5G : l’Arcep permettrait le lancement d’offres commerciales dès 2018

L’Arcep a publié jeudi les conclusions de sa consultation publique autour de l’attribution de deux nouvelles bandes de fréquences indispensables au déploiement de la 5G. L’Arcep va effectuer une série de tests pilotes, et pourra attribuer des fréquences à destination de réseaux professionnels. La vraie procédure d’attribution proprement dite qui permettra le lancement de la 5G en France aura lieu dès 2018. 

5g arcep

La 5G en France avance. L’Arcep a rendu jeudi les conclusions de sa consultation publique concernant l’attribution des fréquence 3,5 GHz et 2,6 GHz qui seront utilisés dans l’hexagone par les opérateurs qui proposeront la 5G. Comme avec la 4G, on imagine que certaines fréquences auront leur lot d’avantages et d’inconvénients pour les opérateurs.

5G : l’Arcep commencerait à attribuer les fréquences aux opérateurs dès 2018

Car les débits théoriques supérieurs à 1 Gb/s permis par la 5G permettront de l’utiliser aussi bien pour fournir du très haut débit résidentiel dans les zones mal desservies par la fibre via la technologie du très haut débit radio (THD radio). Que fournir un accès internet mobile aux smartphones ou à des objets connectés en 5G. Ainsi on sait déjà que la 5G utilisera principalement 3 plages de fréquences :

  • La bande 3,5 GHz
  • La bande des 2,6 GHz
  • La bande des 700 MHz (parmi d’autres bandes inférieures à 1GHz que l’Arcep prévoit de recycler)

L’Arcep se concentre dans cette consultation sur les deux premières bandes de fréquence de cette liste, celle des 700 MHz ayant déjà été attribuée aux opérateurs en avril 2016 pour un montant de 2,8 milliards d’euros. On apprend ainsi que la bande des 3,5 GHz servira dans sa partie basse pour fournir un accès internet THD radio, tandis que tout le reste sera attribué à la 5G. Quant à la bande des 2,6 GHz, elle devrait être rapidement attribuée pour établir des réseaux mobile professionnels très haut débit.

Les opérateurs qui disposent déjà de fréquences dans la bande 3,5 GHz vont se voir autorisés à déployer la 5G “d’ici la fin 2017” – comprenez que leurs autorisations vont être modifiées. Des tests pilotes pourront également être demandés à l’Arcep tout au long de l’année. Et dès 2018 l’Arcep lancera la procédure d’attribution des fréquences qui permettra dès ce moment là un lancement commercial de la 5G.

Bien sûr il faudra aussi pour cela que les opérateurs déploient leurs équipements : il est donc toutefois vraisemblable que les premières vraies offres en 5G apparaissent autour de 2020.

Réagissez à cet article !
  • Laurent Brevet

    Super nouvelle…..
    Et la 4g, elle vient bientôt?????
    Ou alors peut être sommes nous en Chine et le numéro 4 porte malheur????

    • etic

      Je crois que de plus en plus les marchés dicteront la loi. Bien pas bien juste ou pas juste.
      Dire que Macron et sa bande veulent tuer les nations pour mieux mettre en place leur projet d’un monde globalisé marchand.

  • jean sablon

    et la 6g c’est pour quand

    • Adrotitanique

      et la 7g?

      • jean sablon

        c’est surement déjà dans leur plan , c’est pour ca a un moment ,moi personnellement ,je dis stop

    • etic

      c’est quand même génial les débits qui progressent

      • joe2x

        tout dépend de tes besoins s’ils grandissent ou pas …

        • etic

          C’est toujours sympa les chargements plus rapides les vidéos etc

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Youtube, Netflix et PornHub seront taxés dès le 1er janvier 2018 !

Dès le 1er janvier, une nouvelle taxe va venir s’abattre sur l’entièreté des plateformes de vidéos. Cette nouvelle taxe vise des acteurs comme Youtube et Dailymotion mais aussi une plateforme comme PornHub : les sites pornographiques seront en effet plus lourdement touché que les autres.

Booking.com : comment l’appli cherche à vous forcer la main

Si vous avez déjà utilisé le célèbre site Booking.com pour réserver une chambre dans un hôtel, vous vous en êtes déjà probablement rendu compte : l’appli ne cesse de vous mettre la pression pour que vous réserviez au plus vite.

Bill Gates s’excuse pour le Ctrl + Alt + Suppr dans Windows

La combinaison de touche Ctrl Alt Suppr, qui permet de récupérer son ordinateur Windows, n’a jamais été très intuitive. Aujourd’hui, Bill Gates s’en excuse et admet qu’il s’agissait là d’une erreur, même s’il ne se rend pas nécessairement responsable de celle-ci.

755d1d58d17a8d7658df29cea0500efcmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm