Java dans Android : Google échappe de peu à une amende de 9,3 milliards de dollars

Google était encore en procès contre Oracle pour l’utilisation d’API Java au sein d’Android. Oracle réclamait une somme astronomique qui correspondait à un pourcentage sur chaque appareil Android vendu, le verdict vient de tomber après 3 jours de délibération. 

Le jury de la cour fédérale de San Francisco a conclut que l’utilisation de 37 API Java au sein d’Android relevait du « fair use » et que donc Google n’avait pas à payer pour les utiliser. Cela va probablement fermer un combat de plus de 6 ans sur cette question.

Oracle ne va donc pas toucher les 9,3 milliards de dollars que la société réclamait. Au cours du procès Google s’est beaucoup reposé sur Eric Shmidt, l’actuel président d’Alphabet était auparavant chez Sun Mircrosystem. Il a déclaré que Sun a développé et promu les API Java comme « libres et ouvertes »  et pas pour être vendus. Et c’est justement l’année où Oracle a racheté Sun que la société a commencé les procès contre Google, à savoir en 2010.

Google a exprimé sa joie en disant que « Le verdict d’aujourd’hui, qu’Android fait un usage « loyal » des API Java, représente une victoire pour l’écosystème Android, pour la communauté de programmation Java, et pour les développeurs de logiciels qui comptent sur les langages de programmation ouverts et libres pour construire des produits de consommation innovants. » 

De son côté Oracle n’en démord pas et déclare « Nous croyons fermement que Google a développé Android en copiant illégalement le cœur de la technologie Java afin de se précipiter sur le marché des terminaux mobiles.» La société annonce déjà faire appel, mais après deux échecs, le premier en 2012, nul doute qu’il ne va pas aboutir.

Rappelons d’ailleurs que Google a abandonné Java au profit de l’OpenJDK pour sa nouvelle version de son système d’exploitation à savoir Android N. Pour vous la victoire de Google est-elle logique ?

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • DaFKa

    Oracle ferait mieux de s’occuper des failles de Java…

  • joe2x

    Oui, en effet c’est un très bon argument à la base, Java était libre avec Sun. Après malheureusement les sociétés avait souvent tendance à prendre sans donner à la communauté