Android, Google déclaré innocent dans le procès qui l’oppose à Oracle

Maj. le 25 septembre 2017 à 20 h 48 min

Google reconnu innocent dans l’affaire concernant la violation des brevets Java d’Oracle dans l’exécution des applications Android

Android Oracle

Le procès qui opposait depuis des mois Google à la société Oracle au sujet des brevets utilisés pour Android vient enfin d’arriver à sa conclusion. Une conclusion en faveur de Google dans la mesure où après avoir longuement délibéré durant pas moins d‘une une semaine, les dix membres du jury de San Francisco en charge de juger de l’affaire ont officiellement déclaré que Google n’enfreignait aucun brevet lié au langage Java.

Pour mémoire, Oracle avait demandé, en avril 2010, un milliard de dollars de dommage à intérêt à Google qu’il accusait d’avoir violé une série de brevets lui appartenant. Des brevets relatifs à la performance et la gestion de la mémoire dans la machine virtuelle Dalvik (Java) utilisée lors de l’éxecution des applications Android et qui, au départ, étaient au nombre de sept avant d’être réduits au nombre de deux après réexamen de l’affaire par le US Patent & Trademark Office.

Reste désormais plus qu’une dernière étape avant que cette affaire soit définitivement close, les dommages et intérêts. Car si Google n’a pas violé les brevets en question, la firme à tout de même été reconnue coupable d’avoir décompilé et repris le contenu de huit fichiers provenant des API Java. Toutefois, les dommages et intérêts en question de devraient pas excéder la somme de 150 000 dollars

Retrouvez toute l’actualité de Google Android sur nos pages Facebook, Google+ et Twitter.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.