Anonymous attaque le site web du Parti Socialiste

Maj. le 16 février 2018 à 14 h 39 min

En ce mardi 26 janvier, le site internet de la majorité présidentielle, soit le Parti Socialiste, a subi d’importants troubles de navigation dans la matinée. Le site subissait de gros ralentissements, rendant impossible la navigation chez certains. Nous allons vous dévoiler le procédé et les auteurs de cette attaque ainsi que ses motivations.

Anonymous-ps

C’est une attaque par déni de service (plus communément connue sous le nom de DDOS : distributed denial of service attack) qui se présente sous la forme d’un nombre infini de requêtes sur le serveur, qui finit alors par lâcher sous la pression. Cette attaque a été revendiquée par la branche française du désormais célèbre groupe Anonymous. Rappelons qu’un Anonymous nous avait répondu à la suite d’un article où nous doutions de leur efficacité contre Daesh

La revendication s’est faite de manière classique pour le groupe, puisque Anonymous a posté une vidéo de 2 minutes sur YouTube, où les pirates dénoncent l’état d’urgence, présent en France depuis le 13 novembre dernier, jour des sanglants attentats de Paris et du Stade de France, ils déclarent :

L’état d’urgence dans lequel le pays a été mis par le gouvernement de François Hollande commet des abus, nous entendons par là des assignations à résidence, perquisitions et arrestations non fondées, et cela même quand ce sont des opposants écologistes au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, eux qui n’ont rien à voir avec les terroristes pour lesquels cet état d’urgence a été créé.

Anonymous entend faire ainsi entendre sa voix contre « l’atteinte à la vie privée » de l’Etat français « à l’égard de ses citoyens », et considère que la France se cache derrière le terrorisme « pour nous tromper, pour mieux nous surveiller, nous endormir, et nous contrôler ». Le groupe se défend de « faire de la politique » et déclarent qu’ils ont visé « uniquement le site du Parti Socialiste car il est le parti du dictateur Hollande ». Rappelons par ailleurs que Daesh avait répondu au groupe après les menaces d’Anonymous à la suite des attentats.

Jean-Christophe Cambadélis, actuel premier secrétaire du PS déplore cette attaque sur Twitter en déclarant « les dictateurs sont ceux qui portent atteinte au droit d’expression des partis »

Anonymous a promis de nouvelles représailles si « l’état d’urgence n’est pas rectifié ». Et vous que pensez-vous de cette attaque ? La trouvez-vous justifiée ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !