L’addiction aux smartphones comparée à la toxicomanie dans une nouvelle étude

Maj. le 22 septembre 2016 à 2 h 27 min

Les études consacrées à l’addiction aux smartphones sont nombreuses, mais la dernière en date, réalisée par l’université de Baylor et publiée dans le journal des addictions comportementales n’y va pas avec le dos de la cuillère. L’addiction aux smartphones est tout bonnement comparée à de la toxicomanie.

smartphone addiction
L’addiction aux smartphones comparée à une drogue.

Pour le professeur James Robert qui a dirigé cette nouvelle étude, l’addiction se mesure à l’aide de six critères : la saillance, l’euphorie, la tolérance, les symptômes de sevrage, les conflits et la rechute. Il compare ensuite le comportement qu’on a avec notre smartphone avec celui qu’on pourrait avoir avec certains médicaments, comme le syndrôme de manque.

Lorsque par exemple, rester loin de l’appareil entraîne un sentiment d’anxiété ou de panique qui peut également être ressenti lorsque notre batterie est à plat, on rentre alors dans les critères de cette étude où l’addiction aux smartphones est comparée à la toxicomanie.

Tout comme l’addiction à une drogue quelconque, l’addiction aux smartphones met une pression sur la vie personnelle, sociale et professionnelle des individus. A ce niveau là, nous avons tous déjà observé des personnes traverser la route sans faire attention parce qu’ils étaient en train de consulter Facebook ou leurs notifications. A partir de là, on pourrait même parler de mise en danger de soi-même.

Bien évidemment, toute personne qui utilise beaucoup son smartphone ne sera pas automatiquement considée comme accro. A titre d’information, l’étude révèle également que les femmes utilisent leur smarphone 10 heures par jour en moyenne et les hommes 8,5 heures. Ce n’est donc pas tant la fréquence qui permet de définir l’addiction mais plutôt le comportement de l’utilisateur.

Mais la vraie question qui se pose est de savoir si l’addiction aux smartphones peut elle vraiment être comparée à une drogue ? Il y a un an, une autre étude avait révélé que les smartphones étaient plus addictifs que l’alcool, le chocolat et le sexe mais l’addiction aux smartphones, bien que prouvée, peut-être vraiment rentrer dans la même catégorie ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : comment ne plus être pisté par Google ?

Vous vous méfiez du pistage sur votre smartphone Android et souhaitez réduire votre dépendance aux services de Google ? Nous allons voir dans ce guide pourquoi des données sont transmises sur les serveurs de Google (et les serveurs de votre…

Google Images fait passer Donald Trump pour un idiot

Google Images considère Donald Trump comme un idiot. Ou tout du moins, son algorithme estime qu’il est pertinent de proposer des photos de lui lorsqu’on tape la requête « idiot » sur le moteur de recherche. Un résultat qui serait entre autres…

Google Fuchsia remplacera Android d’ici 5 ans

Fuchsia, le nouvel OS sur lequel travaille Google, va bel et bien remplacer Android à terme. La firme de Mountain View veut un système d’exploitation universel disponible sur tous les appareils : smartphone, PC ou enceinte connectée. Google consacre de…

Coupe du monde 2018 : le foot a eu raison des sites pour adultes

La Coupe du monde 2018 était un événement exceptionnel à plus d’un titre : en plus d’avoir sacrée une deuxième fois les bleus, la compétition a modifié brutalement les habitudes de consommation. Ainsi un célèbre site pour adultes y est…