Android One : Présentation du programme low-cost de Google

Maj. le 20 janvier 2015 à 21 h 15 min

Lors du dernier Google I/O nous était présenté Android One. Faisons le point sur ce programme amenant Android sur les marchés émergents.

Les smartphones sous Android n’en finissent plus de séduire les utilisateurs de smartphones à travers le monde. Un problème demeure, la fragmentation. Ce phénomène que nous connaissons tous bien, selon lequel il y a beaucoup de version d’Android entre les différents smartphones, les constructeurs et les surcouches.

Android One

Au delà de ce problème de disparité du spectre Android, les fabricants finissent par négliger leurs vieux modèles pour se concentrer sur les nouveaux et les mises à jour sont soit reportées soit carrément annulées. En face, Apple ne fabrique que des iphones et iPad qui tournent sur son iOS fait maison et met à jour tous ses appareils en même temps.

La gamme Nexus et le « label » Google Play Edition avaient entre autre fonction de pallier à ce problème avec des terminaux de références, faisant tourner une version pure d’Android (le fameux Stock Android) mise à jour directement par Google. Mais ces solutions s’attaquaient aux mobiles haut de gamme. Aujourd’hui, Google est prêt à régler ce problème avec Android one.

Android one est tout simplement un programme visant à créer du hardware de référence. Pour cela, Google decide d’un corpus de specifications matérielles sur lequel les fabricants peuvent ajouter leurs options et leur design, mais pas de modification du hardware interne.

Avec la certification Android One, les fabricants n’auront rien à gérer en terme de mise à jour puisque Google enverra directement celles-ci à tous les appareils compatibles. Lors du Google I/O, il nous était présenté que sur une période de 30 jours, 1 milliard d’utilisateurs étaient actifs sur Android. L’objectif avec Android One est de gagner un autre milliard sur les marchés émergents.

Les spécifications correspondent donc à ce marché, avec le dual sim ou la radio fm. Nous avons par ailleurs appris le partenariat entre Google et Mediatek, qui fournira les processeurs d’entrée de gamme pour permettre un prix abordable. Et la promesse est tenue. Tout en respectant un cahier des charges offrant aux utilisateurs une expérience Android digne de ce nom, un premier modèle va débarquer en Inde, fabriqué par Micromax, à un prix attendu inférieur à 75 euros.

Un très bon programme par lequel Google fait d’une pierre deux coup, un mouvement démocratisant l’expérience smartphone tout en étendant radicalement ses parts de marchés.

Réagissez à cet article !
  • Vladimir Poutine

    Pourquoi réservé aux pays émergents? Ca aurait du succès chez nous pour les personnes ne voulant pas investir 300€ dans un smartphone

    • Flo974

      Car se sont des pays qui regroupent une bonne partie de la population mondiale Inde: 1,237 milliards en 2012. De plus c’est des pays pauvres qui sont concernés.
      Chez nous y a pas grand monde qui s’achète un téléphone a 75 euros.

      • MrPillowFR

        c’est dommage que çe ne soit pas distribué en france ça ferait une bonne alternative a d’autres smartphone low cost que je devrais acheter quand mon razr i aura rendu l’ame

      • Xaossiia

        Détrompes toi, pas mal de monde veut un smartphone low price et pas low cost.

        • Flo974

          Mais pas assez… du moins pas en Europe. Y a pas besoin d’être super cultivé pour le comprendre.

          • Xaossiia

            Oui, bien sur, c’est d’ailleurs pour ça que les wiko et autres low costs se vendent autant, c’est par ce que personne ne veut de smartphones sans payer un bras.

            Et la culture, c’est comme la confiture, quand on en as pas on l’étale?

      • Stef80

        Oui, mais il y a de la demande en France. Certains ne veulent pas investir 700€ dans un smartphone, alors qu’un petit à 100€ remplit leurs besoins. Téléphone, SMS/MMS, petit APN, facebook/twitter/G+ et surf sur le net.

    • Kingo Doc

      Lol, ce qu’ils vendent dans un quartier en chine dépasse toute la France ^^

  • steekbamboo

    Ouais mais du coup mon pote chinois sur son « tel » a 70 euros aura les mises a jour avant moi sur mon Xperia Z II a 600 balles x) Fin après y a les roms custom mais il faut que Google fasse quelque chose auprès de nos chers constructeurs…( C’est pas les constructeurs qui sont chers c’est vos p**** de portables – comprendra qui pourra :) )

    • Xaossiia

      Moi je comprends surtout que si les acheteurs sont prêts à mettre 600 boules, les constructeurs auraient tords de se gêner, une marque à lancé de tels prix, les idiots se sont rués dessus (2G, pas de copier coller, qualité sonore pourrie…) et les autres marques ont suivies…

  • jean-luc Mutabazi

    c’est du foutage de gueule c’est sur les phones low-cost que google va mettre la radio FM et pas sur leurs HDGS???? Fau qu’on m’explique cette logique -_- »

    sinon google a enfin en quelque sorte entendu mon idée proposé un vrai appareil standard ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !