Android M : pourquoi Google a rétabli la gestion des permissions d’applications

Date de dernière mise à jour : le 18 avril 2016 à 14 h 22 min

Parmi les nombreuses nouveautés d’Android M, il en est une que vous attendiez tous depuis longtemps. La gestion individuelle des permissions d’applications qu’on retrouvait déjà dans la version 4.3, avant que celle-ci soit supprimée sous KitKat. Pourquoi Google a mis si longtemps à réinstaurer cette fonctionnalité ? Récemment interviewé par The Guardian, l’ingénieur en chef d’Android et de Chrome, Hiroshi Lockheimer, donne la réponse.

permissions Android M

App Ops fait son grand retour avec Android M !

Présente au sein d’Android 4.3, la fonction App Ops permettait déjà de révoquer certaines des permissions accordées aux applications après leur installation. Toutefois, d’après Lockheimer, elle a été lancée un peu trop tôt et surtout dans un contexte qui n’était pas propice à sa mise en œuvre. Raison pour laquelle Google l’a retirée fin 2013, lors de l’arrivée de la version 4.4.2.

Depuis 2008, les applications Android sont conçues dans l’idée que certaines fonctionnalités ne peuvent pas être désactivées (…) Nous l’avons réinstaurée dans M parce qu’à chaque fois que nous lançons une version majeure, nous pouvons changer la donne et nous avons été en mesure de créer de nouvelles API.

Seules les applications conçues pour fonctionner avec le SDK de M (niveau d’API 23) seront en mesure d’exploiter le nouveau système de permissions. Les développeurs qui resteront au niveau 22 qui correspond au SDK de la version 5.1 pourront utiliser l’ancien. Toutefois, s’ils souhaitent profiter des nouvelles fonctionnalités de M, ils seront obligés d’adopter le nouveau système. Et c’est de cette façon que Google espère les pousser à accepter ses conditions.

A noter que pour l’utilisateur, tout ceci restera transparent car il sera toujours en mesure de révoquer une permission, même avec une application basée sur l’ancien système. Si, par exemple, il essaye de lancer un chat vidéo, sans autoriser son application de visioconférence à accéder à la caméra frontale de son téléphone, alors il aura en face de lui un écran vide au lieu de l’image de sa caméra.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • lolito

    Parce qu’Apple le fait :p et que ca plait au consommateur de penser qu’ils ont le controle ?

    • Marcus

      si ça t’amuse qu’une application wallpaper ait accès à tes contactes , et puisse passer des coups de fil, grand bien te face …

  • Fleur

    Mais du coup, j’imagine que certaines permissions ne seront pas revokables genre l’accès à Internet pour nous afficher de la publicité…

    • joe2x

      raison de plus pour préférer une appli tiers pour ce genre d’appli, plus indépendante

  • Scratch

    Je le qualifierai bien de  »creux »