Android 7.1 Nougat : un détecteur de panique contre les malwares intégré en secret

Maj. le 11 juillet 2017 à 7 h 50 min

Afin de lutter contre les applications malveillantes, Google a discrètement intégré une fonctionnalité à Android 7.1 Nougat. Le détecteur de panique est capable de repérer quand un utilisateur appuie plusieurs fois sur le bouton retour de son smartphone ou de sa tablette avec insistance, et force en conséquence le retour à l’écran d’accueil.

android nougat détecteur panique

Les applications malveillantes constituent l’une des principales menaces sur Android. Certes, les malwares ne sont pas l’apanage du système d’exploitation mobile de Google, mais elles prolifèrent sur cet OS. En témoignent les innombrables rapports de malwares Android publiés par des chercheurs chaque semaine ou presque. Certains smartphones Android sont même infectés par des malwares dès leur sortie d’usine.

Afin de lutter contre ce fléau, Google a intégré une fonctionnalité à Android 7.1 Nougat, permettant de forcer l’arrêt des applications malicieuses. Étrangement, cette fonctionnalité est passée totalement inaperçue jusqu’à présent.

Android 7.1 Nougat : le système d’exploitation compte le nombre de pressions du bouton retour

Pour faire simple, cette fonctionnalité se présente comme un « détecteur de panique » .  Android compte le nombre de fois qu’un utilisateur presse le bouton retour de son smartphone ou de sa tablette sur une certaine période. Si l’usager presse rapidement le bouton retour quatre fois d’affilée, avec moins de 0,3 seconde entre chaque pression, le détecteur de panique s’active.

Aussitôt, le système d’exploitation force l’arrêt de l’application et renvoie l’usager sur le menu Home. Cette fonctionnalité peut s’avérer très utile, notamment lorsqu’une application rogue envahit tout l’écran et tente d’empêcher l’utilisateur de revenir en arrière. Une fois renvoyé sur le menu Home, l’utilisateur n’a plus qu’à désinstaller l’application néfaste de façon habituelle.

Il est étonnant que Google n’ait pas présenté cette fonctionnalité de façon officielle, mais la firme de Mountain View a probablement une bonne raison pour ne pas l’avoir fait. L’objectif est peut-être d’empêcher les développeurs d’applications rogue de trouver une parade. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une solution très utile pour les personnes qui téléchargent une application malicieuse par accident. Malheureusement, compte tenu du faible taux d’adoption de Android 7.1 Nougat, qui vient seulement de dépasser les 10%, peu d’usagers auront effectivement l’opportunité d’en profiter.

Réagissez à cet article !
  • Gklmo

    Officiellement de façon officielle ? C’est très officiel tout ça

    • Novaslash

      En effet, il est plutôt difficile de présenter quelque chose officiellement de manière officieuse ou pas du tout.

  • Synless

    « Long back press to kill »
    – Cyanogen

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android est une catastrophe pour la sécurité, bien pire qu’iOS !

Dans son rapport annuel sur la sécurité, Nokia cible Android comme étant l’OS le plus sujet aux malwares. Google Play Protect est satisfaisant mais les applications tierces téléchargées depuis des stores autres que Google Play sont dangereuses pour les utilisateurs. iOS est au contraire un très bon élève en la matière.

f22c8b2596a5830d2bce0eee2e5e5cc9UUU