AOL, c’est bientôt fini !

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 10 h 07 min

Ancien incontournable fournisseur d’accès à Internet, la société américaine Aol a cessé d’exister en France depuis janvier 2010. Plusieurs années de doute, une fusion fut même évoquée avec Yahoo, la société n’a cessé d’errer et a été rachetée par l’opération américain Verizon pour une somme de 4,4 milliards de dollars. Depuis le 1er janvier de cette année, le portail repose sur un moteur de recherche qui utilise Bing et Aol est en charge de la régie publicitaire de Microsoft.

Si l’on excepte quelques vieilles gloires d’antan comme Aol Mail, la messagerie instantanée AIM ou encore MapQuest, Aol est aujourd’hui constitué de magazines comme Techcrunch, Engadget, Moviefone, Autoblog ou l’Huffington Post. Pour une majorité de personnes, la marque a vieilli et ne représente pas toutes ces divisions et laissent à ses anciens utilisateurs des souvenirs qu’ils aimeraient oublier.

Rappelez-vous : Aol c’était les CD de connexion 2 heures pour 0 francs qui pourrissaient nos boîtes aux lettres, les connexions bas-débit avec le bruit caractéristique du modem qui se branchait à Internet, la fusion loupée avec Time Warner, les spams sur le client mail dédié (Aol Mail), ou encore des facturations énormes. L’image de l’entreprise a donc été sérieusement écornée par cette époque.

Le responsable marketing de la filiale Aol chez Verizon, Allie Kline, annonce en effet au magazine Business Insider qu’il faut rechercher une nouvelle marque et y investir de manière conséquente. La question se pose alors de savoir si il est nécessaire de garder ou non la marque AOL.

La responsable explique qu’elle « ne pense pas qu’il n’y ait de mauvais choix », mais que la firme doit « le faire ». Une restructuration est indispensable, l’investissement dans cette nouvelle marque doit être fait, quitte à ce qu’Aol soit conservée, ce qui permettra de redorer son blason.

En interne, les avis sont partagés mais une chose est sûre : Aol restera une marque emblématique de la fin des années 90 et du début des années 2000. Elle avait d’ailleurs esquissé un retour aux affaires en décembre dernier.

Tout reste envisageable, récemment nous avons vu que Lenovo allait retirer de manière progressive la marque Motorola de ses prochains smartphones pour ne garder que l’appellation « Moto » sur ses terminaux haut de gamme, par souci de simplicité sans doute. Motorola reste un emblème pour beaucoup de consommateurs pour avoir créé le premier téléphone portable grand public.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • fred

    Aaaaaaah les cd d’AOL que de souvenirs.

  • Sequoyiah

    du coup, si on a une adresse mail AOL, elle va disparaître ?

    • Phil

      Il y aura une deadline pour que tu puissent récupérer toutes tes données avant la fermeture du service. Comme msn messagerie instantanée racheter par Skype.

  • Bulldozer

    Ah mince j’ai créé une boîte mail AOL après la fermeture de voilà mail. Qu’est ce qu’il reste comme autre boîte mail fiable ??

    • Qu’entends-tu par « fiable »?

      • Bulldozer

        Fiable c’est à dire pas de panne car j’avais eu des problèmes de connexion pendant plusieurs jours sur une boîte mail.

        • starlight

          Gmail, celle des fai , mention spécial pour les boîtes mail d’Apple qui finisse pas @me.com (c’est la classe sur un CV) mais une galère à utiliser.
          Sinon pout un usage intensif celle avec serveur exchange sont top.
          Regarde les comparatifs.

          • Bulldozer

            Ok merci

  • lYl

    Rapport entre Motorola et AOL.

    L’un s’est fait un paquet de fric en surtaxant internet, l’autre a proposé des mobiles qui sont maintenant une des seules marques à proposer de bon téléphone sans pour autant se faire des marges de folie comme Apple et Samsung (Sony?)