Adblock Plus bloque les sites qui minent des Bitcoins dans votre dos

Maj. le 22 septembre 2017 à 18 h 00 min

De nombreux sites web utilisent la puissance du processeur de votre smartphone ou de votre ordinateur pour miner des cryptomonnaies. Pour vous protéger de cette nouvelle menace, le logiciel Adblock Plus bloque désormais les codes de minage. Voici comment activer cette option.

adblock plus minage bitcoins cryptomonnaie

La cryptomonnaie est le nouvel or noir du XXIème siècle. Partout dans le monde, des millions de personnes utilisent leurs PC pour miner des Bitcoins et autres monnaies virtuelles. Certains vont jusqu’à déployer d’impressionnantes installations pour miner d’immenses quantités de cryptomonnaie. Toutefois, au-delà de la question de la consommation énergétique que soulève cette ruée vers l’or 2.0, les cryptomonnaies commencent à poser un autre problème.

De plus en plus de malwares, mais aussi de sites web, utilisent à votre insu le processeur de votre ordinateur ou de votre smartphone pour miner la cryptomonnaie. Ainsi, il y a quelques jours, les internautes découvraient avec stupeur que le site The Pirate Bay utilise le CPU des visiteurs pour miner du Monero. Même si la démarche est présentée comme un test pour tenter de trouver une nouvelle source de revenus, les utilisateurs sont un peu estomaqués de ne pas avoir été prévenus.

AdBlock Plus : comment activer l’option de blocage des codes de minage de cryptomonnaie

Face à ce nouveau phénomène, le bloqueur publicitaire Adblock Plus a décidé de prendre des mesures strictes. La dernière version du logiciel intègre un module permettant de détecter et de bloquer les codes de minage de cryptomonnaie sur les sites web. Un système efficace qui va vous permettre de naviguer de nouveau sereinement sur internet. Il est toutefois nécessaire d’activer cette option manuellement. Voici comment procéder sur les différents navigateurs web.

Sur Google Chrome :

  • Options (les trois points alignés verticalement en haut à droite de l’écran)
  • Plus d’outils
  • Extensions
  • Adblock Plus
  • Options
  • Ajouter vos propres filtres
  • Entrez la ligne suivante : ||coin-hive.com/lib/coinhive.min.js

Sur Mozilla Firefox :

  • Options (le bouton en forme de hamburger en haut à droite de l’écran)
  • Modules
  • Adblock Plus
  • Options
  • Préférences de filtre
  • Filtres personnalisés
  • Ajouter un groupe de filtres
  • Entrez le nom suivant : coin-hive.com/lib/coinhive.min.js

Sur Android :

  • Lancez l’application Adblock Plus
  • Ajout de filtre
  • Ajoutez le filtre permettant de bannir les scripts de minage

Pour éviter qu’un site mine des cryptomonnaies à votre insu, rappelez-vous aussi que vous pouvez vérifier votre gestionnaire des tâches en utilisant la commande [Ctr] + [Alt] + [Suppr] pour vérifier les processus en cours et fermer ceux qui vous semblent suspects. Par ailleurs, comme pour toutes les menaces de sécurité, il est préférable d’éviter les sites peu réputés.

Réagissez à cet article !
  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Surtout, surtout, surtout….

    Profitons de cet artik pour rappeler qu’il est devenu indispensable d’avoir un bloqueur de pub, la faute à des pratiques à vomir, comme celle de mettre 15 encarts de pubs autour d’un mauvais coper/coller.

    ALLEZ LA REDAK, chante avec moi: vivent les bloqueurs de pubs contre les sites de mairde!

  • Hukumgrath

    @ Bastien Lepine : si vous avez une astuce similaire pour ublock origin, je suis preneur ;)

    • Faa RUE

      J’ai tenté le coup en allant dans « Ouvrir le tableau de bord » (icone rouages) et en ajoutant le paramétrage destiné à Chrome dans « mes filtres ». Si quelqu’un peut confirmer la validité de la procédure, ce serait sympa ;)

  • soccer

    Citez des sites qui minent des bitcoins dans notre dos svp.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : Google ajoute un antivirus à son navigateur web !

Selon nos confrères de The Verge, Google vient d’ajouter un antivirus à son navigateur web, le célèbre Google Chrome. Cet antivirus de base permet à l’utilisateur de savoir si votre navigateur a été infiltré par une extension frauduleuse.

d7d54c8a51d9e717acbfd90000f13184OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO