4G : Seuls 12% des européens l’utilisent, et la France dans tout ça ?

Maj. le 7 mars 2018 à 11 h 50 min

C’est une étude faite par le cabinet Global Web Index qui a établi ces chiffres et qui table sur un retard conséquent des Européens dans la course à la 4G. Seuls 12% des Européens utilisent la 4G alors que la moyenne mondiale est actuellement de 16%. Mais qu’en est-il de la France dans tout ça ?

12% européen en 4G 36% nord américains en 4G

Tout d’abord, commençons par les chiffres de cette étude faite dans le monde entier. Nous autres, habitants du vieux continent, sommes avant-dernier avec nos 12% derrière l’Asie à 14%, derrière l’Afrique/Moyen-Orient à près de 17% et bien loin derrière l’Amérique du Nord avec une moyenne de 36% d’utilisateurs en 4G. Seul l’Amérique latine est derrière nous avec seulement 11% d’utilisateurs.

Ce retard pourrait s’expliquer par plusieurs éléments, tout d’abord, le renouvellement des téléphones est plus lent chez nous qu’en Amérique et la compatibilité 4G met donc du temps à arriver sur nos terminaux. Autre explication plausible, la couverture 4G des opérateurs n’est pas encore optimale et mise à part les grandes villes, on peut avoir beaucoup de difficultés à y accéder.

Mais la situation évolue vite, en France en tout cas, et nous allons voir dès maintenant les couvertures 4G de nos 4 chers opérateurs. La France est-elle autant en retard que le reste de l’Europe ou sort-elle du lot ?

12% européen en 4G 36% nord américains en 4G

Avec près de 10 millions d’abonnés 4G en France, on est à plus de 15% de la population utilisant la 4G. Toujours à 1% derrière la moyenne mondiale, nous sommes pourtant à 3% de plus que la moyenne européenne. En l’espace de 2 ans, les opérateurs français ont réussi à convaincre des millions d’utilisateurs.

Revenons maintenant à la couverture réseau, voilà un frein important du passage à la 4G. C’est Bouygues Télécom qui a le réseau 4G le plus dense et il n’est pourtant pas celui qui a le plus d’abonnés, vient ensuite l’opérateur historique Orange en deuxième place, puis SFR qui a sciemment rattrapé son retard. Pour finir, Free Mobile est le bon dernier et déploie très rapidement pour enfin fournir un bon réseau.

Une chose est sûre, le passage à la 4G prend du temps, mais il ne s’arrêtera pas. Une grande partie des nouveaux smartphones sont dotés de la 4G et avec des déploiements déjà assez avancés pour Bouygues et Orange, c’est de plus en plus facile. On la retrouve quasiment partout, même Free Mobile met la 4G dans le métro et le RER.

12% européen en 4G 36% nord américains en 4G
Crédit : Sensorly

L’Europe a un retard conséquent dans l’univers 4G et c’est dû à la réticence de nos opérateurs qui ont préféré se reposer sur la 3G. La moyenne très au-dessus de l’Amérique du Nord s’explique par le fait que les opérateurs américains ont foncé sur la 4G, et ce, depuis 4 ans soit deux fois plus longtemps que nous.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !