5G : disponible en Europe d’ici 2020

Il y a quelques années de cela, l’Union Européenne fit le bon choix en optant pour l’installation d’une infrastructure 3G dans nos contrées. Puis nous nous fîmes rapidement doubler par les États-Unis et le Japon lors de l’arrivée de la 4G.

L'UE mise sur la 5G

Hors de question de reproduire la même erreur. Cette année, en finalisant un partenariat avec le Japon, l’Union Européenne s’est assurée un avenir couvert par la 5G. Bien que le réseau soit encore loin d’être une réalité à la portée de tous, procéder à ce rapprochement était nécessaire afin de ne pas finir à nouveau en queue de peloton.

C’est donc après plusieurs investissements et partenariats, notamment avec la Corée du sud, que l’U.E. a fait équipe avec le pays du soleil levant ; choix judicieux tant ses dirigeants sont tournés vers demain et ses nouvelles technologies. Alors que notre avenir récemment présenté par les études d’Ericsson prévoit un monde saturé en smartphones et autres appareils mobiles (26 milliards d’ici 5 ans !), anticiper ce futur et préparer son infrastructure réseau était ce qu’il y avait de mieux à faire.

Après les records fixés par Samsung, des tests menés cette semaine par Ericsson ont affirmé la réalité de la 5G en échangeant au cours d’un projet de recherche des transferts de données à plus de 10 Gb/s. Sachons toutefois rester patients. En effet, d’ici à ce que la couverture réseau permette de supporter nos flux de communications et que nos appareils soient compatibles, il reste encore un bout de chemin à faire. Un petit bout de chemin, l’horizon 2020 étant présenté comme date de référence pour son lancement. Du rapide on vous dit !

L’Union Européenne semble également vouloir une distribution du réseau 5G à l’échelle mondiale, ce qui voudrait dire que n’importe où sur le globe, un périphérique compatible 5G y aurait automatiquement accès. Voilà qui pourrait contribuer au développement des voitures connectées, l’Internet des objets et autres applications médicales.

via

 

Réagissez à cet article !
  • cyril

    Même s’il y a de la 5G partout dans le monde, les forfaits doivent évoluer pour devenir internationaux, car actuellement, on capte déjà dans pas mal de pays grace aux différents partenariats entre opérateurs, mais il faut un sacré compte en banque pour pouvoir avoir la même utilisation en local et à l’étranger.
    En quoi consiste le partenariat avec le japon au juste ? aide financière ? Achat groupé ? Partage des dépenses dans la recherche ?

    • guest.

      Plus dans le partage de technologie ( le japon donne la production des antennes 5g à l’Europe, et l’Europe achète sans discuter, échange de bons procédés).

  • Flopoul

    Hahahahaha ! Quand on vois qu’à certains endroits on est encore en Edge…
    Sinon c’est bien, si on peut prendre les devants pour avoir une infrastructure plus répandue, ça peut pas faire de mal ^^
    Après si on y met les voitures connectées, les projets de réseau par la SNCF, et tout le touti, la 5g ne sera pas de trop effectivement

    • guest.

      Perso, c’est surtout quand je fait un test de débit de ma box et que je compare avec les résultats de la 5g, que je trouve ça insensé d’avoir des trucs comme ça.

      • Flopoul

        Haha oui quand tu vois qu’en FTTH tu monte à 2Gbit/s, et que ça, c’est réservé à un réseau de classe « élite de la mort qui tue » c’est là que tu te rend compte que tout l’investissement va dans les réseaux mobiles

  • nice

  • Miidou B

    Que la 3G soit accessible partout en france sa sera un miracle depuis le temps que sa existe. et pour la 4G on dira que d’ici 2020 faut que sa soit disponible aussi partout en france.

  • p3rn3l

    Concours de kiki.
    « Il monte à combien ton kikimètre? » « 1,2 Go/s » « waw restecp gros »

  • Bulldozer

    ok c’est bien la 4G, la 5G, la 6G..Mais il faut passer par la fibre…& la déployer.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les commentaires privés vont vous permettre de rester discret !

Le réseau social de Mark Zuckerberg teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui vous permettra de choisir les paramètres de confidentialité à chaque commentaire que vous postez. Grâce à cette nouvelle option, vous choisirez donc qui peut voir les commentaires que vous publiez sur Facebook !

Facebook répond aux accusations d’être le fléau de la société

Facebook répond aux accusations de deux anciens cadres de l’entreprise, qui déclarent regretter avoir participé à la création du réseau social. Selon eux, Facebook est conçu pour agir comme une drogue et influence négativement notre cerveau. Dans un communiqué, la…