Avec Android 6.0, les constructeurs ne pourront plus nous tromper sur l’autonomie

Date de dernière mise à jour : le 18 avril 2016 à 14 h 10 min

Avec Android 6.0 Marshmallow, Google a instauré une nouvelle règle. Les constructeurs n’auront plus le droit de cacher les statistiques d’utilisation de la batterie dans les paramètres de leurs surcouches. Ils ne pourront donc plus nous tromper sur l’autonomie restante.

Lorsqu’on se rend dans le menu Paramètres > Batterie d’un smartphone Android, on a alors accès aux statistiques d’utilisation de la batterie. Il est ensuite possible de définir combien de temps d’autonomie il nous reste et surtout quels sont les processus les plus énergivores. Sauf qu’encore, à l’heure actuelle, tous les constructeurs ne jouent pas le jeu et cachent les statistiques de la batterie.

Heureusement, Google a pensé à tout. Ainsi, sous Android 6.0 Marshmallow, l’affichage des statistiques de la batterie devient obligatoire. La transparence sera donc de rigueur car l’utilisateur devra, à tout moment, être en mesure d’identifier quels sont les composants, les processus et les applications les plus énergivores.

On peut notamment lire dans le document officiel récupéré par Android Police que le logiciel (ou la surcouche) de chaque appareil devra être en mesure de suivre la consommation de chaque composant matériel et d’attribuer cette consommation énergétique à des processus spécifiques. Une excellente initiative qui remet un peu les choses en ordre.

D’un côté, ce n’est pas vraiment surprenant car l’autonomie est vraiment au cœur des préoccupations de Google avec cette dernière version de son OS mobile. Avec Project Doze, Android 6.0 Marshmallow cherche à améliorer l’autonomie de nos smartphones en réduisant la consommation énergétique des applications non utilisées mais Google ne s’arrête pas là et c’est tant mieux.

Bien entendu, le fait d’obliger les constructeurs à afficher les statistiques de la batterie permettra également de définir avec plus de précision si un smartphone est mieux optimisé qu’un autre, en termes de consommation énergétique et quels constructeurs proposent les surcouches, services et applications les plus énergivores. Si ça peut les inciter à faire des efforts dans ce domaine, pourquoi pas ?

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Queen Emeraldas

    « Bien entendu, le fait d’obliger les constructeurs à afficher les
    statistiques de la batterie permettra également de définir avec plus de
    précision si un smartphone est mieux optimisé qu’un autre, en termes de
    consommation énergétique et quels constructeurs proposent les
    surcouches, services et applications les plus énergivores. »

    Hmm !! Je me demande si le problème ne vient pas tout simplement des applications mal optimisées. la charge restante est fonction des applications utilisatrices. Je ne vois pas vraiment en quoi cela permettra de comparer les surcouches sur des smartphones différents, d’autant plus que les configurations matérielles (Proc, GPU, taille d’écran) sont différentes.

  • Will

    Si les autres marques font comme Samsung qui regroupe tous ses applications sous le nom de System Android.