4G : combien les quatre opérateurs ont investi dans leurs réseaux

Maj. le 12 mars 2018 à 21 h 48 min

Suite à l’arrivée de Free Mobile sur le marché du très haut débit, on vous a longuement parlé de la couverture réseau et des débits théoriques des opérateurs. Aujourd’hui, nous allons vous parler des investissements respectifs des opérateurs dans le cadre du déploiement de leurs réseaux 4G et de l’acquisition des licences très haut débit, les chiffres venant tout juste d’être dévoilés par l’Arcep avant d’être repris par le magazine Challenges.

Des chiffres qui révèlent des écarts relativement importants puisque tandis qu’Orange aura investi près de 4 milliards d’euros entre 2011 et 2013, Free Mobile n’a dépensé qu’1,2 milliard de dollars.

free orange sfr bouygue investissement

Combien a dépensé chaque opérateur pour sa 4G ?

Avec 3,9 milliards d’euros dépensés en 2 ans dont 2,7 milliards hors-licence, Orange sera parvenu à déployer 3879 antennes. Toutefois le nombre d’antennes n’explique pas à lui seul l’ampleur de la somme, également imputable aux choix des équipements Alcatel Lucent, plus chers que ce que propose la concurrence locale.

Juste après Orange, ont retrouve SFR avec pas moins de 3,4 milliards d’euros investis dans la 4G qui lui permettaient de proposer au 1er décembre 2013 pas moins de 1013 antennes actives sur un total de 1904 attribuées. Toutefois si SFR a misé mois d’argent sur les équipements en choisissant Huawei, il se rattrape avec la fréquence 800 Mhz choisie par l’opérateur pour sa capacité à fonctionner à l’intérieur des bâtiments aussi bien qu’à l’extérieur.

Bouygues Telecom aura pour sa part investit 900 millions d’euros dans les licences et 900 millions d’euros dans le déploiement de ses antennes 4G. Le refarming, opération qui permet de transformer les antennes 2G en antennes 4G lui aura, par ailleurs permis de couvrir très rapidement 63% de la population au moindre coût.

Arrive ensuite Free Mobile qui aura également dépensé 900 millions d’euros dans l’acquisition des licences mais seulement 300 millions d’euros dans le déploiement de ses antennes très haut débit, Xavier Niel ayant fait le choix de fréquences moins puissantes. Choix qui pourrait l’obliger, à terme, à déployer beaucoup plus d’antennes que la concurrence. Antennes qui sont actuellement au nombre de 800 contre 700, il y a tout juste une semaine.

Sans doute la raison pour laquelle Free Mobile semble autant intéressé par l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom, même si ces deux concurrents ne l’entendent visiblement pas de cette oreille.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Freebox : le service myTF1 est en panne pour les abonnés Free

myTF1 est actuellement en panne sur les Freebox, rapportent de nombreux freenautes sur les réseaux sociaux. Depuis ce dimanche 23 septembre, le service de replay est en effet complètement inaccessible. Pour l’heure, ni Free ni TF1 n’ont communiqué sur les…