5G : les premières antennes seront activées courant 2018

Maj. le 7 mars 2018 à 12 h 02 min

La 5G avance en France : Sébastien Soriano, le président de l’Arcep vient d’annoncer que les premières antennes 5G seront activées sur une dizaine de sites pilotes courant 2018. Dans un premier temps, il s’agira principalement de tests – les premières offres commerciales ne seront disponibles qu’en 2020 selon l’autorité. Un appel à candidatures permettra aux opérateurs et à d’autres acteurs industriels de participer à cette phase d’expérimentation. Les villes de Grenoble, le Havre, Lille, Lyon, Nantes et Saint-Etienne seraient concernées par ces tests. 

5g allumer antennes

Les toutes premières antennes 5G seront activées courant 2018 et 2019. L’Arcep annonce avoir sélectionné une dizaine de sites où les fréquences de la bande 3,5 GHz sont en train d’être libérées. Ces sites ne serviront pas dans un premier temps, hélas, à la mise en place des premières offres commerciales – celles-ci devraient commencer à être proposées en 2020 et ce, même si Orange souhaite couvrir au moins une agglomération d’ici fin 2019.

Mais plutôt à mettre en place des tests. « Nous comptons lancer des pilotes grandeur nature, y compris sur les aspects de commercialisation. Nous avons identifié une dizaine de métropoles où des fréquences sont disponibles dans la bande de 3,5 GHz. Nous nous adressons à tous les acteurs« , explique le patron de l’Arcep Sébastien Soriano à nos confrères d’Usine Nouvelle.

5G : début des expérimentations sur 10 sites courant 2018 et 2019

Dès l’été dernier, l’Arcep avait identifié six villes (Grenoble, Le Havre, Lille, Lyon, Nantes, Saint Etienne) où ces expérimentations pourraient avoir lieu. Le nombre de sites pilotes serait aujourd’hui porté à 10. L’autorité lance désormais un appel à candidatures pour expérimenter dès 2018 et 2019 la 5G sur les sites retenus. Ces derniers seront les premiers à libérer une sous-bande de 80MHz libérées dans ces zones. L’appel à candidatures concerne les opérateurs mais aussi toutes les entreprises qui en font la demande. Cela peut permettre de mener plusieurs expérimentations sur les usages de ce nouveau type de connexion.

La 5G peut permettre en effet des débits supérieurs à 10 Gb/s avec un temps de latence de quelques millisecondes. Les puces modem qui s’y connectent peuvent gérer l’énergie de façon si efficace que les appareils les plus économes auront jusqu’à plusieurs années d’autonomie. De telles capacités suggèrent des usages entièrement nouveau. On compte également sur la 5G pour accompagner l’avènement de l’Internet des Objets.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.