1 smartphone sur 2 est vulnérable aux attaques pirates selon Kaspersky

Une nouvelle étude lancée par Kaspersky Lab dévoile ce mois-ci, dans le cadre du mois européen de la cybersécurité créé par Europol, que 1 smartphone sur 2 est vulnérable aux attaques pirates. Ceux-ci démontrent en effet que les utilisateurs n’installent pas de solution de sécurité sur leurs smartphones et tablettes. Une étude quelque peu viciée toutefois…

La sécurité de nos smartphones est devenue primordiale, puisque ceux-ci sont désormais devenus centraux aussi bien dans notre vie que notre exploration du web. Aussi, ils contiennent de nombreuses données sensibles pour notre vie privée.

Quand on sait en prime que le mobile est désormais plus utilisé que les ordinateurs afin de naviguer sur internet, il est forcément naturel que les pirates se tournent désormais sur la plateforme majeure pour accomplir leurs sombres desseins.

Toutefois, selon une étude menée par le fabricant d’antivirus Kaspersky Lab, près d’un smartphone sur deux est vulnérable à une attaque pirate. Attention toutefois, il s’agit-là de cibler les smartphones utilisant une solution antivirus sur Android, et non une véritable faille de sécurité.

53% des possesseurs de smartphones ont un antivirus installé, et 57% de possesseurs de tablettes. A contrario, c’est 88% de PC qui possèdent un antivirus installé. On sent que les habitudes de consommation ont changé.

Cette même étude montre que 53% des utilisateurs de smartphones estiment qu’il n’est pas nécessaire de posséder un antivirus sur mobile. Plus inquiétant, 21% n’étaient pas au courant de l’existence de malwares sur la plateforme.

On rappellera toutefois que les 53% auraient tendance à avoir raison, puisque dans la majeure partie des cas il n’est pas nécessaire pour les utilisateurs de posséder une telle application, simplement de suivre quelques bons conseils pour ne pas se faire pirater.

En effet, les systèmes d’exploitation mobiles agissent comme des circuits fermés contrôlés par leurs développeurs, dans lequel les virus ne peuvent s’immiscer. C’est avec un mauvais comportement des utilisateurs, comme le fait de désactiver l’installation de sources inconnues sous Android sans savoir ce que l’on fait, que ceux-ci se mettent à risque.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kevin B.

    Je sais pas si le but c’est de nous laisser tenter par Kaspersky Ultimate Death Protection for Android mais en tout cas c’est raté.

  • Moteur 7 à Max

    Moi j’utilise rien parce que je sais que Sony est trop fort en matière de sécurité. Il améliore la sécurité tout le temps.

    • TrollMan

      HAHAHAHAHHAHAHAHAHAHA merci pour cette blague !