13,7 millions de français sont victimes de cyberattaques selon Symantec

L’éditeur de virus Symantec-Norton est allé de ses estimations quant à la propension des français à subir des cyberattaques. Selon lui, c’est 13,7 millions de français, soit 1 français sur 5, qui aurait été victime de virus, trojan et autres malwares sévissant sur le net. La faute aux produits ? Plutôt aux utilisateurs selon lui, qui ne font pas assez preuve de méfiance sur internet.

La sécurité de nos appareils informatiques est désormais primordiale, et pour cause : la majeure partie de nos informations bancaires, tout comme de nombreuses informations privées nous concernant, passe désormais par ces appareils et le réseau.

C’est pourquoi désormais, Android se met à jour chaque mois pour proposer un correctif de sécurité. Mais un premier changement doit se faire impérativement : rendre les utilisateurs conscients des risques qu’ils prennent sur les réseaux, afin d’apprendre à mieux sécuriser leur smartphone ou ordinateur par exemple.

L’éditeur d’antivirus Symantec-Norton a réalisé un sondage en France et à travers le monde afin de déterminer les risques des habitants à subir une cyberattaque. Leurs résultats sont édifiants : en France, 1 habitant sur 5 serait susceptible de subir une cyberattaque, soit 13,7 millions de français.

La faute à des habitudes vraiment mauvaises : 65% des français reconnaissent avoir déjà ouvert une pièce jointe provenant d’un mail inconnu, tandis qu’un français sur 5 partage librement ses mots de passe avec d’autres utilisateurs augmentant encore une fois les risques.

Evidemment, cela fait une belle publicité pour les antivirus Android ou PC que propose l’éditeur, mais ceux-ci ne vous permettront pas d’apprendre les bons réflexes. A commencer par le fait de ne pas cliquer sur un lien d’une source inconnue, et ne surtout pas télécharger voir installer la moindre application proposée.

Sur Android, particulièrement, le bon réflexe pour se protéger des virus est avant toute chose de ne jamais télécharger d’applications en dehors du Play Store, qui vous garantit une protection d’office contre les virus.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • dark.saian

    Un chiffre à mettre en balance avec les objectifs de vente de Symantec qui s’élèvent à 13,7 millions de solutions antivirus pour la France. … Oh wait!

    • Martin

      Nan mais c’est ça, ils vendent des antivirus, donc dire que 13.7 millions de français sont touchés, leur permet aussi de vendre plus de produits Les antivirus payants sont des machines à frics qui ne servent presque à rien pour les consommateurs.

  • Kris Rage

    ah ah ah ! la peste qui parle du choléra !

  • Atlas

    Et la source?

  • trollinlove

    Le Play Store, qui vous garantit une protection d’office contre les virus, alors désolé mais je
    suis littéralement PTR,voir MDR voir médje vais usé,,bon ok des virus,le risque est minime,mais pour le reste (malware,bloatware……….),le play store est une véritable ruche.
    Pour les protections,moi c’est malwarebytes payant sur pc et Avast,de mon sur mes appareils
    Android.
    A eviter Norton évidement.

    • Nexus-Gen

      Un anti virus sur smartphone… et Avast hein c’est une cochonnerie ce truc je préfère mille fois Windows Defender/MSE que cette daube d’avast.

      • Martin

        Entièrement d’accord avec toi, un antivirus sur smartphone c’est inutile …

        Avast ? Cette bêtise que tous le monde installe ? Non merci ! Je préfère tout autant MSE que j’ai depuis 5 ans, et je n’ai jamais eu de problème, contrairement à des connaissances qui ont Avast qui est ultra intrusif.

  • Tapian

    C’est 13.5 millions qui seraient susceptibles d’être victimes ou qui sont victimes ?
    La nuance est importante Non,?