5G : Qualcomm propose déjà une plateforme pour des tests à 1 Gbps

La 5G c’est le futur de nos communications, mais elle ne sera pas viable avant 2019-2020 pour nous consommateurs. Cela n’empêche pas les acteurs des télécoms à la tester, cette fois c’est Qualcomm qui se lance dans la bataille.

Même si actuellement la 4G n’est pas encore pleinement déployée et qu’elle ne montre pas son plein potentiel, les acteurs des télécoms pensent déjà à la 5G et on peut dire qu’elle semble prometteuse comme le montrent les premiers tests.

Car oui la 4G c’est bien, mais la 5G c’est mieux. Et Qualcomm ne compte pas se laisser distancer en la matière, car il ne faut pas oublier qu’en plus d’être le plus gros fournisseur de puces pour smartphone au monde, la société dispose aussi d’une forte puissance dans les télécoms.

Et le fondeur propose déjà un prototype de plateformes qui va permettre aux opérateurs et fabricants d’appareils mobiles de commencer à mener des tests en 5G. Ces derniers seront très proches de ce qu’ils pourront faire avec les équipements finaux. Samsung avait déjà réalisé des tests impressionnants.

Ce prototype utilise des bandes de fréquences inférieures à 6 GHz, avec la possibilité de gérer des bandes passantes agrégées de 100 MHz, le but est d’atteindre des débits supérieurs de 1 Gbps mais également d’avoir un très faible taux de latence.

Mais ne nous emballons pas trop vite, car cette technologie ne sera viable à grande échelle qu’à partir de 2020 en Europe, le premier grand test pourrait d’ailleurs être les JO de Tokyo en 2020. D’ici là on a le temps de profiter de nos smartphones 4G et cela permettra peut-être aussi aux opérateurs de proposer une 4G digne de ce nom un peu partout et non pas que dans les grandes villes.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés
  • 5G

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article