Orange : meilleur réseau internet mobile devant Free en 2017, Bouygues à la ramasse

Maj. le 22 mars 2018 à 10 h 58 min

Orange est le meilleur opérateur en internet mobile sur l’année 2017, indique le dernier baromètre nPerf. Tous facteurs confondus, il devance Free et SFR, qui obtiennent un score à peu près similaire. Ce dernier a d’ailleurs connu une progression fulgurante. Loin derrière, Bouygues Telecom arrive dernier et ne parvient pas à rattraper son retard. 

orange magasin
Yann Forget / Wikimedia Commons

« Orange a fourni les meilleurs services Internet mobiles au cours de l’année 2017 », indique le dernier baromètre nPerf sur les connexions mobiles en métropole. L’opérateur a connu une période difficile au troisième trimestre 2017 mais s’est bien rattrapé sur le quatrième pour devenir le champion incontesté de l’internet mobile l’année dernière.

Orange a proposé le meilleur débit descendant (30,01 Mb/s), le meilleur taux de réussite (95,48%), le meilleur débit montant (8,79 Mb/s), le meilleur temps de latence (55,62 ms), le meilleur indice de performance en navigation et le meilleur indice de performance en streaming (82,65%). C’est simple, il est premier presque partout !

Orange : meilleur réseau mobile devant Free et SFR

Derrière, la lutte est acharnée entre Free et SFR. L’opérateur de Xavier Neil prend l’avantage grâce à d’excellentes performances en débit descendant 4G et affiche un score en progression de 12,68% par rapport à 2016. Mais c’est SFR qui s’est envolé en 2017, affichant un progrès de 49,30% en un an. L’opérateur revenait de loin mais a même réussi à se positionner comme le meilleur opérateur mobile au troisième trimestre suite au coup de mou d’Orange.

La déception vient de Bouygues Telecom, bon dernier et de très loin. Son score enregistre une baisse de 20,75%, seul opérateur du classement à régresser. Il est notamment pénalisé par ses scores très faibles en débit descendant. Son taux de couverture 4G de la population à 95% ne lui sert ici que peu. Une dégringolade de la qualité de son réseau est observée les huit premiers mois de l’année, puis on constate tout de même un redressement à partir du mois d’août. Un motif d’espoir pour 2018 ?

Au niveau de la méthodologie, nPerf s’appuie sur des tests réalisés via son application sur Android, iOS et Windows Phone. Sont exclus de l’étude les smartphones qui ne sont pas compatibles 4G. Des « dizaines de milliers de tests effectués chaque mois exclusivement par les clients finaux des opérateurs » constituent leur base données. Des vérifications sont effectuées pour éliminer les doublons et les utilisations abusives ou frauduleuses.

« Le score nPerf, exprimé en nPoints, donne une image globale de la qualité d’une connexion. Il tient
compte pour 60% du débit mesuré (80% descendant + 20% montant) et pour 40% des tests QoS à
part égale (navigation/streaming). Ainsi, ce score reflète la qualité globale de la connexion ressentie par l’utilisateur », explique le rapport.

orange reseau 4g
orange 4g

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !