En 2015, 1 smartphone sur 3 disposait d’un processeur maison selon une étude

Date de dernière mise à jour : le 25 février 2016 à 22 h 22 min

Selon une enquête d’ABI Research, un smartphone sur 3 est désormais propulsé par un processeur maison, au grand désespoir d’un des grands acteurs du marché à savoir Qualcomm.

Galaxy-S6-mise-a-jour-android-511

Galaxy S6, équipé d’un processeur maison Exynos 7420

Cette enquête du cabinet ABI Resarch nous montre que même si le marché des puces mobiles a augmenté de 13 % en 2015, les fournisseurs de processeurs ont perdu 30 % de part de marché face aux trois premiers constructeurs de smartphones, qui sont respectivement : Samsung, Apple et Huawei. Malik Saadi, vice-président du cabinet s’exprime à travers un communiqué :

L’année 2015 aura été particulièrement éprouvante pour Qualcomm. Deux de ses plus gros clients, Samsung et Huawei, ont augmenté l’utilisation dans leurs smartphones et tablettes de processeurs maison.

Tous les fournisseurs de processeurs subissent ce fait. Mais Qualcomm est le constructeur le plus impacté en raison de son leadership et de sa force présence chez Samsung et Huawei, les mauvais retours autour du fameux Snapdragon 810 y sont certainement pour quelque chose puisqu’en 2015, son chiffre d’affaires dans ce domaine a chuté de 17 % à 16 millions de dollars.

La firme américaine a ainsi chuté à la 4e place mondiale des semi-conducteurs. Sa part de marché est ainsi passé de 37 % en 2014 à 31 % en 2015. Pour rappel, l’an dernier, Samsung a exclusivement utilisé un processeur maison pour ses Galaxy S6, l’Exynos 7420 qui a été élu meilleur processeur de l’année.

L’omniprésence du Snapdragon 820 chez les tous récents flagships annoncés comme le Galaxy S7, le LG G5 ou encore le Xiaomi Mi5 devrait peut-être permettre au constructeur de rattraper ses pertes de l’an dernier.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Tet Monboyo

    1,43 milliards de smartphones et 248 millions de tablettes en 2015, donc ça fait 560 millions d’appareil avec des puces «maison».
    220 millions sont des iPhones et 60 des ipads. Restent donc 280 millions (la moitié) côté Android et Windows.
    Samsung a dû vendre 50 millions de S6/Note5/Edge+, donc restent 230 millions pour les autres puces maison : les Kirin et les Tegra (côte Android, surtout sur le marché chinois), et ??
    Comment son comptées les puces Intel ?
    Il y a un acteur que j’oublie ?

    Ou est la source SVP ?