SAIP: l’application alerte attentat du gouvernement ne sert à rien

Selon le rapport du sénateur Jean-Pierre Vogel, l’application SAIP du Ministère de l’Intérieur, lancée après les tristement célèbres attentats de Paris, est défaillante et inefficace. Le sénateur pointe le manque de réactivité de l’application lors des attentats de Nice ainsi qu’un manque flagrant d’ergonomie et de fiabilité. Quelles sont les autres pistes envisagées pour améliorer l’appli ?

alerte attentat application

Après les attentats de Paris de novembre 2015, le Ministère de l’Intérieur a lancé à toute vitesse une application destinée à alerter et prévenir la population en cas de danger. Déployée pour la première fois lors de l’Euro 2016, l’application SAIP -Système d’alerte et d’information des populations.– vise aussi à conseiller les citoyens en cas d’attaque. Mauvaise nouvelle, lors des attentats de Nice, l’application du gouvernement s’est avérée inutile en sonnant l’alerte bien trop tard par rapport au Safety Check de Facebook par exemple. Alors quel avenir pour l’application SAIP ?

L’alerte via SMS plus efficace que l’application SAIP

Selon le rapport officiel remis ce matin par le sénateur Jean-Pierre Vogel, l’application SAIP du gouvernement français ne servirait à rien ! Pourquoi ? Le sénateur remet en cause la faible notoriété de l’application, téléchargée par moins d’un million de personnes et fustige les nombreuses défaillances du  dispositif en terme d’ergonomie.

Pour Jean-Pierre Vogel, l’application a été conçue dans la précipitation et le produit final ne serait donc pas à la hauteur des attentes. La preuve : son manque de réactivité lors des attentats de Nice. Le sénateur regrette aussi que l’application ne soit disponible que sur certains smartphones, ce qui réduit encore son champ d’action.

Quel avenir pour l’application ? Jean-Pierre Vogel recommande de privilégier l’alerte par un système de SMS plutôt que via une application qui ne sera pas téléchargée par l’entièreté de la population. Ce système est d’ores et déjà utilisé aux USA et permet à chaque possesseur de téléphone mobile de recevoir une alerte en cas de besoin. Le sénateur veut qu’une évaluation de l’appli soit effectuée d’ici à 2019 et qu’une autre solution, basée éventuellement sur l’envoi de SMS, soit envisagée avec les opérateurs.

Et vous, vous avez téléchargé l’application SAIP ? Que pensez-vous des critiques émises ? Et si la solution c’était l‘application développée actuellement par le fondateur de Pirate Bay ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport est plus cher que SFR Sport : colère des abonnés

En devenant RMC Sport, SFR Sport en a profité pour augmenter ses tarifs. Désormais, pour pouvoir profiter des matchs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa, les abonnés doivent souscrire à un second bouquet. Cette décision passe très…