Amazon : des robots pour la logistique de noël mais pas en cadeau !

Amazon se lance dans le tout robotique, après l’envie et l’application de l’utilisation des drones pour des livraisons plus que rapides, c’est maintenant des robots pour les entrepôts que met en place la firme de e-commerce, un pas de plus vers une entreprise robotisée.

Robot Kiva pour Amazon

Après Microsoft et ses robots de sécurité pour ses campus, c’est maintenant Amazon qui utilise des robots pour ses entrepôts, une logistique de machine. Et c’est pas moins de 15.000 robots Kiva qui vont être déployés pendant les fêtes de fin d’année dans une dizaine d’entrepôts Amazon, qui aura une fin d’année très très chargée.

Amazon ne cache pas ses intentions quant à l’utilisation de robots, selon la direction de la firme ces robots Kiva seraient plus rapides que les humains à tel point qu’ils pourraient effectuer 50% de commandes en plus, que ces robots permettraient aussi de faire des économies avec une réduction de 20% du coût d’exploitation et accessoirement ou pas, les robots ne font pas grève et Amazon aime ça.

Pour le moment, Amazon n’utilise ces robots Kiva que dans une dizaine de ses entrepôts sur les 109 centres d’exploitations que la firme utilise à travers le monde. L’envie grandissante d’Amazon d’éradiquer tout humain dans l’entreprise est en marche et la totalité des entrepôts Amazon pourraient bien être livrés en robots Kiva d’ici peu.

Ces robots Kiva sont conçus par la firme Kiva Systems qui a été rachetée par Amazon en 2012 pour 777 millions de dollars mais, jusqu’ici, on n’en avait pas entendu parler depuis son rachat et Amazon a su rester très discret sur ses projets avec Kiva Systems.

C’est bien beau de voir la technologie progresser de la sorte et être de plus en plus performante ce qui nous aide à améliorer tout ce qui nous entoure mais devons-nous craindre cette envie de performance ? Qu’adviendra-t-il du travail humain ?

Via

Réagissez à cet article !
  • AnonyS

    Elle est jolie la mondialisation

  • jejemc

    Quelle connerie tous ces robots ou et la main d’œuvre humaine bordel combien vont se retrouver au chômage a cause de ces robots , on n’est pas dans la merde .

    • Et combien d’usines vont devoir ouvrir pour fabriquer les robots, créé les pièces, assemblées? Combien de personnes en programmation, en réparations, en installation?

      • jejemc

        au départ oui au fil du temps tous remplacer par des robot qui ferons cela bien plus vite ;)

        • Comme ça l’homme aura plus de temps pour lui. Il est ou le problème?
          Car ta réflexion n’est pas assez pousser. Si des industriels utilisent pas de personnels, grâce aux robots. Les gens ne gagnent plus d’argent, car plus de travail. OK. Logique.
          Mais alors a qui ils le vendent ce qu’ils fabriqueront grâce a leurs robots?
          Plus personnes.
          Tout ça out te dire que même si un jour tout est robotiser il faut forcément un autre système économique. Tout changera. Et ca, c’est pas pour demain.
          Et en attendant le peu de robotisation qui est en place. Ne fais pas forcément perdre de l’emploi. Mais fond changer les métiers.
          Bon ce n’est que mon regard sur cette robotisation du monde que je donne. Et comme le regards des autres, aujourd’hui on ne sais encore trop peu les effets et alternatives.

  • RefdGuff

    Le revenu de base étant finançable, c’est une bonne chose…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les commentaires privés vont vous permettre de rester discret !

Le réseau social de Mark Zuckerberg teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui vous permettra de choisir les paramètres de confidentialité à chaque commentaire que vous postez. Grâce à cette nouvelle option, vous choisirez donc qui peut voir les commentaires que vous publiez sur Facebook !

Facebook répond aux accusations d’être le fléau de la société

Facebook répond aux accusations de deux anciens cadres de l’entreprise, qui déclarent regretter avoir participé à la création du réseau social. Selon eux, Facebook est conçu pour agir comme une drogue et influence négativement notre cerveau. Dans un communiqué, la…