Les 5 smartphones les plus populaires ne comptent ni sur Qualcomm ni sur MediaTek

Date de dernière mise à jour : le 13 avril 2016 à 9 h 30 min

A l’heure actuelle, le marche est inondé de smartphones. La plupart d’entre eux s’équipent soit d’une puce Qualcomm – Snapdragon 810 ou 808 pour les plus hauts de gamme, Snapdragon 615 pour les modèles intermédiaires – soit d’une puce MediaTek. Pourtant, lorsqu’on se penche sur les cinq smartphones les plus populaires du moment, on constate que les deux sociétés n’en équipent aucun, comme vient d’ailleurs de le mettre en avant Strategy Analytics dans sa dernière étude.

Qualcomm MediaTek
Qualcomm vs MediaTek.

Mais d’abord qui sont les smartphones les plus populaires du moment ? Quels étaient les cinq téléphones les plus vendus au second trimestre de l’année ? Au cas où vous ne le sauriez pas déjà, les trois constructeurs les plus populaires du moment ne sont autre que Samsung, Apple et Huawei qui se hissait à la troisième place du top des constructeurs mondiaux au second trimestre de l’année.

Les smartphones en question ne sont autres que l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus, équipés d’une puce Apple A8, et les Galaxy S6 et S6 Edge équipés d’un processeur octo core Exynos 7420, Samsung ayant décidé de jouer la carte de la sécurité en évitant à tout prix le Snapdragon 810. Quant au cinquième dont Strategy Analytics n’a pas communiqué le nom, il s’agit d’un smartphone Huawei propulsé par un processeur maison Kirin.

Bien évidemment, pour ce qui est de la quantité de modèles, Qualcomm et MediaTek sont encore gagnants. En dépit de la mauvaise publicité dont il fait l’objet, on retrouve le Snapdragon 810 dans de nombreux modèles parmi lesquels le LG G Flex 2, le HTC One M9, les Sony Xperia Z3+, Z5, Z5 Compact, Z5 Premium et Z4 Tablet ou encore dans le ZTE Axon, tandis que les LG G4 et Moto X Style s’équipent d’un Snapdragon 808. Quant aux puces MediaTek, elles font le bonheur des constructeurs chinois comme Meizu et commencent doucement à s’inviter chez Sony et HTC.

Via

Réagissez à cet article !
  • midorijin

    Ce sont donc en réalité deux téléphone car on ne peu pas compté les iphones (proco samsung jusqu’au 3gs puis apple, donc complètement à part) quant au samsung le s6 edge n’est qu’une déclinaison du s6.
    Donc deux smartphone, le s6 et un huawei

    • Soùfiane Azakraoui

      Hein ? Bien sûr qu’Apple compte aussi.

      • midorijin

        Ils n’ont jamais étaient sur qualcomm ou mediatek donc pas vraiment de raison de les compter la dedans.

        • Titi

          C’est quoi le rapport avec le titre de la news?

        • Plumplum

          Apple compte bien sur Qualcomm…sans Qualcomm tu ne pourrais pas passer un appel sur iPhone, tu n’aurais ni GSM, ni EDGE, ni 3G, ni 4G….c’est ballot!

          D’ailleurs Apple le paye cher :
          – la puce est vendue cher par Qualcomm
          – l’utilisation d’une puce fille fait perdre de la place dans l’appareil

          • Martin

            On parle des processeurs –‘.

    • m_lbnc

      Désolé de rejoindre les autres commentaires mais tu dois effectivement avoir des problèmes de compréhension.. Les 5 smartphones les plus vendus n’intègrent pas de puce mediatek ou Qualcomm. Et si pour toi un iPhone 6 = un 6+ je t’invite à me reverser la différence en terme de tarif ;)

    • Marcus

      ça n’a aucun sens ce classement car il se vend beaucoup moins se S6(edge) que d’iphone 6/6+ , le vrai classement serait iphone 6/ s6 / huawei

      • Technology

        Tu vois un classement où toi ? Moi je vois trois constructeurs listés dans un ordre quelconque….

  • Julian Negre

    “tandis que les LG G4 et Moto X Play s’équipent d’un Snapdragon 808” c’est le moto X style équiper du 808, le moto x play est en 615 :)

  • Titi

    Désolé mais si tu as des difficultés de compréhension, je ne peux rien faire.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SNCF : le WiFi à bord de tous les trains d’ici fin 2017

Tous les trains circulant sur les grands axes à travers l’hexagone seront bientôt équipés du réseau WiFi. C’est la SNCF qui le signale après avoir publié une carte sur Twitter, indiquant le déploiement complet du service d’ici la fin de l’année 2017.

2f2d079d9462bb3020e272adf595f33alllllllllllllllllllllllll