Antitrust : Google a réussi à embobiner l’Union Européenne !

Les choses s’arrangent entre Google et l’Union Européenne ! Après avoir accepté de se conformer aux exigences des autorités, la firme de Mountain View a présenté quelques premières propositions à la Commission Européenne. Aux dires de la Commissaire européenne pour la concurrence, celles-ci vont dans le bon sens !

google

Après avoir cédé face à la menace d’une amende de 2,4 milliards d’euros, Google a décidé de faire les choses comme il faut. A ce titre, la firme de Mountain View a en effet présenté plusieurs solutions à la commission européenne afin de régulariser ses pratiques, jugées anticoncurrentielles par cette même commission.

Google courbe l’échine afin d’éviter une amende record !

Selon les dires de Margrethe Vestager, la commissaire européenne pour la concurrence, à AFP, les solutions proposées par Google afin de se plier à leurs exigences, sont plutôt positives. Selon elle, les choses vont dans la bonne direction. Il était temps ! Il y a maintenant des années qu’un conflit légal sous-jacent menace d’éclater. En 2013 déjà, la Commission Européenne épinglait les pratiques anticoncurrentielles de Google ! 4 ans plus tard, la situation commence seulement à se désamorcer.

Toujours selon Margrethe Vestager, actuellement, Google travaille donc main dans la main avec ses services afin de pouvoir élaborer une solution qui conviendra aux deux parties. Conscient de son interêt, Google essaie donc sincèrement de cesser les pratiques qui lui sont reprochées. Au terme de ces négociations, Google cessera-t-il donc de favoriser Google Shopping, comme il est accusé de le faire ?

Plus globalement, quel est l’impact que ces négociations auront sur les services et les produits du géant de l’informatique ? Nous devrions avoir un retour rapide sur les décisions prises par la Commission Européenne tant les délais imposés à l’entreprise Américaine sont plutôt serrés.

D’autres marques de la tech, comme Amazon, Facebook ou Apple, pourraient-ils être les suivants sur la liste dressées par l’Union ? On le sait, en Europe, le GAFA – Google, Apple, Facebook et Amazon- sont actuellement visés du doigt par une grosse partie de la classe politique pour des pratiques d’optimisation fiscale !

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !