Abus de position dominante avec Android : pour Google, Apple et Microsoft font bien pire

Google est dans le viseur de la Commission Européenne depuis quelques temps maintenant. L’institution lui reproche un abus de position dominante avec Android. Google est accusé de préinstaller trop d’applications maison. Aujourd’hui, la firme de Mountain View répond à la Commission. Pour le géant américain, Apple et Microsoft font bien pire.

google commission europeenne amende 6 milliards euros

Cela fait plusieurs mois maintenant que la Commission Européenne cherche des poux à Google. D’abord avec son moteur de recherche et maintenant avec Android. Dans les deux cas l’institution reproche au géant américain d’abuser d’une position dominante sur le marché.

En ce qui concerne Android, la Commission Européenne reproche à Google de préinstaller beaucoup trop d’applications maison dans les smartphones Android. Evidemment Google n’est pas d’accord. La firme de Mountain View explique même qu’Android permet d’avoir toujours plus de concurrence.

En effet, selon Google 1300 fabricants ont mis sur le marché 24000 terminaux. Aucun autre système ne permet cela. Apple propose ses propres produits et son propre système, le tout étant bien verrouillé.

Par ailleurs, Google insiste sur le fait qu’il n’oblige pas les constructeurs à installer ses applications dans leurs smartphones. Ils ont le choix selon la firme qui précise qu’elle invite les fabricants à intégrer ses services parce que les utilisateurs y sont habitués. Mais rien ne serait obligatoire.

Google se compare à Apple et Microsoft pour se défendre

Dans un nouveau visuel, Google a décidé de montrer clairement qu’il n’abuse pas de sa position dominante avec Android. Pour cela, il a tout simplement comparé le nombre d’applications maison préinstallées sur les smartphones Android, Windows Phone et iOS. Et le constat est sans appel.

Dans son visuel, Google prend l’exemple du Galaxy S7, le smartphone Android le plus vendu. Dans ce modèle, 11 des 38 applications préinstallées par défaut sont des applications made in Google. Sur le Lumia 550 de Microsoft 39 applications sur les 47 préinstallées sont des applis Microsoft.

Après la taxe Youtube, des députés veulent créer une taxe Google

Enfin, l’iPhone bat tous les records puisqu’il affiche un taux de 100% : sur les 39 applications préinstallées sur iOS, les 39 sont celles d’Apple. Etrangement Apple et Microsoft ne sont pas inquiétés par la Commission Européenne. Alors si après une telle démonstration l’institution persiste…

app_real_estate

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !