50% de la population n’a toujours pas accès à internet

De nos jours, il est difficile d’imaginer une vie sans internet. Et pourtant, 50% de la population mondiale n’y a toujours pas accès comme le révèle un rapport de l’ONU. Les raisons sont multiples à ce problème, mais l’Union internationale des télécommunications pointe du doigt un problème majeur : le coût trop élevé du haut débit, faisant que nombreux sont ceux passant à côté du net.

De nos jours, il est inconcevable de vivre sans internet pour la majeure partie de la population. Le réseau informatique est devenu notre principale source d’information, notre principale source de loisir, et un moyen incontournable de gérer notre vie quotidienne.

En France, ces derniers temps ont été durs pour les opérateurs au point que nous avons chuté de 6 places dans le classement européen de la qualité de services internet. Mais est-ce vraiment un problème, lorsque l’on met tout cela en perspective ?

En effet, l’Union internationale des télécommunications, basée à Genève, a pointé du doigt le fait que 1 personne sur 2, à travers le monde, ne dispose pas de connexion internet fixe. Loin d’être un problème d’installation, le premier obstacle reste selon eux une question de coût.

Le prix moyen d’une connexion à internet s’élevait à 50€ par mois environ l’an dernier. Mais dans certains pays pauvres, avoir une connexion internet à seulement 1 go peut coûter jusqu’à la moitié d’un salaire annuel.

La solution à ce problème pourrait toutefois venir des smartphones. Selon l’Union, 84% de la population mondiale peut accéder à un réseau mobile. Hélas, un autre problème se pose pour cela : le prix des téléphones, plus que les prix des forfaits mobiles, est un frein.

De quoi mettre en perspective nos petits soucis d’internet. En France et dans les pays riches, la nouvelle problématique n’est pas vraiment de se connecter à internet, puisque nous le sommes automatiquement désormais : il s’agit désormais d’avoir toujours plus de gigas à dépenser.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Stef80

    Je pense que dans certains pays, plutôt que d’avoir internet, je pense que leur priorité serait de pouvoir manger et avoir de l’eau potable chaque jour…

    • Adodan

      ils ont internet mais pas chez eux … cyber cafés etc
      C’est pas non plus des ignorants !