendre que les gens sont sophistiqués et que quand ils dépensent l’argent de leur dur labeur dans un produit, ils s’attendent à ce qu’il fonctionne comme attendu », estime James Vlahakis, qui parle de violation de confiance. La plainte déposée précise qu’Apple force ses clients à acheter les nouveaux modèles d’iPhone alors qu’un changement de batterie pourrait leur permettre de continuer à utiliser leurs vieux modèles. Des dommages et intérêts dont le montant n’a pas été précisé sont demandés.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !