Amazon : un miroir augmenté pour essayer des vêtements virtuellement

Amazon a déposé un brevet de ce qui semble être un potentiel miroir augmenté permettant d’essayer virtuellement des vêtements. D’autres compagnies, comme Cisco, s’y sont déjà essayées mais que le numéro un mondial du commerce en ligne s’y intéresse est un très bon signe. On peut imaginer une interface permettant à l’utilisateur d’essayer des produits Amazon à travers le miroir et de les acheter directement s’ils nous plaisent. 

miroir amazon

Amazon a déposé le brevet de qui semble être un miroir augmenté, révèle Geek Wire. Celui-ci pourrait permettre aux utilisateurs d’essayer des vêtements de manière virtuelle grâce à la réalité augmentée. Une technologie qui existe déjà : Cisco et d’autres travaillent sur de tels produits. Mais si Amazon parvient à réaliser son projet, il pourrait bien populariser ce segment.

Amazon dépose un brevet pour un miroir augmenté

Si ce miroir voit le jour, on peut être certain qu’il pourra interagir avec différents services d’Amazon. On imagine déjà une interface permettant à l’utilisateur de naviguer sur le site de e-commerce et d’essayer directement des produits avant de se décider ou pas à les acheter. Amazon révolutionnerait ainsi une nouvelle fois la vente en ligne.

Bien sûr, le prix d’un tel produit serait très élevé. Il nécessite des caméras, des écrans et des projecteurs pour proposer une expérience 360° intéressante. Le grand public devrait difficilement pouvoir se permettre de s’offrir un miroir augmenté pour chez soi. D’après le brevet, le miroir serait capable d’intégrer notre corps et les vêtements dans d’autres environnements que celui dans lequel se trouve l’utilisateur, comme à la plage par exemple.

A noter qu’Amazon a racheté en octobre 2017 la société Body Labs pour un montant estimé entre 50 et 70 millions de dollars. Celle-ci est spécialisée dans les logiciels de création d’avatars 3D pour le gaming et… l’industrie du textile. Le futur passera-t-il par le shopping en ligne via un miroir ? Avec 5 milliards de produits vendus en 2017 via Amazon Prime, le géant du commerce en ligne a peut-être trouvé un nouveau filon pour conforter sa place de numéro un. On peut même imaginer des interactions avec Amazon Echo, l’enceinte connecté du groupe.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !